20 juin 2019
Test d'Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4
Playstation 4

Test d’Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4

Test d'Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4Est-il encore nécessaire de présenter la série de jeux Atelier ? Atelier Sophie : The Alchemist of the Mysterious Book est le 17ème jeu de la saga qui a vu le jour en 1997 sur la première Playstation. C’est le premier opus de la franchise à voir le jour sur Playstation 4 alors que le prochain intitulé Atelier Firis: The Alchemist of the Mysterious Journey a déjà été annoncé pour cette fin d’année au Japon !

C’est la version Playstation 4 du titre qui a été testée mais il est aussi disponible sur Playstation Vita.

La petite alchimiste

Test d'Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4Bienvenue dans la ville de Kirchen Bell, une petite bourgade où vit Sophie Neuenmuller, une jeune demoiselle apprentie alchimiste qui n’a pour but que de s’améliorer dans son domaine. Elle a pris le relais de sa grand-mère et en cherchant une de ses recettes pour son amie Monika, elle tombe sur un livre de son aïeul. La particularité de celui-ci, c’est qu’il vole et qui parle. Plachta lui apprend qu’il a perdu la mémoire et il n’en faut pas plus à Sophie pour l’aider à la retrouver et connaitre tous ses secrets. Pour cela, elle part avec ses amis Monika et Oskar à la recherche de nouvelles recettes d’alchimie qui pourraient l’aider dans sa quête. Elle pourra aussi compter sur les habitants de Kirchen Bell qui la soutiennent comme leon, la demoiselle tailleur qui va vous confectionner des tenues, Harol, l’horloger qui fabrique aussi des armes à feux ou encore Logy, l’homme qui vous forgera des armes. Il y a aussi Corneria et son commerce qui vous offre la possibilité de dupliquer tous les objets que vous souhaitez ce qui est assez utile surtout lorsque vous obtenez des objets précieux par alchimie. Kirchen Bell a aussi son café avec Horst Basler qui va vous tenir informé des dernières rumeurs et surtout vous donner des missions secondaires qui sont très utiles pour remplir votre portemonnaie. Votre quête va prendre une autre tournure lorsque Plachta qui retrouve la mémoire petit à petit va vous apprendre qu’auparavant il était un être humain.

Chassez, cueillez et rentrez faire la popote

Test d'Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4Votre but dans le jeu : récolter un maximum de matières premières afin de crafter des centaines et des centaines d’objets dans votre chaudron. Tous ces items créés vont faire monter votre niveau d’alchimie ce qui va vous permettre d’en synthétiser des plus efficaces et par la même occasion faire grimper une barre de niveau qui fait retrouver la mémoire à Plachta petit à petit. Mais avant de crafter, il vous faut dégoter et débloquer toutes les recettes et c’est là que le jeu se complique. Il y a plusieurs niveaux de difficulté de craft dans le livre et vous débloquerez les diverses recettes en avançant dans le jeu. En fait il faut que Sophie ait la petite étincelle pour avoir une idée de concoction et cela se produit en accomplissant certaines missions, en explorant les divers lieux de la map ou tout simplement en craftant un item avec certaines spécificités. Une fois que vous avez votre recette et les ingrédients pour la réaliser, vous vous retrouvez devant votre chaudron. Il ne vous suffit pas de tout mettre dedans et mélanger le tout en croisant les doigts. Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book propose un nouveau système de synthèse dans lequel vous devez placer vos items dans un tableau. La qualité et l’efficacité de votre crafting dépendra de la manière dont vous arrangez les différents ingrédients. Plusieurs chaudrons seront disponibles tout au long du jeu certains proposant plus de bonus que d’autres avec plus de cases à remplir ou d’autres qui permettront plus de liberté dans le placement des items. La qualité de ce que vous produisez dépend aussi de celle des items que vous utilisez donc soit il faut tomber sur les bonnes matières premières ou produire ce qu’il faut avec les bonus que vous souhaitez. Quelques missions après que Plachta ai retrouvé une forme humaine, le jeu vous propose le système Doll Making qui va vous permettre de la customiser. Il suffit de poser sur chaque partie de son corps un item d’alchimie de votre choix et de voir ce que le résultat donne. Non seulement cela change son apparence mais aussi ses statistiques.

