24 mai 2019
Actualité PsVita Nos tests

Test d’Akiba’s Trip: Undead & Undressed sur Playstation Vita

Si vous me suivez, vous savez sans doute que j’adore les jeux en provenance du Japon surtout lorsqu’il s’agit de titres que nous n’avons pas l’habitude de voir débarquer chez nous. Et je peux vous dire qu’Akiba’s Trip: Undead & Undressed sur Playstation Vita en fait partie. Pour savoir exactement ce que je pense que ce titre développé par les studios nippons d’Acquire, je vous invite à lire ce test.

Avant de commencer, il faut savoir que le jeu est aussi sorti sur Playstation 3 en France et que NIS America et Acquire ont annoncé que la version Playstation 4 déjà disponible au Japon sera disponible chez nous l’année prochaine.

Bienvenue dans le quartier d’Akihabara

Test d’Akiba's Trip: Undead & Undressed sur Playstation VitaAkiba. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit du petit nom du célèbre quartier d’Akihabara, connu pour ses nombreuses boutiques d’électronique, manga ou encore jeux vidéo. C’est peut-être l’endroit sur terre où vous verrez le plus de geeks et otakus au mètre carré. En gros c’est le rêve des personnes comme moi et c’est dans ce contexte que se déroule toute l’action d’Akiba’s Trip: Undead & Undressed.

Vous jouez le rôle d’un jeune otaku du nom de Nanashi qui se retrouve fait prisonnier alors qu’il pensait répondre à une simple offre d’emploi. Son geôlier, un certain Zenya Amo, le transforme en Synthister et lui ordonne de s’attaquer aux passants du quartier d’Akihabara afin de leur voler leur énergie vitale. Mais c’est alors que Shizuku Tokikaze fait son apparition. Cette chasseuse de vampires d’énergie sauve notre héros et évite qu’il ne devienne entièrement un Synthister grâce à son sang. Nanashi reste donc en possession de tous ses moyens et ne devient pas une bête assoiffée d’énergie. Mais comme pour les autres Synthisters, il a un seul talon d’Achille : La lumière. De là s’engage une lutte pour sauver le quartier d’Akiba des Synthister avec Shizuku et tous les amis de Nanashi : Les Freedom Fighters.

Akibas Trip 2 003
Akibas Trip 2 002
Akibas Trip 2 001
Akibas Trip 2 012
Akibas Trip 2 011
Akibas Trip 2 010

Le quartier d’Akihabara refait fidèlement

D’après ce que j’ai pu voir sur le net, les graphismes de la version Playstation 3 du titre semblent déplaire fortement aux joueurs et la version Next-Gen ne fait pas mieux. En ce qui me concerne, cette mouture Playstation Vita fait partie des titres les plus propres que j’ai sur la consoles de Sony. Le cel-shading est maitrisé et il n’y a pas la moindre trace de pixellisation. La chara-design des personnages est travaillé et je ne parle même pas de l’environnement où vous évoluez.

Pour l’occasion, le quartier d’Akihabara a été reproduit en partie de manière quasi identique et on peut dire que les développeurs ont eu le souci du détail. Les personnes ayant déjà visité le quartier reconnaitront à coup sûr ses rues et les bâtiments présents dans le jeu. Des dizaines d’enseignes se retrouvent donc dans le titre comme Le Club Sega, le Gundam Café, Kotobukiya et même le célèbre magasin SuperPotato où l’on trouve des jeux vidéo retro par centaines. Pour vous prouver cela, vous pouvez aller faire un tout sur le site officiel du jeu où vous pourrez voir un comparatif réel/virtuel assez impressionnant. La dernière fois que j’ai vu un quartier de Tokyo aussi bien modélisé, c’était dans la franchise Yakuza. En plus d’avoir reproduit fidèlement l’environnement, l’ambiance est aussi respectée avec des magasins qui diffusent de la musique un peu partout, des écrans géants qui passent des trailers de jeu ou de manga ou encore des demoiselles qui distribuent des flyers pour faire la pub de leur boutique. D’ailleurs à ce sujet, des dizaines de publicités sont à collectionner et il faut savoir que ce sont de véritables flyers en provenance des magasins qui ont joué le jeu. Je reprocherai peut-être au jeu avec le manque de passants à l’écran pour un quartier comme celui d’Akihabara mais nous somme sur Vita donc est-ce qu’on peut lui en vouloir ?

Un peu répétitif à la longue

Akiba’s Trip: Undead & Undressed manque cruellement de diversité dans ses missions. Tout au long du jeu vous devez suivre le fil de l’histoire mais vous avez aussi des quêtes secondaires à remplir histoire de vous faire un peu plus d’argent de poche pour acheter les centaines d’objets disponible dans le jeu afin de personnaliser votre personnage. Seul problème : Les missions consistent la plupart du temps à chasser des Synthisters ou faire la loi dans les rues d’Akiba ce qui au bout d’un moment est très répétitif malheureusement.

Test d’Akiba's Trip: Undead & Undressed sur Playstation VitaComme je le dit un peu plus haut, les Synthisters tout comme vous êtes sensibles à la lumière. Pas au point de bruler comme vampire au soleil mais vous devez faire attention à sortir bien couvert. Les développeurs du jeu ont donc tout simplement pensé que pour se débarrasser des Synthisters, vous devez tout simplement les mettre à poil. Et oui ! En gros, lors des combats vous devez affaiblir les protections que l’ennemi porte au niveau de la tête, du torse et des jambes avant de pouvoir les mettre en petite tenue pour les désintégrer ou les faire disparaitre s’il s’agit d’humains récalcitrants. Si vous vous débrouillez bien, vous pouvez même les enchaîner les uns après les autres grâce à une phase de QTE qui peut carrément les mettre à nu (avec censure oblige bien-sûr). Même si cela fait très fan service, ça a au moins le mérite d’être original non ? En tout cas moi ça m’a fait bien rire. Pour vous accompagner tout au long de vos missions, vous pouvez faire appel à un second personnage qui vous aidera dans votre tâche et qu’il est aussi possible de personnaliser. Lorsque vous vous retrouver face à une dizaine d’ennemis, c’est assez efficace. D’ailleurs, vous devez aussi gérer votre affinité avec les divers personnages du jeu en faisant attention à vos réponses dans les phases de dialogue et en passant du temps avec eux.

Par contre il un problème au niveau du gameplay : La caméra. Par moments, le jeu est limite injouable à cause de l’angle de vue surtout lorsque vous vous retrouvez en plein combat contre des tas de Synthisters dans les petites ruelles du quartier et même le système de lock n’y fait pas grand-chose.

Akibas Trip 2 004
Akibas Trip 2 005
Akibas Trip 2 006
Akibas Trip 2 007
Akibas Trip 2 008
Akibas Trip 2 009

Ce n’est pas le jeu de l’année mais je l’ai adoré

Le scénario d’Akiba’s Trip: Undead & Undressed jeu n’est pas passionnant mais il a le mérite d’être original. Les missions sont répétitives mais on les fait et refait quand-même. Personnellement j’ai aimé ce titre d’Acquire, il est original et c’est ce que j’ai apprécié le plus avec les graphismes (je rappelle que j’ai testé la version Vita) et la modélisation impeccable du quartier d’Akihabara. Il est sûr et certain que le titre ne plaira pas à tout le monde loin de là mais il fera certainement des ravis auprès des otakus. Pour ma part il a sa place dans ma collection de jeux Playstation Vita.

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie