Playstation 5

Mon avis sur Helldivers 2 sur PlayStation 5

Depuis jeudi dernier, les joueurs PlayStation 5 ont la possibilité de découvrir la suite d’un jeu sorti il y a neuf ans sur PlayStation 4, PlayStation 3 et PlayStation Vita. Il s’agit d’Helldivers 2 développé par les suédois d’Arrowhead Game Studios et qui est le jeu de shoot à la troisième personne dont rêvent les fans de Starship Troopers depuis des années. En gros, action, humour et grosses bébêtes sont au programme de ce titre qui est également disponible sur PC via Steam. Voici mon avis sur le titre.

Répandez la démocratie à travers la galaxie

Oubliez un scénario élaboré par des auteurs et qui ferait 10000 pages puisque ce n’est pas le but de ce titre. Le ton est donné dès le début car le jeu nécessite obligatoirement un abonnement PlayStation Plus du fait qu’il ne se joue qu’en online même lorsque vous êtes seul pour accomplir les missions. Le résumé est donc ultra simple à vous faire : En gros, vous êtes un Helldiver, un soldat d’élite qui maintient la paix dans l’univers. C’est tout et après un court tuto, vous voilà engagé afin de propager la démocratie sur les planètes de la galaxie et éliminer tous ceux qui s’y opposent.

Préparez vous à propager la démocratie

Dès le début du jeu, on vous demande de donner un nom à votre vaisseau mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg car la personnalisation va bien plus loin. Bien évidemment, il vous est possible de personnaliser votre Helldiver et son équipement. Pour cela, vous disposez d’un catalogue d’obligations de guerre. Avec ses dix niveaux, il vous propose des items qui se débloquent via les médailles que vous remportez au combat. Votre avancement dans ce dernier se fait par rapport au nombre de breloques que vous avez dépensées pour obtenir des récompenses. Pour vous donner une petite idée, jusque-là j’ai remporté trois médailles au maximum lors d’une seule mission. Pour débloquer la dixième page du catalogue, il faut en avoir dépensé 1200 donc je vous laisse faire le calcul. Il faut vraiment jouer pour débloquer toutes les armures, casques, armes et j’en passe. En plus de cela, si vous avez l’édition Super Citizen du jeu, vous aurez également accès à un catalogue d’obligations de guerre premium qui propose des items supplémentaires. Ajoutez à cela la possibilité d’acheter des SuperCrédits sur le PlayStation Store ou avec des médailles qui vous servent à débloquer des items dans la Super-Boutique du jeu.

Mais si vous voulez être apte à faire le ménage sur toutes les planètes de la galaxie dans de bonnes conditions, vous pourrez également améliorer votre destroyer. Les points que vous gagnez en mission permettent de débloquer des stratagèmes qui vont vous faciliter les choses sur le terrain. Grâce à cela, vous allez pouvoir vous faire livrer des armes lourdes, lancer des attaques au canon orbital, lancer des raids aériens en tout genre ou encore faire appel à des tourelles. De leur côté, les modules de vaisseau vous permettront d’améliorer ces stratagèmes avec des temps de réapparition plus courts, une durée de vie plus longue, une meilleure portée et j’en passe. C’est pour cela qu’il faut remplir vos objectifs principaux lors des missions mais également les secondaires, le tout en explorant les maps pour trouver les ressources nécessaires à tout cela. Il ne suffit pas de finir votre mission et de vous échapper au plus vite de la planète si vous voulez améliorer votre vaisseau et être plus efficace.

La démocratie appelle à l’aide

Comme je l’ai dit, le jeu se joue exclusivement en online. Il a fallu attendre le premier patch correctif 48 heures après la sortie du jeu pour pouvoir rencontrer d’autres joueurs aléatoirement. Mais désormais le problème est réglé et il suffit de quelques secondes pour trouver une partie. Je précise au passage que le jeu est compatible crossplay donc les joueurs PlayStation 5 et PC ont la possibilité de jouer ensemble. En revanche, autant vous le dire immédiatement : Oubliez l’idée de jouer seul à ce jeu. Non seulement ça va être compliqué pour vous mais en plus ce n’est pas fun du tout de remplir les missions en solo.

La guerre intergalactique se déroule dans plusieurs secteurs qui se trouvent dans le rayon de la Terre. Chacun est composé de plusieurs planètes que vous allez devoir libérer mais vous ne serez pas seul pour accomplir cette lourde tâche. Tous les Helldivers, c’est-à-dire tous les joueurs, participent à la libération de chaque secteur. A chaque mission accomplie par un joueur et qui est un succès, une jauge monte petit à petit et le but est d’arriver à 100% pour passer à la planète suivante. Pour le moment, deux ennemis s’opposent à la liberté et à la démocratie de la Super-Terre : Les Terminides, des insectes géants, et les Automatons, des robots proches de Terminator.

