19 août 2019
Dragon Ball Nos tests

Test de Dragon Ball FighterZ sur Xbox One X

Attendu comme le messie par tous les fans de jeux de baston mais surtout par les adorateurs du manga d’Akira Toriyama, Dragon Ball FighterZ est désormais disponible sur Playstation 4 et Xbox One. Vu comment le jeu est attendu depuis des mois par les gamers, il y a de fortes chances que cette nouvelle licence fasse un véritable carton et qu’elle cohabite pendant un petit bout de temps avec Dragon Ball Xenoverse. Développé par les studios japonais d’Arc System Works, Dragon Ball FighterZ est peut-être le premier hit à posséder absolument ce début d’année et surtout la meilleure adaptation du manga.

Un scénario inédit mais…

Autant ne pas y aller par quatre chemins. Même s’il a le mérite d’être inédit et qu’il ne reprend pas l’un des arcs du jeu avec Freezer, Cell ou Buu, le scénario du jeu n’est pas le point fort de ce Dragon Ball FighterZ. Il débute alors qu’une armée de clones fait son apparition à travers le monde aux côtés de C-16, Cell et Freezer en semant le chaos et que d’étranges ondes affectent nos héros les laissant sans défense. C’est là que vous intervenez. En tant qu’âme qui a la capacité de prendre le contrôle de leur corps, vous allez les aider à se battre. Au début vous portez main forte à Son Goku mais vous allez partir à la recherche d’autres combattants affaiblis afin de savoir ce qui cache derrière l’arrivée des clones et le retour d’anciens ennemis. Au cours de votre aventure, vous allez faire la connaissance de l’Android C-21, un nouveau personnage mystérieux créé sous la supervision d’Akira Toriyama en personne. Mais je ne vous en dis pas plus.

Côté casting, le jeu propose à la base 21 combattants les plus connus de l’œuvre d’Akira Toriyama sans compter sur Goku et Vegeta SSGSS qui sont à débloquer et l’Android 21 que vous gagnez si vous finissez le mode histoire. Alors certes c’est moins que ce que l’on voit d’habitude dans un jeu Dragon Ball mais au moins on évite les 10000 déclinaisons possibles de chaque perso. Mais j’avoue tout de même que j’aimerais voir tous les personnages importants de la saga comme les méchants des films et OAV entre autres. Peut-être qu’ils feront partie des huit qui seront rajoutés dans les mois à venir via des DLC. Et puis imaginez ce jeu mais avec l’univers des premiers Dragon Ball avec Goku lorsqu’il est petit. Imaginez des combats avec Tao Paï Paï, Piccolo, Jackie Chun ou les membres de l’armée du Ruban Rouge. Ce serait terrible non ?

Un mode histoire façon jeu de plateau

Pour la progression du mode histoire, vous n’allez pas simplement vous battre contre des ennemis entre deux cinématiques. Le mode propose une sorte de jeu de plateau dans lequel vous pouvez prendre plusieurs directions tout en faisant attention au nombre de tours qu’il vous reste pour progresser sur j’au boss final. Bien évidemment, plus vous visitez un nombre important de cases avec des combat plus c’est bon pour vous puisque les personnages débutent au niveau 1. Vous devez donc faire monter leur niveau avec l’XP gagné pour les rendre plus puissants, plus résistants et faire monter leurs points de vie.

Il vous est possible de sélectionner trois personnages au maximum pour un combat. Il ne faut pas se contenter de choisir ses combattants préférés puisque chacun possède une barre de vie à laquelle il faut faire attention. Celle-ci peut diminuer durant le match mais à chaque fin d’affrontement, vous en regagnez un peu. Si la vie d’un perso est faible, vous pouvez changer à tout moment avec un autre entre les matchs. Mais si vous n’en avez plus en stock, retour case départ vous recommencez le chapitre à zéro.

Comme je viens de le dire, vous avez un certain nombre de tours à respecter par carte pour arriver jusqu’au boss du chapitre. A chaque déplacement que vous faites, certains ennemis peuvent se renforcer et devenir plus puissant. A vous de voir si vous voulez aller droit au but ou faire des détours pour visiter toutes les cases. A savoir que par moments il y en a des spéciales qui apparaissent comme celles où un clone de kid Buu absorbe un ennemi pour devenir plus puissant. Si vous le mettez KO, vous remportez plus d’XP que la normale.

En plus de remporter des points XP à la fin de chaque fin de match, vous pouvez aussi gagner des techniques qu’il est possible d’équiper (trois au maximum). Celles-ci vous conférent des bonus supplémentaires en combat comme l’augmentation de la puissance d’attaque ou de la défense ou une régénération de santé au cours du match. Des zénis sont aussi à remporter et serviront de monnaie d’échange pour obtenir des capsules chez le marchant qui vous donneront des items. Certains combats vous feront aussi gagner un personnage supplémentaire pour votre équipe. En revanche ne quittez pas le mode histoire comme un barbare sur un coup de tête car il ne dispose pas de sauvegarde automatique donc vous pourriez perdre votre progression.

Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 018
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 017
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 016
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 015
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 014
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 013

Un gameplay vraiment conçu pour tout le monde

Honnêtement. A qui vous auriez confié le développement d’un jeu de baston sur un plan 2D de cette envergure ? A l’heure actuelle, je ne vois pas qui d’autre qu’Arc System Works aurait pu nous sortir un jeu aussi bon que celui-ci. Il faut dire que les studios japonais ont un peu d’expérience avec les sagas Guilty Gear (qui fête ses 20 ans cette année) et de Blazblue. Dragon Ball FighterZ propose un gameplay qui s’adresse à tous les joueurs que vous soyez débutant ou confirmé. Pour connaitre les contrôles de base, soit vous pouvez passer par la case entrainement ou alors vous aurez le droit à des didacticiels durant les premiers combats du mode histoire. La base est très simple avec des attaques légère, moyennes, fortes et spéciales. La liste des combos des personnages est très courte et pas très compliquée à retenir car ils ont quasiment tous les mêmes. Du coup les personnages sont assez équilibrés. Même Krilin, Yamcha ou Ten Shin Han sont capables de venir à bout de Beerus, c’est pour dire. Cela ne va pas ravir un joueur pro mais un débutant peut enchainer des combos facilement en mitraillant les touches de la manette. En fait, dans ce jeu il faut aller à l’assaut de l’adversaire et ne pas le laisser respirer ce qui peut donner des combats dynamiques qui peuvent être brouillons par moments. Mais que les fans de jeux de baston se rassurent car il y a tout de même quelques enchainements et subtilités qui leur permettront de facilement venir à bout de noobs.

Comme je le dit un peu plus haut, le jeu propose des matchs à trois contre trois. À tout moment vous pouvez switcher de personnage ou tout simplement l’appeler pour vous donner un coup de main rapide. Selon ceux que vous choisissez, vous aurez une aide différente. La plupart du temps ils lancent de grosses attaques mais certains comme Krilin peuvent vous jeter un senzu afin de vous remettre quelques points de vie. Pour éviter les abus, chaque personnage qui ne combat pas à une jauge de cooldown ce qui empêche des apparitions incessantes. D’ailleurs pensez à faire tourner les personnages dans votre équipe car si vous ne les utilisez pas, leur niveau ne progresse pas d’un poil et risquent de ne pas être très utiles dans certains cas. En gros le jeu n’est vraiment pas très compliqué à prendre en main. Du moment que vous faites attention à votre Jauge de Ki, tout devrait bien se passer. Cette dernière est assez importante car en plus de vous permettre lancer des attaques spéciales, elle vous donne la possibilité de vous téléporter derrière un adversaire et même de lancer les coups spéciaux de vos trois personnages à la fois !

Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 012
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 011
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 010
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 009
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 008
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 007

Un visuel fidèle au manga qui est juste à baver

En plus de proposer un gameplay qui tient la route, Dragon Ball FighterZ est une véritable claque visuelle, un régal pour les yeux ! Graphiquement, cette adaptation est tout simplement la plus réussie qu’on ait pu voir à ce jour. Le jeu est en 2.5D ce qui permet d’afficher des animations en 3D lors de combats qui se déroulent su un plan 2D. Du coup, on se met à rêver à un Dragon Ball Xenoverse 3 de la même qualité En 3D. Mais le travail d’Ark System Works est juste incroyable car la modélisation et l’animation des personnages est parfaite, au point que par moments on pourrait se croire dans la série animée. Les attaques spéciales des persos sont reproduites à la perfection, on peut balancer son adversaire dans le décor, détruire les environnements avec des grosses attaques, voir les dégâts subits par les personnages et j’en passe. Bref sur le point de vue technique, rien à reprocher au jeu surtout que le framerate reste impeccable quoi qu’il arrive.

Parlons un peu son. Côté musique, on reste proche de ce que je souviens d’un Guilty Gear et d’un Blazblue avec des morceaux de rock pas toujours agréables à entendre. De ce côté j’aurais préféré avoir les musiques d’origine ou quelque chose qui s’en rapproche un peu plus. Heureusement que Bandai Namco Entertainment ne s’est pas mis en tête de mettre les voix françaises dans le jeu car la version japonaise est juste parfaite !

En plus du mode histoire

Avec l’histoire, Dragon Ball FighterZ propose quelques modes de jeu supplémentaires. Dès le lancement du jeu, vous vous retrouvez sur un hub connecté en ligne avec tout un tas d’autres joueurs, le tout en version Chibi ou Super Deformed si vous préférez. Entrainement, Matchs en ligne, Arcade, combat d’arène, vous retrouverez les bases de tout bon jeu de baston qui se respecte. Vous pourrez dépenser vos Zénis durement gagnés chez le marchand du hub. Celui-ci vous donnera en échange des capsules qui contiennent tout un tas d’items comme des nouveaux avatars en SD, des variations de couleurs pour les persos, des cartes, des titres et j’en passe. Pour ce qui est de l’online, pour le moment rien à signaler niveau stabilité. Je pense que ce qui est arrivé lors de la dernière phase de bêta ne devrait pas se reproduire. Du moins je l’espère… Il y a des zones sur le hub qui ne sont pas encore utilisées donc on espère pourquoi pas voir l’arrivée de nouveaux modes de jeu entre autres.

Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 001
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 002
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 003
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 004
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 005
Review Xbox One X Dragon Ball Fighterz 006

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

kanal d canlı
escort99.com