Test de Toukiden 2 sur Playstation 4 Pro

Trois ans après la sortie du premier opus sur Playstation Vita et deux autres après le remaster de ce dernier sur Playstation 4, Omega Force et Koei Tecmo remettent le couvert et nous proposent une suite à Toukiden sur la console de salon de Sony mais aussi sur leur portable. Disponible depuis quelques mois maintenant au Japon, le jeu est enfin disponible chez nous et je vous propose de découvrir mon avis sur ce nouvel opus que j’ai pu tester sur Playstation 4 pro.

Les Oni menacent une fois de plus la Terre

Cette suite de la saga se déroule peu après les événements de Toukiden Kiwami. L’humanité n’en a pas fini avec les Oni et les Slayers font tout pour protéger la Terre surtout lorsque que plusieurs failles ont provoqué des distorsions dans l’espace-temps, faisant apparaître ainsi des armées entières de démons un peu partout dans la monde. Alors que vous vous trouvez à Yokohama en train de combattre une nouvelle menace, vous vous retrouvez propulsé quelque part dans le Japon 10 ans plus tard, proche du village de Mahoroba où se trouvent plusieurs Slayers qui protègent Kagura, la Vierge de l’autel, et combattent les Oni sans relâche. Après avoir passé un examen de passage pour leur prouver votre valeur, vous allez rejoindre leur rang afin de leur donner un coup de main et tenter de mettre un terme à l’invasion Oni.

Un passage à l’open world qui a du bon

La grosse évolution de ce Toukiden 2 réside dans le fait que les développeurs ont choisi l’open world. Fini les diverses zones façon Monster Hunter puisque désormais vous allez explorer un monde ouvert sans le moindre temps de chargement. La map est composée de plusieurs zones qui sont accessibles au fur et à mesure de votre avancée dans l’histoire et qui proposent plusieurs environnements et types d’ennemis. Votre but est de purifier petit à petit l’Otherworld et ses six grandes zones qui représentent une époque différente de l’histoire du Japon. Les habitués de la saga, vont très vite se remettre dans le bain et les nouveaux venus n’aurons aucun mal à prendre le jeu en main. Les mécaniques de combat restent les mêmes avec des attaques légères ou lourdes avec la possibilité de sauter ou d’esquiver. Vous pouvez enchaîner les combos sans le moindre problème tout en faisant attention à votre barre d’endurance sous peine de ne plus pouvoir attaquer.
Dans ce mode ouvert, les ennemis sont bien plus nombreux qu’avant et réapparaissent assez vite. Pour faire face à tout ce beau monde, vous disposez d’un arsenal complet et sur le champ de bataille vous n’êtes jamais seul puisque vous êtes épaulé par trois autres combattants dirigés par l’IA. Il est possible de leur donner des ordres de façon groupée ou individuellement afin d’avoir la meilleure stratégie possible pour éliminer les Oni qui se trouvent en face de vous. Comme pour le premier opus, les ennemis de base sont éliminables avec quelques attaques. Pour les plus gros, ça prend un peu plus de temps puisqu’il faut commencer par découper certaines parties de leur corps (identifiables avec l’Eye of Truth) qu’il faut par la suite purifier. Cette action permet de les affaiblir et surtout d’obtenir des items précieux. Mais en faisait cela vous allez les mettre en colère ce qui les forcent à dévoiler leur seconde forme bien plus dangereuse et dont il faut grandement se méfier.

Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 001
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 002
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 003
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 010
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 009

Les Minatas sont bien évidement toujours de la partie avec de nouvelles qui font leur apparition dans cette suite. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’âmes de guerriers tombés au combat que vous avez libérés et qui vont vous aider dans votre tâche. Au total, il vous est possible d’équiper trois Minatas ! Une sur votre arme, une sur votre armure et la dernière sur la Main du démon. Cela permet d’améliorer l’attaque, la défense, la vitesse ou les soins par exemple. Une fois la touche R1 maintenue, les boutons des mouvements de base servent à activer les pouvoirs spécifiques de la Minata équipée sur votre arme. Celle sur votre armure s’activera d’elle-même tandis que cette de votre main démoniaque se déclenche avec R1+R2 une fois la jauge Skil remplie.

