27 mai 2019
Xbox One

Test d’Inside sur Xbox One

Cela faisait un sacré bout de temps que je ne vous avais pas proposé le test d’un petit jeu sur le site ! Et bien c’est chose faite avec celui d’Inside, la dernière création des studios danois de Playdead à qui l’on doit Limbo qui avait séduit la majorité des critiques. Le titre sera disponible à partir du 7 Juillet prochain sur Steam et ce test a été réalisé sur la version Xbox One du jeu.

Qu’est-ce que je fais là moi ?

Test d’Inside sur Xbox OneAprès le lancement du jeu, vous vous retrouvez sur son écran titre et à peine vous avez appuyé sur star que vous prenez le contrôle d’un jeune garçon qui se retrouve en pleine forêt. Comment il a atterri là ? On n’en sait rien du tout ! Vous commencez donc à évoluer dans cet environnement sombre et après seulement quelques pas vous vous retrouvez en la présence d’hommes armés qu’il faut absolument éviter. Même si vous n’êtes qu’un enfant, ils n’hésitent pas à vous tirer dessus ou à lâcher des chiens sans pitié qui vous dévorent sans hésiter. Après être sorti de la forêt et après une petite visite dans une ferme (avec une scène où sous extrayez une matière étrange du derrière d’un cochon), vous arrivez dans un énorme complexe dans lequel vous vous apercevez que certaines personnes effectuent des tests et des expériences sur des humains. Vous allez donc fouiner pour savoir ce qui se cache derrière tout ça. Ci-dessous vous pourrez voir les premières 45 minutes du jeu dans la vidéo de ma partie.

Un univers très lugubre

Test d’Inside sur Xbox OneDès que l’on commence le jeu, on voit bien que nous ne sommes pas au pays des Bisounours puisque le jeu est quasiment entièrement en monochrome à 90% avec des nuances de noir et blanc. Pour la couleur, il n’y a que le haut rouge que porte le personnage principal qui ressort et quelques autres de temps en temps mais ça reste assez sombre dans l’ensemble avec des éclairages très bien réalisés pour coller à l’ambiance. Et il n’y a pas que ça qui contribue à l’atmosphère du titre puisque du début à la fin vous n’allez entendre la moindre parole et les seules musiques ne sont audibles que lorsque qu’un danger rode. Les environnements en 2.5D font légèrement post apocalyptiques dans une époque qui pourrait être la nôtre voire peur être même plus vielle. Le tout fourmille de petits détails et d’animations en tous genres. Sur le point technique, le jeu est parfait, il n’y a rien à redire de ce côté-là. Le truc c’est qu’en fait vous passez tout votre temps de jeu à comprendre ce qui se passe réellement dans ce monde lugubre. Rien ne vous est expliqué et même après le générique de fin vous vous poserez encore des questions.

Inside Xbox One 007
Inside Xbox One 008
Inside Xbox One 009
Inside Xbox One 010
Inside Xbox One 011
Inside Xbox One 012

Peut-être un peu trop facile avec une durée de vie trop courte

La prise en main est immédiate. Même si vous êtes lâché dans le jeu sans la moindre explication ni tuto, vous prenez rapidement le contrôle du jeune garçon puisque le titre ne se joue qu’avec deux boutons en plus du joystick. Vous pouvez courir, sauter, nager, vous cacher, activer des mécanismes, piloter un sous-marin et même prendre le contrôle mental de certaines personnes qui ne sont ni plus ni moins des pantins humains sans vie. Des fois j’aurais aimé avoir une touche pour sprinter mais cela rendrait le jeu moins stressant surtout lors des poursuites sur terre ou dans l’eau. La physique du jeu lors des phases de plateforme est très bonne et il est rare de se rater lors d’un saut ou une autre action. Les seules erreurs sont souvent faites lors des phases plus stressantes où vous vous faites poursuivre par l’ennemi (surtout avec les chiens).

Test d’Inside sur Xbox OneLorsque vous ne serez pas en train de courir pour échapper aux différents ennemis, vous allez passer votre temps à résoudre des casses tête qui vous permettent de progresser dans les niveaux. Activer une porte et courir avant qu’elle ne se ferme, utiliser des pantins humains pour vous faire sauter plus loin ou plus haut, gérer des niveaux d’eau pour pouvoir accéder à certains endroits, il n’y a rien de bien méchant si vous faites marcher votre cervelle un minimum. Si vous vous ratez, vous mourrez dans la plupart des cas tout simplement. C’est le genre de titre où il faut mourir par moments pour savoir comment avancer. Inside est tellement facile que j’ai dû rendre l’âme une vingtaine de fois au grand maximum et du coup la durée de vie du jeu en pâtit. Il m’a fallu moins de trois petites heures avant de voir le générique de fin et le titre de Playdead ne dispose pas d’une rejouabilité énorme à part peut-être pour débloquer la quinzaine de succès disponibles (j’en ai débloqué qu’un seul tout au long du jeu). La durée de vie très courte est le seul point négatif du jeu pour ma part.

Inside Xbox One 001
Inside Xbox One 006
Inside Xbox One 005
Inside Xbox One 004
Inside Xbox One 003
Inside Xbox One 002

Les plus

 

Les moins

  • Direction artistique monstrueuse
  • Gameplay ultra simple
  • L’ambiance
  • Quelques pointes d’humour
  • Le peu de musique qu’il y a
  • Animations des personnages
 
  • Trop simple
  • Durée de vie

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie