Test de Sniper Elite 4 sur Playstation 4 Pro

Après trois ans d’absence avec un Zombie Army Trilogy entre temps, la saga Sniper Elite est de retour avec un quatrième opus disponible depuis quelques jours sur Playstation 4, Xbox One et PC. Les studios anglais de Rebellion sont toujours aux commandes pour le développement de cette suite directe du précédant épisode. Que les fans de la saga se rassurent : la fameuse X-Ray kill cam est toujours de la partie et vous proposera d’admirer une fois de plus les dégâts de vos balles sur le corps de vos ennemis.

Encore en pleine seconde guerre mondiale

Une fois de plus, comme pour les anciens opus de la saga nous nous retrouvons en pleine seconde guerre mondiale en 1943 après la fin de la campagne d’Hitler en Afrique. C’est à ce moment que Karl Fairburne débarque en Méditerranée et plus précisément en Italie en tant qu’agent des Office of Strategic Services (OSS) avec pour seul but d’aider la résistance italienne à mettre un terme aux agissements des nazis dans la région. Je ne vous cache pas que question scénario, nous avons déjà vu plus complexe car du début à la fin vous allez vous contenter de remplir les divers objectifs qui vous sont donnés tout en éliminant des régiments entiers de l’armée d’Hitler.

Accomplissez les missions comme bon vous semble

L’un des bons points positifs de ce Sniper Elite 4 est que les maps des huit missions qui nous sont proposées sont bien plus ouvertes qu’auparavant. Vous n’êtes pas cloitré dans un couloir donc cela vous permet d’aborder vos objectifs comme bon vous semble. Chaque mission propose non seulement des objectifs principaux mais aussi des secondaires que vous pouvez remplir dans n’importe quel ordre. En plus de tout cela, vous devrez ramasser tout un tas d’objets cachés un peu partout sur la map et sur le corps de vos victimes ce qui implique qu’il ne faut pas hésiter à exterminer une armée entière pour tout avoir.

Comme tout bon sniper qui se respecte, vous vous devez d’être le plus discret possible en évitant bien-sûr de vous faire repérer. La palette de mouvements de Karl Fairburne permet de se hisser sur des points culminants pour avoir un meilleur point de vue sur l’environnement, de se faufiler dans les hautes herbes ou dans l’ombre pour se glisser derrière ennemi ou de grimper le long d’une paroi afin de supprimer une sentinelle tout en discrétion. La règle number one est de camoufler vos tirs pour éviter que l’on vous entende. Chose étrange : Vous pouvez vous équiper de balles silencieuses qui en fait se résument à mettre un silencieux sur votre canon. Cela peut paraitre bizarre mais si vous disposiez d’un silencieux constamment, le jeu serait d’une facilité déconcertante. Mais si vous n’avez pas ce type de munition sur vous, vous pouvez utiliser l’environnement pour rester discret. Vous pouvez attendre le passage d’un avion, le son d’une explosion ou vous placer à côté d’un générateur que vous saboté et qui pétarade et appuyer sur la gâchette au bon moment. Mais avant de vous lancer dans une série de tirs à longue distance, il est conseillé de repérer les lieux avec vos jumelles et de marquer les cibles pour ne pas les perdre de vue.

Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 008
Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 007
Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 006
Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 005

Un autre bon point c’est que le jeu dispose de plusieurs niveaux de difficulté et donc s’adresse à tous les joueurs. Les débutants pourront jouer sans se soucier de la vélocité de la balle qui sort de leur fusil et tranquillement faire un carton en pleine tête à plus de 300 mètres. Une fois que vous retenez votre respiration, vous avez un losange qui vient vous indiquer où il faut tirer pour faire mouche du premier coup. En revanche, dans le mode de difficulté le plus élevé, cette aide visuelle disparait complètement et il faut juste vous contenter de votre lunette pour viser et croyez-moi, c’est un véritable challenge ! Avant de vous lancer là-dedans, je vous conseille fortement de passer par l’étape entrainement et champ de tir pour vous y faire car cela demande un bon temps d’adaptation. Vous devrez prendre en compte la vélocité de la balle, régler la distance de tir et faire attention à la force et la direction du vent.

Le fait d’être un sniper ne vous empêche pas de vous rapprocher au plus près de l’ennemi pour les avoir à portée de votre pistolet silencieux ou encore plus proche pour leur planter un couteau en plein cœur ou en pleine cervelle. C’est une solution encore plus silencieuse mais du coup votre champ de vision est plus réduit que si vous vous retrouviez en haut d’une tour avec une belle vue d’ensemble. En plus vous devrez faire attention à l’intelligence artificielle du jeu qui bouge beaucoup et il faut donc planquer vos victimes pour éviter que des patrouilles ne tombent dessus et ne donnent l’alerte. Les cartes plus grandes permettent aussi de se carapater à toute vitesse si jamais vous vous faites repéré par l’ennemi mais s’il est trop tard vous disposez d’une arme secondaire qui permet de faire le ménage plus rapidement qu’avec un fusil au coup par coup. Vous pouvez aussi vous la jouer un peu plus bruyant car dans votre inventaire, vous possédez d’un véritable arsenal qui comprend diverses mines, des explosifs ou encore des grenades qui font tous des gros booms. Il est sûr que pour rester discret ce n’est pas le plus idéal mais face à des chars ou tout autre moyen de transport de troupes c’est bien pratique.

