inFAMOUS Second Son

Test d’Infamous Second Son sur Playstation 4

test review infamous second sonAprès Killzone Shadow Fall qui est arrivé en même temps que la Playstation 4 en Novembre dernier, Infamous Second Son est la deuxième grosse exclusivité à voir le jour sur la dernière console de Sony. Le jeu de Sucker Punch était l’un des titres les plus attendus cette année par les joueurs et on peut dire que cette attente est récompensée avec un jeu qui vaut largement le détour !

Exit Cole McGrath, bonjour Delsin Rowe

test review infamous second son ps4Troisième opus de la franchise, Infamous Second Son se déroule plusieurs années après les évènements du denier volet sortit sur Playstation 3. Cette fois, Cole McGrath n’est plus de la partie et laisse sa place à un certain Delsin Rowe. Ce jeune amérindien de la tribu des Akomish est un rebelle qui passe son temps à tagguer les murs de sa réserve au nez et à la barbe de son grand frère Reggie, le shérif du coin. Mais alors qu’ils sont en pleine discussion, un convoi militaire qui passe par leur village est victime d’un accident laissant s’échapper plusieurs prisonniers. C’est à ce moment que Delsin fait la rencontre de Hank, un porteur dont il absorbe ses pouvoirs sans le vouloir et se retrouve avec la capacité de contrôler la fumée. Du coup, notre jeune héros, se retrouve du côté des Bio-terroristes, des personnes considérées comme criminelles et qui sont pourchassées par le Department of Unified Protection. C’est à ce moment qu’il fait la connaissance d’Augustine Brooke qui dirige les unités du DUP et qui lui fait subit un interrogatoire avant de le mettre KO pendant deux semaines. A son réveil, Delsin s’aperçoit qu’Augustine a blessé plusieurs membres de sa tribu dont Betty avec son pouvoir qui lui permet de maitriser le béton. Il décide donc de partir à Seattle qui a été transformée en QG du DPU pour affronter leur chef et absorber ses pouvoirs pour retirer les éclats de béton des victimes qui sont encore vivantes dans son village.

[widgetkit id=1073]

Seattle, une grande aire de jeu

test review infamous second son ps4Après avoir exploré brièvement le village Akomish de Deslin, vous allez vous rendre à Seattle pour pourchasser Augustine Brooke. A partir de là, vous vous retrouverez dans une grande ville open world composée de deux îles et bourrée de détails et d’animation en tous genres. Autant ne pas passer par quatre chemins, Infamous Second Son est une grosse claque graphique dès les premiers instants de jeu. Certes il y a quelques petits défauts mais ils sont insignifiants par rapport à tout le reste. Par exemple, on peut reprocher au titre la modélisation des passants qui est loin de la qualité de celle des personnages principaux, mais quand on voit l’animation générale qu’il y a dans la ville et tout ce qu’il y a d’affiché à l’écran, on peut comprendre que c’est normal.

Sucker Punch a fait dans le détail pour ce qui est du design de Delsin et des protagonistes importants avec des visages d’une beauté incroyable et des tenues détaillées et qui ne restent pas rigides lors de leurs déplacements. Le jeu bénéficie aussi d’une distance d’affichage impressionnante, de textures très fines mais aussi d’un cycle jour/nuit et de conditions climatiques. Pour ces deux derniers aspects, tout cela est scénarisé. Ne vous attendez pas à pas à admirer un coucher de soleil avant d’explorer Seattle de nuit puisque c’est seulement en avançant dans le jeu que l’environnement changera d’état. Chaque chapitre du jeu est fait pour être joué de nuit, de jour, avec la pluie ou avec le soleil qui se couche. Cela a été pensé pour mettre en valeur certains passages du jeu.

test review infamous second son ps4Mais pour moi, ce qui reste le plus impressionnant dans le jeu est la qualité des effets de lumière, des effets spéciaux et de la tonne de particules affichée à l’écran qui montrent bien que nous sommes sur une console next-gen. Tout au long de cette aventure on en prend plein les yeux avec des couchés de soleil magnifiques, une ville de Seattle illuminée la nuit par les néons des magasins ou les effets de réflexion sur le sol lorsqu’il pleut. Je ne parle même pas des pouvoirs de Deslin dont les effets spéciaux sont sublimes avec des effets de particules qui apparaissent à l’écran lorsque vous lancez une frappe orbitale ou lors des explosions. Bref, Infamous Second Son est une grosse claque visuelle, il n’y a pas de doutes.

Comme pour Killzone Shadow Fall ou Metal Gear Solid Ground Zeroes que j’ai testé dernièrement, Infamous Second Son tourne en 1080p et 60Fps et ne souffre d’aucune baisse de framerate tout au long du jeu. Pourtant, Sucker Punch vient d’annoncer il y a peu que la prochaine mise à jour du titre permettra de limiter le jeu à 30 Fps suite à la demande de joueurs qui se sont plaints de lags.

