11 novembre 2019
Call of Duty Nos tests

Test de Call of Duty: Modern Warfare sur Playstation 4 Pro

Comme chaque fin d’année qui se respecte, les joueurs peuvent mettre la main sur un nouvel opus de la franchise Call of Duty. Cette fois nous avons le droit à un reboot de Modern Warfare, série très appréciée des joueurs et c’est Infinity Ward qui est aux commandes. La bonne nouvelle c’est que le mode histoire est de retour après sa disparition dans Black Ops 4 et que comme d’habitude, il y a une tonne de modes multijoueur au programme. Bref, voici ce que je pense de la version Playstation 4 Pro du titre.

Le grand retour du mode histoire

Après l’incompréhensible choix de faire l’impasse dessus dans Black Ops 4, le mode histoire fait son grand retour dans ce Call of Duty: Modern Warfare. Cette fois, des armes chimiques ont été volées et vous allez devoir traquer les membres du groupe terroriste Al-Qatala qui souhaitent s’en servir pour faire un maximum de victimes. Mais ce n’est pas tout puisqu’en plus de cela vous devez aussi faire face aux forces du général Barkov qui ne vous veut pas que du bien. Pour cela, vous allez faire partie d’un groupe de personnes de plusieurs horizons avec des agents de la CIA, les forces spéciales britanniques du SAS ou encore des combattants de la liberté de la Milice urzique qui tente de défendre son pays des terroristes et des forces de Barkov.

Bien sûr, vous devinez bien quel groupe terroriste se cache derrière Al-Qatala, quel pays représente Barkov et d’où vient la Milice urzique avec un peu d’imagination. Certaines scènes sont vraiment très bonnes comme celle de l’attaque du Picadilly Circus de Londres, celle du waterboarding ou le flashback où vous incarnez un enfant mais je ne vous en dirais pas plus pour éviter les spoils, ce serait dommage. Pour ma part, ma scène préférée reste celle où on vous met dans les mains un énorme sniper pour shooter à plus de 600 mètres tout en faisant attention à la vélocité de la balle et au vent. Même si ce scénario est très bon et que l’action est de la partie, il faut tout de même préciser qu’il faut environ cinq ou six heures pour terminer ce mode histoire ce qui est vraiment très court.

Mais après le générique de fin, nous avons la bonne surprise de voir que la campagne se poursuit dans le mode Special Ops du jeu. Pour faire simple, celui-ci remplace le mode zombies qui a disparu dans cet opus (temporairement ?). Cette fois vous n’êtes plus seul puisqu’il se joue en coopération jusqu’à quatre joueurs et vous devez remplir plusieurs missions avec une difficulté que je trouve assez élevée ce qui n’est pas pour me déplaire. Malgré le nettoyage que vous avez fait, des cellules terroristes continuent de menacer le monde libre et pour l’occasion, La CIA et le FSB ont créé une Force spéciale pour mettre un terme à tout ça. Pour le moment, elles ne sont pas nombreuses mais il est possible de remplir quatre opérations aux buts variés en espérant que d’autres arrivent prochainement. Le mode Special Ops ne propose pas uniquement que cela puisqu’il est aussi possible de prendre part à un mode survie. Inutile de vous dire que dans tous les cas qu’il est préférable de jouer avec des amis ou des personnes avec qui vous pouvez communiquer sinon les parties risquent d’être écourtées.

Encore une tonne de modes multijoueur

Comme à chaque opus, Call of Duty: Modern Warfare propose une nouvelle fois tout un tas de modes multijoueur avec tout de même quelques nouveautés au programme. La première c’est le mode Escarmouche qui propose des combats rapprochés très dynamiques et rapides sur des maps de petite taille en deux contre deux. Vous n’avez pas le choix des armes et il faut faire avec ce que l’on vous donne ou ce que vous trouvez. Si vous ne voulez pas passer trop de temps sur des parties multijoueur, Escarmouche est fait pour vous puisqu’une partie peut-être très courte avec des manches de moins de 10 secondes c’est pour dire.

