Gran Turismo 7

Gran Turismo 7 et l’irrespect total de certains

Cet article est le fond de ma pensée depuis un peu plus d’une semaine en ce qui concerne la véritable tempête de critiques de merde qui s’abat sur Gran Turismo 7. Je dois avouer que j’ai pas mal réfléchi avant d’écrire ces lignes et au final, ce qui suit aurait pu s’appliquer à pas mal de jeux ces dernières années et je pense notamment à Anthem, Marvel Avengers, Returnal, Death Stranding et j’en passe. La liste pourrait être longue et je suis sûr et certains que vous avez des exemples en tête

Mais revenons à nos moutons avec Gran Turismo 7. La shit storm a commencé à la sortie officielle du jeu avec l’apparition immédiate de micros transactions. Dès le jour J, une vague d’indignation a submergé les réseaux sociaux. Il est vrai que le jeu de Polyphony Digital est le premier à bénéficier de ce genre de choses. Par exemple, ça ne semble pas avoir choqué la populace que Rockstar Games propose 8 Millions de crédits Grand Theft Auto Online pour 74.99€, ce qui ne représente pas grand-chose en jeu. Malgré tout, depuis plus de huit ans maintenant, Take-Two Interactive a gagné des millions et des millions de dollars grâce à ça et ça va continuer. Est-ce que ça me gêne ? Aucunement. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un jeu comme GTA coûte des millions en développement et qu’il faut bien faire rentrer l’argent dans les caisses. La seule chose gênante, c’est qu’un joueur aisé et fainéant va mettre une seconde à débloquer ce qui va me prendre plusieurs heures voire jours de jeu. Mais la différence entre lui et moi, c’est que je profite pleinement du travail acharné des développeurs. Lorsque ce sont juste des skins à débloquer comme dans Fortnite par exemple, c’est encore moins gênant mais ça soulève un autre problème avec les plusieurs jeunes prêts à tout pour avoir de simples apparences de personnages mais ça c’est un autre sujet.

Bref certaines personnes semblent avoir pris conscience de l’existence des micros transactions avec Gran Turismo 7 ce qui semble étonnant. Mais le pire était à venir avec la mise en ligne de l’update 1.07 du jeu. S’apercevant que certaines courses étaient farmées par les joueurs à cause du montant de crédits élevé gagné en peu de temps, Polyphony Digital a baissé la quantité d’argent obtenu dans certaines épreuves pour rééquilibrer les choses. Les modifications ont aussi été faites pour correspondre à la vision des choses des studios japonais. Et là, c’est le drame. « Oui Polyphony Digital a baissé les crédits gagnés pour vendre des micros transactions« . « Oui Polyphony Digital propose des voitures in-game à des prix exorbitants pour vendre des micros transactions« . N’oublions pas que la mise à jour a provoqué un bug qui a rendu inaccessible le jeu durant une trentaine d’heures puisque le titre nécessite d’être online pour pouvoir y jouer. Impossible de jouer au jeu un jour et c’est la fin du monde. J’aimerais vous rappeler que nous nous dirigeons vers le tout dématérialisé et le cloud gaming. A l’heure actuelle, vous avez une coupure internet, il vous est impossible de lancer le moindre jeu dématérialisé. Même d’autres titres jouables en solo et que vous auriez en physique nécessitent une connexion internet. Il faut également préciser que le jeu est full online pour anticiper les connards qui s’amusent à modifier les données du jeu. Alors oui la PlayStation 5 n’est pas encore hackée mais Polyphony a anticipé la chose. Est-il nécessaire de parler de la merde qui a été faite dans le jeu sur les opus 5 et 6 de la franchise ?