Bref, vous pourrez jouer une partie rapide avec des joueurs aléatoires ou jouer avec des amis et accomplir votre devoir sur l’une des planètes où la démocratie ne règne pas. Une fois votre mission choisie, une difficulté sélectionnée et votre équipement en place, vous voilà prêts pour des missions dans les environnements les plus hostiles de la galaxie. Mais gardez une chose très, enfin non, extrêmement importante à l’esprit : Le tir allié est toujours actif dans Helldivers 2 ! Il est impossible de le désactiver. Lorsque vous tirez à tout va, faites bien attention à ce que vos camarades ne se trouvent pas dans votre ligne de mire. Il m’est arrivé à exploser la tête de deux d’entre eux en un seul chargeur parce qu’ils ont eu l’idée de passer devant un fou furieux avec une sulfateuse. Inutile de vous dire que les canons orbitaux et les frappes aériennes peuvent être fatals pour vous ennemis mais également pour vous et vos amis.

Une fois sur le terrain, il faut vraiment jouer en équipe. Lorsque votre mission se limite à faire le ménage et éliminer tout ce qui bouge, le dialogue n’est pas primordial même si c’est toujours mieux de parler avec les autres. En revanche, lorsque les missions sont un peu plus complexes avec des éléments à activer, des items à transporter ou d’autres objectifs qui demandent un tant soit peu d’attention alors que des dizaines d’ennemis vous entourent, il vaut mieux privilégier le dialogue pour s’organiser un minimum. Donc pour résumer :  Si vous voulez vous amuser et profiter pleinement d’Helldivers 2, jouez avec des amis ou des personnes qui dialoguent, sinon ce n’est pas fun du tout…

La démocratie oscille entre le beau et le moche

Dès les premières secondes, on se demande si nous sommes bien sur un jeu PlayStation 5. Techniquement on est loin des standards de la console de Sony que le jeu tourne en mode priorité au framerate ou à la résolution. Mais il y a un moyen de le rendre bien plus joli. Il suffit tout simplement de désactiver tous les effets visuels comme le flou cinétique, la profondeur de champ et le flou lumineux. Mais le plus important c’est que dans tous les cas le jeu reste fluide quoi qu’il arrive à l’écran. Et je peux vous dire qu’à certains moments ce dernier est saturé surtout lorsque vous vous retrouvez face aux Automatons avec leurs armes laser. On se croirait presque à un concert de Jean-Michel Jarre avec les explosions en plus. Imaginez juste une seconde ce que peut donner quatre joueurs qui paniquent face à une énorme vague d’ennemis et qui lancent chacun de lancer simultanément une attaque orbitale ou des raids aériens. C’est un joyeux bordel avec des carcasses d’ennemis propulsés dans les airs.

Comme je le dis un peu plus haut, le jeu vous propose d’explorer plusieurs planètes de la galaxie ce qui nous donne une bonne diversité de décors à visiter. Chaque environnement est différent avec son propre type de biome et ses propres conditions climatiques. Pas grand-chose à reprocher au level design du jeu et il arrive que le titre propose des décors vraiment jolis avec de beaux effets visuels qui peuvent jouer sur le gameplay. Il arrive de se retrouver un brouillard qui limite grandement le champ visuel par exemple.

Pour le chara design, c’est autre chose. Le tout manque cruellement de diversité pour ce qui est des armures des Helldivers et surtout des monstres. Chaque faction n’a que huit ennemis différents et c’est vraiment limite. On a surtout l’impression de tuer tout le temps les mêmes adversaires. Maintenant c’est le genre de jeu qui est mis à jour régulièrement donc on espère bien voir plus de diversité dans ce domaine dans les semaines à venir. Après tout, il doit bien y avoir quelques planètes inconnues ou la démocratie ne règne pas non ?

Botter des fesses et répandre la démocratie ce n’est pas si mal

En général, Helldivers 2 est plutôt une très bonne surprise au final. Comme je le dis plus tôt dans le test, le titre d’Arrowhead Game Studios n’est vraiment pas fait pour être joué en solo surtout quand les objectifs ne se limitent pas à éliminer des vagues de monstres. Il vaut mieux jouer avec des amis ou même en partie rapide avec des inconnus. Le jeu prend une autre dimension et devient bien plus fun surtout lorsque chacun fait son taf. En plus de cela le gameplay est bon, l’humour est débile, le level design est loin d’être moche et il y a surtout de l’action à gogo. Au final, j’aurais juste aimé des graphismes un peu plus travaillés sur PlayStation 5 et un peu plus de variété sur la customisation des Helldivers et sur les ennemis. Vous cherchez un jeu de shoot en multi qui est un bon défouloir et vous aimez Starship Troopers de Paul Verhoeven ? Alors foncez acheter le jeu ! Je précise que c’est un titre à moins de 40€ au passage.

Pour les fans de Starship Troopers

Les points positifs

  • Pour les fans de Starship Troopers
  • Un jeu multijoueur très fun
  • Une bonne variété des armes
  • Des batailles qui peuvent être énormes
  • Beaucoup de planètes à explorer
  • Crossplay
  • Un jeu fini à sa sortie (c’est rare)

Les points négatifs

  • Pas du tout fait pour le solo
  • Manque de diversité des ennemis
  • Customisation des Helldivers limitée
  • Graphismes faiblards pour une PlayStation 5

Articles Similaires

Une date pour la saison 2 « Groovy Disco » de Foamstars

Takumi

Découvrez le système de combat de Rise of the Ronin

Takumi

Un trailer de lancement pour Trails of Cold Steel III et Trails of Cold Steel IV

Takumi