En plus de reprendre toutes celles présentes dans le premier opus, ce Toukiden 2 propose deux nouvelles armes avec l’ensemble épée/bouclier très bon pour attaquer et défendre mais aussi le Kusarigama, cette arme tranchante reliée à une chaîne. Ce large choix d’armes permet d’attaquer à distance ou au corps à corps selon votre désir. En échange d’items et d’argent, les commerçants de Mahoroba se feront un plaisir d’améliorer vos armes mais aussi de vous en proposer de nouvelles. Il en est de même pour vos armures. Pour ceux qui ne connaissent pas la franchise, dans Toukiden ce n’est pas votre personnage qui monte de niveau mais votre stuff. C’est pour cela que le craft fait partie des aspects importants du jeu. Sans prendre son temps afin de collecter toutes sortes de matériaux dans la nature ou en éliminant des ennemis, vous ne pourrez pas acheter et améliorer votre équipement et vos armes. Pour obtenir plus de matériaux, il vous est possible d’envoyer des Machina, de petits robots qui exploreront les diverses zones de la map pour collecter tout un tas d’items à la manière des Tenko dans le premier opus. Mais pour que ces derniers vous ramènent de bonnes choses, il faudra aussi les améliorer car certaines zones sont plus dangereuses que d’autres donc il faut augmenter vos chances de réussite.

Parmi les nouvelles armes qui sont mises à votre disposition pour faire face aux Oni, vous disposez de la main démoniaque conçue par Hakase, le professeur du village de Mahoroba. Cet item vous permet de matérialiser une main géante capable d’agripper n’importe quel ennemi quelle que soit sa taille afin de se propulser vers lui ou de le faire tomber afin de l’attaquer par la suite. Si vous remplissez la jauge unity entièrement, il vous sera possible de lancer une grosse attaque qui fera plus de dégâts sur les monstres. Cette nouveauté vous servira aussi de grappin dans vos déplacements pour franchir certains éléments du décor inaccessibles ou tout simplement pour dégager certains passages encombrés.

Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 008
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 007
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 006
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 005
Review Test Toukiden 2 Playstation 4 Pro 004

Lors de vos explorations en solo, il va vous arriver de tomber sur les Slayers créés par les autres joueurs et qui se trouvent en plein combat face à des Oni. Si vous leur donnez un petit coup de main et que vous vous débarrassez de tous les ennemis, non seulement vous gagnerez des items mais en plus ils rejoindront votre groupe temporairement. Vous trouverez aussi un peu partout sur la map de gros coffres rouges. Il s’agit de stockage online qui vous permet de prendre ou partager des items avec d’autres joueurs. Ces deux idées sont bonnes mais je regrette tout de même de ne pas pouvoir faire toute l’aventure avec quatre autres joueurs en ligne même si cela aurait demandé une petite adaptation question scénario.

On est loin des capacités d’une Playstation 4 et très loin d’une Pro

Même s’il est disponible chez nous sur Playstation 4 et Playstation Vita, il faut savoir que ce Toukiden 2 est aussi sorti sur Playstation 3 au Japon. On sait très bien que lorsqu’un jeu est développé sur plusieurs plateformes à la fois, il y a très peu de chances qu’il soit optimisé correctement et c’est bien le cas pour cette suite. Alors je ne dis pas que le jeu est moche mais techniquement ne vous attendez pas non plus à une merveille. Les graphismes manquent cruellement de finesse et pas mal de textures ne sont vraiment pas belles.

