17 novembre 2018
Multi-plateforme Nos tests

Test de Disgaea 1 Complete sur Nintendo Switch

Cette année marque le quinzième anniversaire de la franchise Disgaea de Nippon Ichi Software. Pour célébrer ça, les studios japonais vous proposent cette semaine de découvrir Disgaea 1 Complete un remake de Disgaea: Hour of Darkness, le tout premier opus de la franchise qui a vu le jour sur Playstation 2 en 2003. En ce qui me concerne, ce remake est enfin l’occasion de découvrir la saga car jusqu’à maintenant c’était notre cher Kefran qui s’occupait des tests en tant que gros fan de la franchise japonaise. Je vous propose donc de découvrir ci-dessous mon avis sur le Tactical JRPG dans sa version Nintendo Switch.

A la reconquête de son trône

Disgaea 1 Complete commence alors que le prince Laharl se réveille après une petite sieste plus longue que prévue qui a tout de même duré plus de deux ans. A son réveil, Etna lui apprend que l’Overlord du sous monde, le puissant Roi Krichevskoy qui est aussi son père, est mort et que c’est l’anarchie la plus totale dans le Netherworld. Tout un tas de de démons prétendants au trône ont fait leur apparition durant le sommeil de Laharl. Mais ce dernier va devoir se battre avec ses troupes afin de faire valoir son rôle d’héritier et éliminer tous les démons qui se trouvent sur son chemin. Pour cela il est accompagné de son vassal Etna mais aussi d’une armée de Prinnies et de tout un tas de PNJ que vous allez pouvoir créer.

Petite précision : Disgaea 1 Complete propose des voix en japonais ou en anglais (si vous n’avez pas de goût). Mais le jeu dispose surtout des sous titres en français ce qui est très agréable dans un RPG aussi tactique que celui-ci où les tutos sont assez importants pour comprendre son fonctionnement.

Compliqué à prendre en main mais très complet

Il est clair que Disgaea 1 Complete n’est pas un jeu avec une prise en main immédiate. Il faut pas mal d’heures avant de maîtriser toutes les subtilités du gameplay. Pour la base, nous avons un tactical RPG classique au tour par tour avec un système de placement par grille. Lorsque c’est votre tour, vous pouvez déplacer tous vos personnages d’un coup ou juste une partie et leur demander d’attaquer des ennemis. Une fois l’action terminée c’est au tour de l’IA d’agir. Jusque-là rien de compliqué. Mais une fois sur le champ de bataille vous devrez faire attention à pas mal d’autres éléments en plus des nombreux ennemis. Le premier à prendre en compte est la topographie de la carte. Les centaines de zone de combat que vous explorez ont toutes un relief différent et celui-ci à un impact sur vos attaques. Vous pouvez très bien placer un personnage sur une case collée à celle d’un ennemi mais si elles sont sur des niveaux trop différents vous ne pourrez pas attaquer dans certains cas. La topographie a aussi un impact sur vos déplacements. Pour atteindre certains monstres, vous devez franchir des gouffres ou grimper. C’est pour cela que certains personnages du jeu ont la possibilité de soulever et d’envoyer leurs compagnons dans les airs sur plusieurs cases de distance dans des zones normalement inaccessibles. Il vous est aussi possible de soulever un ennemi et de le balancer dans le décor. Sur une case vide, cela permet par moments de garder ses distances avec lui mais si vous en visez un autre, ils fusionnent pour un adversaire au niveau plus élevé. La topographie peut aussi cacher des ennemis ou des éléments et c’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à abuser de la caméra qui permet de faire des rotations de quart de tour pour bien scruter les déplacements des ennemis. D’ailleurs j’aurais bien aimé avoir la possibilité de dézoomer sur les zones de jeu mais aussi d’avoir une vue du dessus histoire d’avoir un meilleur point de vue sur les différentes situations.

Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 001
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 002
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 005
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 003
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 004
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 006

L’autre chose très importante à faire attention sur la map sont les Géoblocs. Sur la majeure partie des cartes du jeu, vous avez des zones colorées qui apparaissent sur chaque case. Celles-ci n’ont aucune incidence sur le jeu sauf lorsqu’un Géoblocs se trouve dessus. Ces objets en forme de pyramide leur conférence des Géoeffets. Par exemple, si un Géobloc « attaque +50% » se trouve sur une case verte, tous les personnages qui sont sur ces emplacement auront leur attaque augmentée que ce soit les vôtres ou vos adversaires. Les effets peuvent être aussi négatifs et c’est pour ça que vous avez aussi la possibilité de les soulever et les lancer sur des casses d’une autre couleur ou sur celles qui n’en n’ont pas pour les neutraliser. Mais vous pouvez aussi les détruire. Il faut faire plus attention avec leur destruction car une fois le Géobloc brisé, tous les personnages présents sur les cases de couleurs correspondant subissent des dégâts que ce soit les ennemis ou ceux de votre camp. Mais ce n’est pas tout puisque cela peut aussi avec un effet de chaîne avec d’autres Géoblocs qui vont exploser à leur tour et ainsi de suite.  La gestion de ce système reste assez compliquée et si vous faites n’importe quoi, cela peut vous jouer des tours et même vous mener à un Game Over. Lors d’une partie il m’est arrivé à détruire un Géobloc par inadvertance et résultat : Tous ceux présents sur la carte ont explosé éliminant ainsi tous les ennemis mais aussi tous mes persos sauf Laharl à qui il restait que quelques points de vie. Mais cela fait monter la jauge de bonus en flèche ce qui m’a fait débloquer tous les items disponibles d’un coup à la fin de partie ce qui est assez rare surtout au début du jeu.

Monter une bonne équipe avec un bon équipement

Créer une bonne escouade est très important dans le jeu. Votre team peut accueillir plusieurs dizaines de personnages même si en combat vous pouvez en déployer qu’un nombre limité. Tout au long du jeu, vous gagnez des points mana en tuant des ennemis. Vous les dépensez à l’Assemblée Infernale, un endroit peuplé de démons sénateurs où vous pouvez faire de faire pas mal de choses. Principalement, lorsque vous convoquez l’assemblée vous pouvez recruter de nouveaux compagnons mais aussi voter des lois. Pour grossir vos rangs vous pouvez avoir de nouveaux élèves. Vous débloquez tout un tas de personnages et de classes au cours du jeu mais plus vous souhaitez avoir un élève puissant, plus vous devrez avoir de mana. Sur le terrain, le lien entre les combattants est important puisque lors des attaques, si vous personnages se retrouvent les uns à côté des autres il est possible qu’il se donnent des coups de main entre eux en faisant des attaques de groupe. Ce n’est pas systématique mais les attaques groupées ont plus de chances lorsqu’un mentor se retrouve au côté d’un de ses élèves. Il peut même utiliser les capacités de son apprenti mais aussi les apprendre. Donc le placement de vos personnages sur la grille est très important pour faire un maximum de dégâts. Il vous est aussi possible de supprimer un perso créé ou de réincarner son âme dans un nouveau en gardant quelques-uns de ses attributs.

L’Assemblée Infernale est aussi l’endroit où vous pouvez faire voter des lois toujours en échange de points de mana. Levée de fond militaires, avoir des objets de meilleure qualité en boutique, améliorer certains aspects des personnages, il y en a pas mal. Pour qu’elles passent, il faut bien évidemment que les membres de l’assemblée votent en votre faveur. Mais qui dit politique dit magouille et vous pouvez offrir quelques cadeaux à certains histoire de faire basculer leur vote en votre faveur. Mais il arrive que cela ne suffise pas et si le résultat ne vous plait pas, vous pouvez toujours le contester en éliminant les sénateurs présents. Enfin je devrais dire en tentant de les éliminer car par moments vous tombez sur certains qui sont très puissant et qui peuvent vous éliminer sans peine.

