Shin Megami Tensei IV: Apocalypse et Persona 5 arrivent en Europe

Test de Persona 5 sur Playstation 4 Pro

L’attente a été longue mais c’est après plus de six ans de développement et sept mois après la sortie du jeu au Japon que Persona 5 est enfin disponible chez nous en exclusivité sur Playstation 4 et Playstation 3. Très attendu par les fans, c’est le premier opus de la saga à voir le jour sur la dernière génération de consoles. Autant vous le dire de suite : Pour moi le jeu fait déjà partie des titres à ne pas rater cette année et je vais vous expliquer pourquoi dans cette review. Mon test de Persona 5 a été réalisé sur Playstation 4 Pro.

Un nouveau départ dans une nouvelle ville

Accusé d’agression sur un politicien, le héros de Persona 5, dont c’est à vous de donner une identité, se retrouve exilé à Tokyo. En période probatoire, vous logez au-dessus du café LeBlanc tenu par Sojiro Sakura qui vous donne des règles strictes à respecter : Une fois sorti, vous devez vous rendre en cours et une fois finis, vous devez rentrer. Au moindre écart de conduite, Sojiro devra faire un rapport à l’officier de probation qui vous suit. Mais alors que vous vous rendez à votre lycée pour votre premier jour, vous faites la connaissance de Ryuji, qui fréquente le même établissement que vous. En retard, vous prenez un raccourci qui même directement à l’établissement mais une fois sur place vous vous retrouvez face à un château médiéval. Sans le savoir, vous pénétrez pour la première fois dans le Metaverse et dans l’un des nombreux Palaces qui sont la matérialisation des désirs les plus sombres de l’humain. Donc pour résumer : Vous vous retrouvez dans une mégapole inconnue. Au moindre écart de conduite votre conditionnelle va mal se passer. Vous arrivez dans un lycée avec une réputation plus que mauvaise. Et par-dessus tout, vous vous retrouvez du jour au lendemain dans la peau d’un Voleur Fantôme qui va découvrir les travers les plus sombres de la société.

Malheureusement on se demande une fois de plus comment un titre pareil avec des heures et des heures de dialogues n’a pas le droit à une traduction française digne de ce nom. A force j’ai vraiment l’impression de me répéter mais les allergiques à la langue de Shakespeare vont une fois de plus passer à côté de pas mal de choses, voir tout simplement ne pas acheter le jeu à cause de ça… Certaines traductions utilisent de l’argot anglais et par moments il faut vraiment comprendre ce qu’il se dit. Il va vraiment falloir que des éditeurs comme Deep Silver traduisent systématiquement des titres comme celui-ci afin que les joueurs puissent profiter à 100% des dialogues et surtout toucher bien plus de joueurs. Et je ne parle pas que des sous titres français. Par contre la bonne nouvelle est qu’il est possible de télécharger gratuitement le doublage japonais pour éviter les voix américaines juste immonde dans ce type de jeu.

Un JRPG à l’ancienne mais avec de la nouveauté

Une fois que vous aurez formé le groupe des Voleurs Fantômes, vous allez passer la majorité de votre temps à parcourir le Metaverse et le Mementos afin de mettre un terme aux côtés sombres de vos cibles. Tout au long du jeu, grâce à un site internet mis en place par un camarade de classe, les Voleurs Fantômes vont recevoir le signalement de personnes dont le comportement laisse à désirer et dont vos fans souhaitent que vous vous en occupiez. D’un côté, vous avez les cas les plus importants qui vont nécessiter une infiltration dans un Palace et de l’autre ceux moins grave que vous traiterez lors vos nombreuses visites dans le Mementos.

Dans les palaces, vous aurez pour seul but dans un temp imparti de trouver le cœur de votre cible qui est symbolisé par un trésor. Mais avant de tomber dessus, vous allez devoir explorer des donjons assez grands et résoudre des énigmes tout en combattant des hordes d’ennemis. Pour faire face aux Ombres, il est préférable de s’y prendre de manière la plus discrète possible. En vous la jouant infiltration, vous évitez des combats inutiles, vous attaquez dès le premier tour et surtout vous ne remplissez pas la jauge de sécurité ! Si celle-ci est pleine, retour à la case départ et vous vous retrouvez éjecté du Metaverse sans possibilité d’y retourner avant le lendemain. Certains Palaces demandent plusieurs visites car par moments vous devez enquêter dans le monde réel afin de débloquer certains passages dans le Metaverse. C’est à ce moment que la pression la deadline qui vous est imposée commence à se faire ressentir car si à la date fatidique vous n’avez pas modifié le cœur de la cible, c’est le game over !

Dans le Mementos, c’est un peu plus simple puisque pour ces missions secondaires, vous devez trouver des cibles dans une sorte de labyrinthe dans le métro de Tokyo qui est de plus en plus profond au fur et à mesure de votre progression. Plus l’intérêt que porte le publique aux Voleurs Fantômes est grand, plus vous pourrez aller loin dans le Mementos donc il faut répondre à leurs demandes posées sur le site. Les choses se corsent lors des jours de pluie puisque les ennemis seront bien plus puissants mais en contrepartie vous débloquerez de plus belles récompenses. Si jamais une alerte au pollen est annoncée sur Tokyo, alors vous aurez la chance de voir les Ombres endormies en passant à côté sans engager le combat et progresser dans les couloirs du Mementos sans trop de problèmes.

Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 010
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 009
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 008
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 007
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 006

Dans ces deux univers parallèles, à l’ambiance glauque il faut le dire, les affrontements se font avec un système de combat au tour par tour à l’ancienne mais qui offre quelques éléments intéressants. Pour commencer, il vous est possible de donner des directives à vos compagnons. Vous pouvez donc faire en sorte à ce que certains attaquent constamment tandis que d’autres veilleront à ce que le niveau de vie de l’équipe reste correct. Mais si vous souhaitez tout contrôler de A à Z, cela est aussi possible bien-sûr. Les affrontements peuvent être très rapides dans Persona 5. Si vous prenez l’avantage après avoir tendu une embuscade à l’ennemi, non seulement vous attaquez en premier mais si votre Voleur Fantôme trouve le point faible de l’ennemi et qu’il l’élimine d’un coup, il peut chainer sur un second tour et ce jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne en face. Avec les armes pour les attaques au corps à corps, celles pour les attaques à distance, les persona et les attaques spéciales de groupe, il vous est possible de faire pas mal de dégâts si vous vous y prenez bien. Pour ceux qui voudraient profiter de l’histoire à 100% sans trop trainer sur les combats, le jeu dispose de plusieurs niveaux de difficulté qui vont de Safety à Merciless. Dans la difficulté la moins dure, les ennemis vont feront bien moins de mal contrairement à vous en plus de gagner bien plus d’expérience et d’argent histoire de faciliter les choses. En Merciless, vous subirez bien plus de dégâts et gagnerez bien moins de crédits et d’XP, la progression se fera bien plus lentement.

Pendant les combats, si vous mettez à moitié KO vos ennemis, vous pourrez passer en mode hold-up. Cela vous permet de convaincre une persona de rejoindre vos rangs avec une phase de dialogue dans laquelle vous devez répondre correctement à deux questions. Si vous l’avez déjà capturée, vous pourrez soit lui réclamer de l’argent ou bien un item. Certains ennemis auront tellement peur de disparaitre qu’ils rejoindront directement votre équipe sans passer par la case hold-up. Contrairement à ses collègues qui ne peuvent en avoir qu’une seule, notre héros peut posséder plusieurs persona et de toutes les utiliser pendant un combat. En plus de celles que vous pouvez capturer en mode hold-up, il vous est possible d’en créer de nouvelles en fusionnant celles en votre possession. Cela est possible lors de vos passages dans la Velvet Room dirigée par Igor et ses assistantes : les jumelles Caroline et Justine. Dans cette prison, vous pourrez exécuter vos persona pour en créer de nouvelles plus puissantes et accepter certaines missions avec des objectifs à remplir qui vous sont données par Igor

Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 005
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 004
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 003
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 002
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 001

Des journées avec un emploi du temps bien chargé !

Le calendrier et votre emploi du temps ont une place importante dans le jeu. Une fois réveillé, vous allez devoir organiser votre journée entre l’école, les Palaces, le Mementos, vos travails de jour et de nuit et les nombreuses activités possibles. Vous allez vous rendre compte très vite que les journées peuvent être très courtes par moments ! Pour commencer, vous allez devoir vous rendre en cours quasiment tous les jours sous peine de vous prendre un blâme de votre tuteur. Au début vos trajets sont limités histoire d’avoir une bonne image et changer cette réputation qui vous colle depuis votre arrivée.

Au début du jeu vous enchainez les jours au lycée mais une fois que vous gagnez la confiance de Sojiro, vous obtenez un peu plus de liberté. Vous pouvez trouver un petit boulot histoire de vous faire de l’argent de poche et même sortir le soir jusqu’à des heures raisonnables. En tant que petit nouveau à la Shujin Academy à la réputation sulfureuse, vous allez vous faire de nouveaux amis avec lesquels vous devrez entretenir des liens d’amitié. Lors des phases de dialogue (qui peuvent être assez longues par moments) ou lorsque vous chatez avec vos camarades via votre smartphone, vous avez le choix entre plusieurs réponses qui peuvent ou non améliorer votre relation avec eux. Lorsque vous recevez une invitation à sortir par SMS, il vaut mieux éviter de leur mettre un vent et passer un peu de temps avec eux.

Toutes les activités que vous faites font accélérer le temps mais en contrepartie, ces journées bien chargées vous permettent de faire monter vos caractéristiques. Ainsi, votre charme augmentera si vous allez prendre soin de vous dans un onsen. Votre intelligence s’améliorera si vous répondez bien aux questions qui vous sont posées par vos professeurs et si vous étudiez après les cours. Vous aurez plus de courage en regardant certains films au cinéma ou en regardant des DVD loués chez vous. Votre maitrise augmentera en fabriquant certains items et votre gentillesse en travaillant par exemple dans un konbini au contact avec les clients. Améliorer ces statistiques est nécessaire car dans certains cas, vous ne pourrez pas progresser dans certaines missions. Donc vous comprenez qu’avec les missions principales dans les palaces, les visites dans le Mementos, l’amélioration de vos statistiques, une bonne organisation est plus que nécessaire. Vous devez sélectionner les bonnes activités à faire au bon moment et surtout en faisant attention à la deadline des palaces ! Ah oui j’oubliais ! N’oubliez pas de rendre vos DVD loués dans les temps pour éviter de vous prendre une amende ^^.

Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 011
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 012
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 013
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 014
Test Review Persona 5 Playstation 4 Pro 015

Une direction artistique superbe

Comme il a fallu plus de six ans de développement et qu’à la base le jeu est prévu pour la Playstation 3, ne vous attendez pas à un choc visuel sur Playstation 4 et encore moins sur la version Pro de la console. Alors attention ! Je ne dis pas que le titre d’Atlus est moche ! Loin de là même ! Même si pour le coup nous avons pas mal de textures pas jolies, Persona 5 est tout de même beau dans l’ensemble avec un style graphique réussi. Se balader dans les rues de Tokyo sans quasiment aucun temps de chargement est un véritable régal. J’ai un gros coup de cœur pour le charadesign du jeu qu’il s’agisse des modèles 3D ou des illustrations 2D utilisées lors des dialogues. Que dire des superbes cinématiques animées auxquelles nous avons le droit entre certaines phases de jeu et qui donnent tout simplement envie de voir un jour une série animée débarquer. Le level design est lui aussi soigné et on se régale que ce soit lors des balades en plein Tokyo, dans le quartier de Shibuya ou dans les couloirs du métro. Mais les développeurs se sont lâchés sur les Palaces qui ont chacun un thème qui colle avec le travers de l’ennemi dont ils veulent voler le trésor. Par exemple, Le premier Palace que vous allez explorer est un château médiéval dans lequel les colonnes de support de la structure sont des bustes de demoiselles en tenue de sport d’écolières japonaises. Oui, vous êtes bien dans le palace d’un pervers sadique. Le design des persona est lui aussi très bon avec une sacrée variété et des inspirations variées qui permettent de retrouver des monstres semblables à des Yokais ou à des mythes occidentaux. Toute l’interface du jeu est elle aussi un véritable régal pour les yeux. A dominance noire et rouge les menus sont clairs et la navigation est agréable et moins austère que ce que l’on peut voir dans d’autres jeu du genre. Un petit mot tout de même sur la musique du jeu qui est vraiment bonne avec des morceaux mêlant plusieurs genres. Il y a juste les musiques que vous entendez lors de vos explorations qui tournent en boucle qui sont un peu agaçantes à la longue.

L’attente a été longue mais c’est après plus de six ans de développement et sept mois après la sortie du jeu au Japon que Persona 5 est enfin disponible chez nous en exclusivité sur Playstation 4 et Playstation 3. Très attendu par les fans, c’est le premier opus de la saga à voir le jour sur la dernière génération de consoles. Autant vous le dire de suite : Pour moi le jeu fait déjà partie des titres à ne pas rater cette année et je vais vous expliquer pourquoi dans cette review. Mon test de Persona 5 a été réalisé…

Passage en revue

Histoire - 90%
Gameplay - 90%
Graphismes - 80%
Durée de vie - 95%

89%

Résumé : Si vous aimez les JRPG, ne cherchez pas : Foncez acheter ce Persona 5 ! Nous tenons là l’une des pépites de 2017 à ne surtout pas rater sur Playstation 4 ! Il y a quelques longueurs par moments dans les dialogues mais l’histoire du titre est très profonde et c’est une bonne critique de la société en général qui peut vous tenir pendant une bonne centaine d’heure de jeu. Ce n’est pas le plus beau jeu que vous aurez dans votre collection Playstation 4 mais la direction artistique est très bonne et il n’y a pas de gros problèmes techniques. C’est un véritable régal de découvrir Tokyo de jour et de nuit mais aussi d’explorer des Palaces aux designs variés. Le gameplay reprend des bases de RPG classique mais introduit quelques éléments qui renouvellent un peu le genre. Mais une fois de plus je regrette vraiment que Deep Silver s’entête de ne pas traduire leurs jeux en français (ou toute autre langue que l’anglais)… Non seulement ils se privent à mon avis de pas mal de ventes et ceux qui n’ont pas de très bonne base d’anglais solides ne pourront pas profiter à 100% d’une histoire prenante. Ah oui ! Il faudra que l’on explique pourquoi la capture d’images via le bouton Share a été désactivée pour le jeu…

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Le très bon scénario
  • Le charisme des personnages
  • Des journées bien remplies
  • Se balader dans Tokyo
  • Plein d’activités
  • La direction artistique
  • Le système de combat
  • L’interface du jeu
  • Des persona par dizaines
  • La fusion des persona
  • Les cinématiques animées
  • Les voix japonaises en DLC gratuit
  • La bande originale
  • Une sacrée durée de vie
 
  • Des textures moches un peu partout
  • Pas de traduction française
  • Du langage familier dans le traduction anglaise
  • Des longueurs dans certains dialogues

Laisser un commentaire