Mais dans tout ça, le plus jouissif reste tout de même la fameuse X-Ray kill cam que les fans de la franchise apprécient. Lors des tirs les plus réussis, le jeu vous propose un magnifique bullet time qui fait un gros plan sur votre balle avant qu’elle n’aille percuter à toute vitesse votre cible. A ce moment vous pourrez admirer avec une vue aux rayons X les dégâts que vous aurez faits sur les organes internes de l’ennemi. Cœur, foie, cerveaux, mâchoire, crane tout va finir en purée et même les testicules peuvent finir en bouillie ! La X-Ray kill cam est aussi disponible pour les attaques au corps à corps ce qui les rend encore plus violantes.

Une version Playstation 4 Pro assez jolie !

Même si le jeu se déroule une fois de plus durant la seconde guerre mondiale, au moins il dispose d’un environnement méditerranéen qui propose un level design de qualité et une bonne variété de décors et le tout est assez détaillé dans l’ensemble. Vous visitez des lieux allant de la côte italienne, à de grandes forêts en passant par un village portuaire ou des bases ennemies. D’un point de vue technique, Sniper Elite est très propre sur Playstation 4 Pro avec un framerate qui semble presque bloqué à 60 Fps sans la moindre baisse gênante et une bonne distance d’affichage ce qui est primordial pour un jeu de sniper. Par contre, pour vous proposer au moins une vidéo sur le test, je suis obligé de faire tourner la PS4 pro en 1080p pour la carte d’acquisition. C’est là que je me suis aperçu qu’en Full HD le jeu était très proche que lorsqu’il tourne avec une résolution 4K. Il n’y a pas cette différence au niveau de la finesse des graphismes comme j’ai pu le voir avec des titres comme Watch_Dogs 2, Call of Duty Infinite Warfare ou le dernier Tomb Raider. Mais le jeu reste très beau tout de même avec de magnifiques effets de lumière et d’ombre.

Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 004
Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 003
Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 002
Test Sniper Elite 4 Ps4 Pro 001

Aussi bon tout seul qu’à plusieurs

Encore un point positif (oui il y en a quelques-uns au final) : Le mode campagne est entièrement jouable en coopération ! Par contre c’est à ce moment où il faut penser à augmenter la difficulté du jeu car si vous restez en normal avec un autre joueur, vous allez vous balader avec une simplicité déconcertante. Je vous rassure : Les X-Ray kill cam sont toujours de la partie et vous pourrez aussi admirer les plus beaux tirs de votre coéquipier. En solo ou en coopération, chacune des missions peut vous prendre plus d’une heure surtout si vous vous mettez en tête de récupérer la quantité d’objets cachés présente dans les niveaux. En coopération, le jeu propose aussi le mode Observation Asymétrique dans lequel vous partagerez avec un ami le rôle du sniper et celui du de celui qui va au front. Sinon Sniper Elite 4 propose aussi des modes de jeu compétitifs et on y retrouve les éternels mode deathmatch ou team deathmatch mais à la sauce sniper. Vous participez donc des affrontements où c’est la team qui accumule la plus grande distance de tir qui gagne ou vous jouerez sur des maps sur lesquelles se trouve une limite à ne pas franchir pour éviter les affrontements au corps à corps. Dans les semaines à venir, Rebellion proposera gratuitement des modes et des cartes supplémentaires en plus du contenu compris avec le season pass ce qui devrait bien rallonger la durée de vie de pas mal d’heures.

Après trois ans d’absence avec un Zombie Army Trilogy entre temps, la saga Sniper Elite est de retour avec un quatrième opus disponible depuis quelques jours sur Playstation 4, Xbox One et PC. Les studios anglais de Rebellion sont toujours aux commandes pour le développement de cette suite directe du précédant épisode. Que les fans de la saga se rassurent : la fameuse X-Ray kill cam est toujours de la partie et vous proposera d’admirer une fois de plus les dégâts de vos balles sur le corps de vos ennemis. Encore en pleine seconde guerre mondiale Une fois de plus,…

Passage en revue

Histoire - 70%
Gameplay - 90%
Graphismes - 85%
Durée de vie - 85%

83%

Résumé : Résultat : Le quatrième opus de la saga de Sniper Elite n’est vraiment pas mal du tout ! Les grands environnements italiens proposent la possibilité d’aborder chacune des huit missions de la marnière que l’on souhaite que ce soit en solo ou en coopération. On se surprend même à essayer de trouver le meilleur spot afin de faire le plus long frag possible et surtout pour admirer les X-Ray kill cam qui sont toujours aussi jouissives. La palette de mouvements de Karl Fairburne permet plus de verticalité et donc de se percher aux bons endroits pour cela. Côté graphismes, la version Playstation 4 Pro est limite irréprochable et propose un jeu beau et fluide à la fois. Et même s’il n’y a que huit missions en tout pour le moment, on passe tout de même au moins une heure sur chacune et les divers modes multijoueur proposés rallongent bien la durée de vie du titre. En gros pour moi les seuls points négatifs du jeu restent le scénario qui ne casse pas trois pâtes à un canard et les graphismes qui manquent un poil de finesse lorsqu’il tourne sur un écran 4K. Par contre je pense qu’il est temps que les studios anglais de Rebellion quittent la seconde guerre mondiale si prochain volet de la franchise il y a.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Les X-Ray kill cam jouissives
  • Environnements plus ouverts
  • Plusieurs manières d’aborder les missions
  • Un personnage très mobile
  • Les divers modes de difficulté
  • Techniquement très propre sur PS4 Pro
  • Arbre des compétences
  • Un bon arsenal
  • Très bon level design
  • Campagne jouable en coopération
  • Plein de modes de jeu en ligne
 
  • Le scénario
  • Encore pendant la seconde guerre mondiale
  • Que huit missions
  • La mission Adolf en DLC…

Laisser un commentaire