Mais le titre reste tout de même propre dans l’ensemble. Il propose un level design travaillé, une map ouverte qui offre une bonne variété d’environnements avec ses six grosses zones distinctes et des ambiances qui leur sont propres. L’exploration de la carte se fait sans temps de chargement et on enchaîne les affrontements sans la moindre baisse de framerate (heureusement sur Playstation 4 Pro). Comme pour le premier opus et sa version 1.5, j’apprécie le design général du jeu, celui des personnages et surtout celui des Oni. Cette suite propose de nouveaux ennemis toujours plus énormes comme un dragon gigantesque qui va vous donner du fil à retordre. J’aime aussi les superbes illustrations des Minitas qui pourraient faire l’objet d’un jeu de carte virtuel ou physique ce qui serait une bonne idée.

Des heures et des heures de chasse à l’Oni

En plus d’une campagne solo assez longue, le jeu vous propose bien évidement de jouer en ligne et donc de largement dépasser la centaine d’heures de jeu bien facilement. Pendant l’histoire, vous avez déjà pas mal de missions principales mais il est possible de lancer des missions supplémentaires données à l’entrée du village. Ceux qui recherchent un item précis qui apparaît que lorsque l’on se débarrasse de certains ennemis trouveront ces missions bien utiles car elles ciblent principalement une catégorie précise d’Oni ce qui facilite les choses sans à avoir à parcourir l’énorme map en long en large et en travers. A cela vous pouvez rajouter les dizaines de missions en ligne jouables jusqu’à quatre joueurs qui rallongeront encore la très bonne durée de vie du jeu mais je regrette encore une fois de ne pas avoir un mode histoire entièrement jouable à quatre en ligne. C’est bien dommage…

Trois ans après la sortie du premier opus sur Playstation Vita et deux autres après le remaster de ce dernier sur Playstation 4, Omega Force et Koei Tecmo remettent le couvert et nous proposent une suite à Toukiden sur la console de salon de Sony mais aussi sur leur portable. Disponible depuis quelques mois maintenant au Japon, le jeu est enfin disponible chez nous et je vous propose de découvrir mon avis sur ce nouvel opus que j’ai pu tester sur Playstation 4 pro. Les Oni menacent une fois de plus la Terre Cette suite de la saga se déroule…

Passage en revue

Histoire - 80%
Gameplay - 75%
Graphismes - 65%
Durée de vie - 85%

76%

Résumé : Les développeurs d’Omega Force ne se sont pas contentés de nous faire une suite bateau du premier opus. Certes ce nouveau volet reprend les bases de gameplay et l’univers mais nous avons le droit à pas mal de nouvelles choses avec des armes, des Minatas ou encore des ennemis. Mais le plus grand changement dans cette suite reste l’abandon des zones d’exploration reliées par des temps de chargement pour un monde ouvert assez grand ce qui est une très bonne idée ! Cela facilite les choses pour le craft puisque les ennemis respawn assez vite et les ressources sont bien plus nombreuses contrairement au précédent jeu. Il est donc plus facile et rapide d’améliorer son équipement. Même si les graphismes ne font pas tout dans un jeu, à un moment ou un autre, il va falloir vraiment qu’Omega Force fasse un gros effort du point de vue technique car toutes leurs productions ont vraiment un visuel vieillot. Avec les capacités techniques de la Playstation 4 Pro et le projet Scorpio qui montre le bout de nez, il va vraiment falloir qu’ils fassent un sacré bon en avant. Mais si vous êtes un jouer frustré de ne pas voir la série Monster Hunter débarquer sur une autre plateforme que celles de Nintendo, je vous conseille fortement la série sur Playstation 4 ou Playstation Vita et cette suite.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Une bonne suite
  • L’histoire
  • Des combats bien dynamiques
  • L’éditeur de personnage
  • Le monde ouvert
  • Le système de craft
  • Une IA efficace
  • De nouvelles armes
  • De nouveaux Oni
  • Zéro baisse de framerate
  • Durée de vie
 
  • Techniquement dépassé sur PS4
  • Un peu répétitif
  • Pas de traduction française encore

Laisser un commentaire