Delsin l’éponge bio terroriste

test review infamous second son ps4Au début du jeu, vous vous retrouvez donc juste avec la possibilité de fumée mais tout au long de l’histoire vous allez croiser d’autres porteurs qui vous donneront d’autres dons. Au total, vous allez pouvoir en utiliser quatre et les faire évoluer grâce à des fragments récupérés sur des postes de contrôle mobiles du DUP ou des drones traceurs cachés un peu partout dans Seattle. Ce qui est fort dommage c’est qu’il est impossible d’utiliser tous ces pouvoirs en même temps. Si une source d’énergie du don que vous souhaitez utiliser ne se trouve pas à portée, vous devez vous contenter celui que vous avez. Un système de choix avec les croix directionnelles de la manette aurait été plus sympa au niveau du gameplay mais peut être que cela aurait rendu le jeu bien plus facile. Mais l’arbre des compétences, vous proposera de nouvelles attaques et permettra aussi de les rendre plus puissantes sachant que certaines se débloquent seulement avec un karma positif ou négatif.  

Et oui, comme dans le dernier opus de la saga, les développeurs de Sucker Punch ont réutilisé la notion de bien et de mal avec une jauge de karma. Vos bonnes actions comme ne pas tuer les soldats du DUP ou soigner des passants qui en ont besoin vous donneront des points de karma positifs tandis que si vous tuez des innocents et passez votre temps à exécuter les sbires d’Augustine, Delsin basculera dans le négatif. Dans les deux cas, vous pourrez produire une attaque dévastatrice avec chacun des pouvoirs après avoir rempli une jauge prévue à cet effet. Au final, choisir un karma positif ou négatif changera la fin de l’histoire et certains objectifs secondaires. Cela permet aussi facilement de doubler la durée de vie du jeu déjà assez conséquente.

[widgetkit id=1074]

Exclusivité Playstation oblige, Infamous Second Son utilise pleinement les fonctions de la Dualshock 4. Le pavé tactile de la manette est utilisé pour faire un scan de votre index aux checkpoints du DUP mais il est plus utilisé pour ouvrir les portes des prisions où sont enfermé des bio terroristes présumés ou lors de la destruction de postes mobiles du DUP. Le système Sixaxis lui est utilisé lors des phases de tag pour secouer votre bombe et pulvériser la peinture. Quant au hautparleur de la manette, il vous prévient lorsque vous avez un appel téléphonique ou il émet des sons lorsque vous rechercher des journaux audio par exemple.

Un jeu à faire deux fois

test review infamous second son ps4Une bonne vingtaine d’heures de jeu. C’est ce qu’il m’a fallu au minimum pour finir Infamous Second Son à 100% une première fois. Si vous faites l’histoire sans chercher à faire quoi que ce soit d’autre, il est sûr que vous allez prendre moins de temps pour finir le jeu mais il faut savoir qu’en parallèle à histoire du jeu, plusieurs missions secondaires seront à remplir pour faire baisser le contrôle du DUP dans les divers quartiers de Seattle et gagner des fragments qui vous permettent d’acquérir de nouvelles attaques et de les rendre plus puissantes. Vous devrez détruire les postes de contrôle mobiles, les poste de scan, des drones traceurs, des caméras de surveillance, des brouilleurs et trouver des agents secrets, des caméras cachés, des journaux audio et des emplacements pour grapher vos œuvres. Pour finir le mode histoire à 100%, vous devrez accomplir toutes ces taches.

De plus comme je le dit plus haut, il est possible de faire le jeu soit du côté gentil, soit du côté méchant. Donc une fois que vous avez fini le jeu une première fois, vous pouvez le refaire de l’autre côté pour voir les différences qu’il existe entre les deux. Mais attention il ne s’agit pas d’un new game plus donc vous ne redémarrez pas une partie avec tous vos pouvoirs car cela poserait problème avec le scénario du jeu. Seul petit bémol, on ne peut pas zapper les cinématiques donc vous êtes obligé de tout revoir de A à Z sans exception.

La deuxième grosse exclusivité de la Playstation 4

18

Je ne peux m’empêcher d’imaginer ce que l’avenir nous réserve après avoir joué à Infamous Second Son. Je me mets à rêver d’un Grand Theft Auto VI avec une map plus grande que le 5 avec cette qualité graphique. Un Saints Row V ou tout autre open world qui bénéficierait des capacités des consoles next-gen. Ce troisième opus est un petit bijou avec un ou deux petits défauts qui passent inaperçus face à la qualité générale du jeu. Les graphismes sont sublimes avec des effets spéciaux incroyables et un niveau de détail comme on aimerait bien voir plus souvent maintenant, le tout sans baisse de framerate malgré tout ce qu’il se passe à l’écran. L’action est un peu répétitive à cause des missions secondaires mais en les alternant bien avec l’histoire principale, ça passe mieux. Côté son, la bande originale du jeu est bonne, le doublage français n’est pas mauvais mais les voix originales sont encore meilleures. En fait, Infamous Second Son est le jeu qui ne vous fait pas regretter d’avoir acheté une Playstation 4.

Les plus

Les moins

Un open world vivant et détaillé
Plus de 40 heures de jeu
Sublime visuellement
Les effets spéciaux
Les effets de particule
Les effets de lumière
Le design des tags
Les quatre pouvoirs
• Un peu répétitif avec les missions secondaires
Encore un héros qui ne sait pas nager…
Les mouvements d’escalade
Pouvoirs utilisables alternativement

Articles Similaires

Test d’Infamous First Light sur Playstation 4

takumisensei

Infamous Second Son : Une date de sortie pour le DLC First Light

takumisensei

Sony annonce un DLC « First Light » pour Infamous Second Son

takumisensei