Où était cette flopée de joueurs indignés avec Gran Turismo Sport ? Le jeu nécessitait d’être en ligne pour jouer, avait des microtransactions et le prix des voitures légendaires était exorbitant. Même après des centaines d’heures de jeu je n’ai jamais pu mettre la main sur les Ferrari 300 P4 et Jaguar XJ13. Ce qui dérange les joueurs c’est le tarif de certains véhicules qui peuvent monter à 18 millions de crédits. Vous rendez-vous compte de la supercherie des studios japonais ? Gran Turismo 7 est le premier jeu de l’histoire dans lequel il faut jouer pour débloquer des choses. Incroyable non ? Mais nous avons eu immédiatement les calculs savants de certains qui s’indignaient de devoir dépenser 180€ pour obtenir des modèles de légende. Qui au monde serait assez stupide pour faire ça ? Et attendez ce que vous ne savez pas, c’est que beaucoup de voitures ont eu leur prix qui ont fortement diminué avant même la sortie du jeu. On peut prendre par exemple la Porsche 919 Hybrid qui était à 10 Millions de crédits et qui n’en coûte plus que trois. Pour résumer, Polyphony Digital serait le premier studio de l’histoire du jeu vidéo à modifier certains aspects de son jeu après sa sortie. Il est vrai que la pratique du nerf est inexistante dans les MMORPG pour rééquilibrer les jeux hein ?! Je viens de dépasser les 100 voitures dans le garage et j’estime déjà en avoir trop.

Comme je l’ai dit à plusieurs reprises avant la sortie du jeu, dans mon test et dans mes nombreux streams Twitch, le prix des véhicules est fixé en fonction de la réalité. Mais pour comprendre ça, il faut s’intéresser un minimum à la culture automobile en général et plus précisément à ce qui se passe au Japon. Depuis quelques années maintenant, les voitures japonaises produites avant les années 2000 se font de plus en plus rares et les prix ont littéralement explosé. Cette hausse se retrouve dans GT7. Pour ce qui est des véhicules qui se trouvent dans le musée, il ne faut pas chercher bien loin. Ce sont des voitures de collection ultra rares que vous ne croiserez peut-être jamais de votre vie. En gros Polyphony Digital semble vouloir se démarquer avec un système monétaire proche de la réalité, ce que l’on ne voit plus dans les jeux de la concurrence. Les joueurs semblent avoir oublié que le jeu semble suivre l’exemple de son prédécesseur. Pour le moment, pas de season pass ou de DLC payants et ça ne semble pas être prévu comme dans Gran Turismo Sport dans lequel Polyphony Digital a proposé du contenu gratuit avec des circuits et des voitures durant plus de quatre ans.

Mais il faut également savoir que le dernier opus de la franchise de Polyphony Digital se fait également défoncer sur ces graphismes et son gameplay. Pour le visuel, certains esprits étriqués ont comparé Gran Turismo 7 à Forza Horizon 5 et cela même avant la sortie du jeu. C’est vrai que c’est tellement logique de comparer un open world au gameplay arcade à une simulation sur circuit vous ne trouvez pas ? Bref, GT7 serait moche avec une modélisation des voitures passée et des environnements peu détaillés. Avec 500.000 polygones par véhicule, le jeu possède à l’heure actuelle les plus beaux modèles jamais vus dans un jeu vidéo à ce jour mais pour ça il faut avoir le titre pour s’en apercevoir. Mais il y a encore mieux : le gameplay de GT7 est très mauvais et irréaliste. Pas mal de vidéos de joueurs pullulent sur les réseaux sociaux et où l’on voit des voitures s’envoler dans les cieux, faire des tonneaux de manière étrange et j’en passe. Oui c’est étrange mais nous avons là ce qu’on appelle des bugs, chose que certains semblent également découvrir avec ce jeu. Je dois approcher les 200h de jeu et je n’ai pas eu la moindre fois ce genre de chose. Il n’y a que le mode rallye qui m’a fait des réactions étranges après la réception de certains gros sauts mais mis à part ça…  Certaines personnes sont tellement malsaines, avides de vues et de RT qu’elles ne font que relayer en masse les bugs sur les réseaux sociaux. Pour ma part ce genre de bug me fait plus rire qu’autre chose et ce n’est pas pour ça que je vais démonter le jeu sur Twitter ou Facebook. Je ne compte plus le nombre de fois où il m’est arrivé de me tordre de rire en plein live Twitch à cause de bugs divers.