Avoir plein de personnage c’est bien mais les équiper correctement c’est mieux. Chacun des membres de votre équipe à une classe et peut utiliser une arme et être équipé de trois accessoires. Bien-sûr, un archer sera plus à l’aise avec un arc même si vous pouvez l’équiper d’une hache si vous le souhaitez. Plus vous utiliserez un type d’arme plus vous gagnez de la maîtrise et produisez des attaques puissantes. Vous récupérez pas mal d’items sur le terrain mais vous pouvez en acheter à l’Armurerie du château et à la boutique générale. Les accessoires aussi sont importants puisque ces derniers peuvent améliorer vos statistiques. Avec certains, il est possible de faire monter de manière significative vos HP et SP surtout pour un personnage tout juste créé et qui n’est pas très fort.

Mais que ce soit pour les armes, les accessoires ou les items, il est possible de faire monter leur niveau grâce au Monde des objets. En gros, vous pouvez vous téléporter à l’intérieur des items du jeu et d’y affronter des centaines d’ennemis. Il peut y avoir jusqu’à 100 niveaux selon le niveau de rareté de l’objet visité et à chaque fois que vous en passez un, vôtre item monte d’un level. La difficulté du Monde des objets est que vous devez au moins rester en vie sur 10 niveaux. Si vous mourrez avant ce palier, c’est le game over. Mais si vous l’atteignez, alors le jeu vous donne une sortie de secours qui vous permet de retourner au château, de vous soigner et retourner dans l’item pour reprendre là où vous vous êtes arrêté. Dans les niveaux vous croisez des ennemis plus ou moins puissants, des boss mais aussi des innocents. Ces derniers peuvent se faire attaquer par l’adversaire mais si vous les soumettez avant en les éliminant, ils vont augmenter les statistiques de votre objet ou leur donner des compétences. C’est pour cela qu’il faut vous jeter dessus dès que vous les voyez. Le Monde des objets est un endroit dans lequel vous allez passer énormément de temps.

Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 007
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 008
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 009
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 010
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 011
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 012

Un joli remake

Il suffit de retrouver des vidéos de gameplay Disgaea: Hour of Darkness sur Playstation 2 pour se rendre compte que nous n’avons pas là juste une version qui se contente de passer le jeu en haute définition. Tout a été revu, du level design au chara design en passant par les menus du jeu. Bien-sûr, il ne faut pas non plus vous attendre à des graphismes de malade puisque l’on reste dans un jeu en 3D isométrique aux graphismes colorés mais même sur grand écran ce n’est pas mal et ça ne pixelise pas trop. Honnêtement si vous avez une Nintendo Switch je vous conseille de prendre le jeu dessus car sur l’écran de la console le jeu est impeccable.

Des centaines d’heures de jeu au programme

On ma toujours dit que les jeux Disgaea avaient une durée de vie de malade. Comme pour tous les opus de la franchise de Nippon Ichi Software, il faut environ trente à cinquante heures de jeu pour finir Disgaea 1 Complete. Cela dépend bien évidemment de la manière dont vous jouez. Mais il faut savoir que vous allez refaire des dizaines et des dizaines de fois chaque niveau que la guide dimensionnelle vous propose afin de faire monter le level de vos personnages qui peut aller jusqu’à 9999. Il est aussi possible de passer des centaines et des centaines d’heures de jeu dans le Monde des objets puisque l’on parle là de milliers de niveaux à terminer. Mais la particularité des Disgaea c’est que le jeu commence réellement lorsque vous l’allez fini une première fois. Lorsque vous le recommencez, vous pouvez vous retrouver en face d’ennemis surpuissants qui exigent que vos personnages et leur équipement soient au top ce qui demande un nombre d’heures incalculable. Le post game est aussi l’occasion d’explorer de nouveaux mondes, recruter les personnages inédits dans le jeu ou encore découvrir une histoire avec Etna, vassal de Laharl.

Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 016
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 015
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 014
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 017
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 018
Test Disgaea 1 Complete Nintendo Switch 013

Laisser un commentaire