La seconde nouveauté est le mode Guerre Terrestre dans lequel vous pouvoir participer à des affrontements jusqu’à 64 joueurs qui se battent pour capturer plusieurs points sur une carte. S’ils le sont tous et que vous les tenez quelques secondes, une bombe tombe du ciel, rase tout et vous gagnez. Sinon c’est le premier qui arrive au score max qui gagne. La taille des maps est bien plus grande que celles des autres modes pour accueillir tous les joueurs et surtout les tanks, 4×4, quads et hélicoptères qu’il est possible de piloter. En parlant de véhicules, leur conduite est meilleure que ce à quoi je m’attendais (je n’ai pas joué au précédent Call of) même si ça pourrait être mieux. Par contre j’aurais pensé qu’à bord d’un tank on pourrait faire de gros dégâts mais impossible de faire le moindre petit trou dans un mur. Oui j’aurais aimé que les décors soient entièrement destructibles comme chez la concurrence mais bon… Je trouve aussi que les obus des tanks manquent d’impact et qu’il faut qu’ils tombent pile poil sur les ennemis pour les tuer sinon ils s’en sortent miraculeusement. Il est dommage que ce mode Guerre Terrestre et ses grandes maps ne se résume à la capture de zone. Je pense que d’autres objectifs seraient les bienvenus et jusqu’à maintenant, je n’ai vu que deux cartes différentes dans le mode ce qui est peu.

Mais la grosse nouveauté reste le fait que ce Call of fait partie des rares jeux proposant un multijoueur cross-plateforme. Il est donc possible aux joueurs Playstation 4, Xbox One et PC de jouer ensemble sur les serveurs du jeu même si pour le moment il ne me semble pas avoir croisé des personnes jouant sur la console de Microsoft.

En plus de ces quelques nouveautés, on retrouve les modes de jeu habituels avec les Matchs à mort par équipe, Domination, Recherche et destruction ou encore le mode Réalisme sans le moindre ATH affiché à l’écran. Le tout est jouable sur plus d’une vingtaine de maps dont certaines ont une variation qui se joue de nuit avec les lunettes nocturnes. Mais le plus étonnant dans tout ça c’est que le jeu ne propose pas de Blackout, le mode Battle Royale qui a fait son apparition dans Call of Duty : Black Ops 4. Choix étonnant de la part d’Infinity Ward mais je suppose qu’Activision souhaite faire encore vivre un peu celui en place avant de mettre en ligne le nouveau. Inutile de vous dire qu’avec tout ça, la durée de vie du jeu est infinie et il y a fort à parier qu’Activision et Infinity Ward ont encore du contenu en stock à la pelle avec des nouvelles maps et des modes en prime.

Une belle réalisation technique

Infinity Ward fait partie des studios qui optimisent généralement leurs titres sur les diverses plateformes. En ce qui concerne la Playstation 4 Pro, c’est bien le cas puisque le jeu semble être bloqué à 60Fps quoi qu’il arrive à l’écran ou alors les baisses de framerate sont quasi invisibles. Pour ma part, c’est le plus important surtout en ce qui concerne la partie multijoueur. Mais même si le jeu est vraiment très propre, je dois dire que je m’attendais à retrouver une résolution un peu plus élevée sur une console Pro même si ce n’est pas non plus du 720p que l’on a à l’écran. Mis à part ça, pas grand-chose à reprocher au titre. La mise en scène du mode histoire est tout simplement monstrueuse, les effets de lumière sont sublimes tout comme le chara design et le level design. Bien évidemment, les environnements en solo sont bien plus détaillés qu’en multi où ils sont bien plus ouverts. En plus de cela, le jeu est un régal niveau audio et jouer avec un bon casque gaming peut être avantageux en online pour localiser vos adversaires juste avec les bruits de leurs pas. Impeccable lorsque vous n’avez pas un drone dans le ciel.

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

kanal d canlı