Alors que la presse et certains joueurs ont encensé le jeu, Gran Turismo 7 semble être devenu le pire jeu de l’histoire à cause des micro transactions et de son système monétaire après sa sortie et ses premières mises à jour. Je ne parle même pas des sites d’actualité dit professionnels dont je tairais le nom et qui font leur beurre sur le sujet alors qu’ils ont mis une bonne note sur leur test du jeu et qui ne le défendent même pas de ce shit storm perpétuel depuis quelques jours. Certains médias pensent même carrément réécrire leur review du jeu pour vous dire où l’on va. En plus de cela, rajoutez les sites qui se délectent de relayer depuis quelques jours l’exploit qui permet de gagner de l’argent sans jouer au jeu grâce au Remote Play. Il ne faut surtout pas oublier les notes attribuées en User Score sur le site Metacritique qui sont totalement inutiles depuis un sacré paquet de temps. Elles sont tellement malléables qu’il faut être véritablement stupide pour y prêter la moindre attention.

Pour ma part, je pense que nous avons à faire à un sacré paquet de bouffons en tous genres que l’on peut classer dans plusieurs catégories. Il y a les médias ou les sites qui cherchent le buzz. Des personnes qui n’ont que ça à faire dans leur vie. Des fanboys de franchises où de plateformes concurrentes qui sont ce qu’il y a de pire. Mais je penche également pour pas mal de joueurs qui ont été habitués à obtenir tout de suite dans les jeux sans faire le moindre effort ou à des casual gamer qui n’aiment pas la difficulté et le défi. C’est comme si dans un MMORPG un joueur se plaignait de mettre trop de temps à faire le build parfait. Le premier exemple qui me vient à l’esprit est The Division 2. Vous pouvez très bien jouer au jeu de manière simple mais si vous voulez aller plus loin, la construction d’un build peut prendre des jours voire des semaines. Si le système de Gran Turismo 7 reste, je le rappelle, une simulation ne plaît pas à certains, il y a Forza Horizon 5, GRID Legends et j’en passe qui proposent un gameplay simple et la possibilité de piloter tout un tas de voitures sans le moindre effort. Si vous vous attendiez dans ce GT7 à simplement prendre une voiture et à tout gagner sans faire de préparation ou de réglage, vous vous êtes trompé de jeu.

Certains me traiteront de fan boy de Gran TurismoPlayStation ou Sony suite à cet article. Certes, je suis un fan de la première heure mais je joue également à quasiment tous les autres jeux de course qu’ils soient arcade ou simu et mon autre franchise préférée est Forza Motorsport. Croyez-moi, s’il se produit la même chose avec le prochain opus de la franchise, je réagirais de la même sorte. Mais avec les réseaux sociaux et certains médias, ce serait comme pisser dans un violon. Ce qui est rassurant, c’est qu’après de maintes conversations avec de vrais joueurs de jeux de course qu’ils soient sur PlayStation, Xbox ou PC, ces derniers pensent exactement la même chose que moi ce qui est rassurant.

Maintenant ce que j’espère, c’est que ce genre de conneries et cet irrespect total passent par-dessus la tête d’un créateur/développeur qu’il soit débutant ou confirmé et qui a passé plusieurs années à développer un jeu. Certes, certaines critiques constructives sont bonnes à prendre pour faire avancer les choses. Mais malheureusement de nos jours, la plupart des utilisateurs des réseaux sociaux sont rarement capables de produire ce genre de choses. Depuis peu, Polyphony Digital a changé augmenté les crédits gagnés dans certains courses mais ça râle encore…

Pour conclure je dirais que si vous aimez un jeu, soutenez son créateur quel qu’il soit, faites de critiques constructives mais surtout n’essayez pas de parler avec les détracteurs, vous perdrez votre temps. Quant à certains médias ou influenceurs qui changent d’avis comme de chemise en fonction du potentiel buzz, fuyez-les comme la peste. Kiffez votre jeu, profitez-en et n’hésitez pas à contacter les développeurs par mail, forum ou Discord pour parler avec eux.

Articles Similaires

Gran Turismo 7 :  De nouvelles voitures arrivent la semaine prochaine

takumisensei

Gran Turismo 7 : La Peugeot 208 GTi Pocari Sweat

takumisensei

Gran Turismo 7 : La Honda Beat Milky

takumisensei