Pour remplir votre besace d’objets, il faut donc partir en exploration. Pour la première fois dans la série, le jeu propose un cycle jour/nuit et des conditions climatiques. Et ce n’est pas juste un aspect esthétique puisque certaines matières premières et même certains monstres n’apparaissent que sous certaines conditions donc avant de quitter Kirchen Bell, il faut s’assurer de partir au bon moment. Vous ne remplirez Test d'Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4pas votre sac avec des centaines d’items uniquement en explorant les diverses zones de la map puisque vous pourrez aussi en gagner en battant des monstres. C’est là que nous allons aborder le système de combat du jeu qui reste très simple mais efficace. Votre groupe d’exploration se limite à quatre combattants mais ce qui est bien c’est que ceux que vous n’utilisez pas on leur niveau qui monte en même temps que les autres ce qui évite que certains personnages soient à la ramasse si vous ne les utilisez pas souvent. En combat, le jeu utilise le tour par tour avec un système qui les placent dans un ordre selon leur action. A chaque attaque vous devez choisir si votre personnage adopte une position d’attaque ou défensive et à chaque fois qu’il touche un ennemi, une jauge ChainLink augmente ce qui vous permet d’enchainer les attaques. Donc au lieu d’attaquer seulement quatre fois sur un tour, si vous vous débrouillez bien vous pourrez aller au-delà de d’une dizaine de fois ce qui est assez pratique sur certains monstres avant qu’ils ne lancent une grosse attaque. La seule difficulté du jeu est de bien monter le level de ses personnages pour éviter de se faire atomiser par certains ennemis qui apparaissent dans des conditions spécifiques et qui peuvent avoir plusieurs niveaux d’écart. De toute façon vous serez prévenu du level des ennemis en fonction de la musique de combat et si jamais vous faites une mauvaise rencontre il vous est possible de fuir tout en sachant que la mort n’est pas pénalisante. Vous réapparaissez directement chez nous et perdez quelques objets au passage donc rien de bien méchant.

Un jeu qui est loin d’être une claque visuelle mais il a une sacrée durée de vie

Il est sûr qu’Atelier Firis: The Alchemist of the Mysterious Journey n’est pas une claque visuelle sur Playstation 4 du genre que l’on a peu se prendre lors de l’E3 avec des titres comme God of War ou Days Gone. Techniquement le titre est très proche de Nights of Azure dont je vous ai proposé le test il n’y a pas longtemps puisque qu’il s’agit des mêmes studios. En gros nous avons des personnages assez bien travaillés et bien modélisés qui évoluent dans des décors très vides même s’ils sont très variés avec des surfaces plus ou moins grandes. Question bestiaire, on retombe souvent sur les même puisqu’il y a pas mal de variations de couleurs des monstres. Comme beaucoup de titres, je pense qu’il est temps que les développeurs arrêtent de nous sortir un jeu tous les ans et prennent leur temps de nous développer des opus qui exploitent les capacités de la Playstation 4. Après je vous rassure le jeu n’est pas immonde non plus et reste propre dans son ensemble sans gros problèmes. Le problème c’est que si vous regardez les captures faites maison de mon test d’Atelier Escha & Logy: Alchemists of the Dusk Sky sur Playstation 3, les deux titres sont quasi identiques et ils ont tout de même plus de deux ans de différence.

Test d'Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book sur Playstation 4Pour le temps de jeu vous en aurez pour vos euros. Les dizaines d’heures que vous allez passer dessus vient aussi du fait que les plus perfectionnistes vont s’amuser à trouver ou crafter les meilleurs ingrédients afin d’obtenir la qualité maximale possible sur des items ou des équipements. Rajoutez à cela le système de Doll Making et vous allez en faire de l’alchimie croyez-moi ! Le titre demande aussi pas mal d’allers retours dans les rues de Kirchen Bell car les divers personnages et PNJ vous donnent des missions et les nombreuses phases de dialogue peuvent déboucher sur le déblocage de nouvelles compétences, de nouvelles recettes l’alchimie et même sur l’arrivée de nouveau compagnons.

J’ai l’impression de me répéter à chaque test d’un titre de NIS America : Le jeu n’est toujours pas traduit en français ce qui fait que certains passeront leur chemin surtout pour un jeu comme celui-ci où il y a pas mal de termes spécifiques et des noms à connaitre. La bonne nouvelle c’est qu’au moins, l’éditeur nous laisse le choix entre les doublages japonais et anglais.

Un bon opus de la saga toujours aussi prenant

15

Pour un premier opus de la saga sur Playstation 4, Atelier Sophie : The Alchemist of the Mysterious Book ne va pas dépayser les habitués de la saga côté visuel puisque l’on a quasiment la même chose que les derniers volets sortis sur Playstation 3. Pour les nouveautés il faut aller chercher du côté du gameplay et plus précisément du nouveau système de synthèse plus simple histoire d’attirer plus de joueurs. Et de l’alchimie vous allez en faire puisqu’avant de trouver les bonnes recettes pour produire des items dignes de ce nom, il faut faire pas mal d’essais. Côté combat le jeu reprend ce que l’on connait déjà et les débutants dans le genre devraient prendre tout cela en main assez rapidement. Même si on dispose des doublages japonais originaux, je reproche encore à l’éditeur de ne pas traduire ses jeux en français surtout dans le cas présent où il y a pas mal de termes spécifiques qui peuvent être compliqués pour faire ou débloquer les recettes. Comme je le dis un peu plus haut, Gust devrait prendre son temps, développer moins de jeux et proposer des titres qui utilisent la puissance d’une Playstation 4 avec plus de nouveautés. Mais dans l’ensemble, cet opus est plutôt bon et je le conseille surtout à ceux qui voudrait débuter dans la saga.

Les plus

Les moins

Nouveau système de synthèse
Durée de vie
Gameplay assez simple
Plusieurs niveaux de difficulté pour les débutants
Le système de Doll Making
Le cycle jour/nuit et les conditions climatiques
Beau Charadesign
Bonne variété de décors

• Graphismes quasi identiques aux version PS3
Environnements vides
Pas traduit en français

 

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

kanal d canlı
escort99.com