20 juin 2019
Dynasty Warriors

Test de Dynasty Warriors 9 sur Playstation 4 Pro

Cela fait plus de 20 ans maintenant qu’Omega Force et Koei Tecmo nous proposent un sacré paquet de jeux Dynasty Warriors avec une multitude de dérivés comme Warriors Orochi, One Piece: Pirate Warriors, Hyrule Warriors et j’en passe. Vous l’aurez compris, c’est leur saga phare et ce n’est pas près de s’arrêter. Après des dizaines de volets, on doit bien avouer que la franchise tourne un peu en rond et ne propose pas grand-chose de nouveau à chaque jeu à par une évolution graphique. Mais dès l’annonce du développement de Dynasty Warriors 9, Omega Force dévoile que le jeu proposera un monde ouvert ce qui est une première.

Est-ce que cette grosse nouveauté annonce un renouveau dans la saga ? En tout cas, voici ce que je pense de ce jeu dans sa version Playstation 4 Pro.

Un nouveau voyage dans la Chine des Trois Royaumes

Comme à chaque opus de la franchise Dynasty Warriors, vous explorez la Chine en prise à de nouveaux conflits avec un bon paquet de clans qui veulent le pouvoir. Le jeu se déroule entre la fin de la dynastie Han et le début de la période des “Trois Royaumes”. Comme d’habitude, vous ne vivez pas cette période dans la peau d’un seul personnage puisque ce Dynasty Warriors 9 propose plusieurs dizaines de combattants dont certains sont totalement inédits. Wei, Shu, Wu ou encore Jin, vous avez le choix entre plusieurs royaumes dont vous pourrez découvrir les histoires au travers d’une dizaine de chapitres. Ci-dessous vous pourrez voir le début du tout premier dans lequel vous devez mettre un terme à la rébellion des turbans jaunes avec les membres du royaume Wei.

Un mode ouvert gigantesque, une première dans la saga

Comme je le dit dans l’introduction de ce test, la grande nouveauté de ce nouvel opus est l’apparition d’un monde ouvert. Fini les zones de combat reliées par des couloirs puisque désormais vous allez devoir explorer une map qui est tout simplement gigantesque. Fini le temps où vous lanciez des missions à la chaine sans quasiment rien faire d’autre entre chacune. Désormais vous devez vous déplacer sur cette immense carte que ce soit à pied ou à cheval pour vous rendre sur les lieux de votre mission. Comme la traverser peut s’avérer assez long selon la distance, il vous est possible de faire des voyages express. Vous pouvez naviguer rapidement entre les villes, les villages, les tours de guet, les balises, les feux de camps ou les cachettes ce qui est très pratique. Il faut juste garder en tête que le temps passe en fonction de la distance que vous parcourez. Si vous ne voulez rien rater et profiter du paysage, il est aussi possible de mettre son cheval en mode pilote automatique vers une destination. Le seul inconvénient c’est qu’il arrive assez souvent que votre canasson reste bloqué sur un obstacle.

Mais le problème avec les voyages rapides, c’est que vous allez passer à côté de pas mal de choses. Ce monde ouvert gigantesque introduit une notion de crafting plus importante dans la saga d’Omega Force. Vous devez fouiller un peu partout afin de trouver des objets et matériaux plus ou moins rares qui permettent de concevoir de nouvelles armes et items. Vous obtenez de nouvelles « recettes » d’objet en débloquant des Parchemins après avoir rempli certains objectifs tout au long du jeu. Les balises et les tours de guet vous aident à trouver tout ce dont vous avez besoin. A la manière d’un Assassin’s Creed, vous trouvez plusieurs tours de guet sur la carte. Une fois à leur sommet, vous mettez en évidence plusieurs points importants sur la map du jeu. Les balises ont la même fonction mais ont un rayon d’action plus petit. Ces deux aides vous guident pour trouver des lots entiers de matériaux ce qui s’avère très utile. Pour tout le reste, il va faut fouiller et ramasser tout ce qu’on trouve sur son chemin. Comme votre personnage n’est pas limité en poids à porter c’est assez pratique.

En plus de la cueillette, certains items seront obtenus en chassant. Deux options s’offrent à vous : La première est le bon vieil arc avec différents types de flèches qui permettre de chasser des biches ou des bêtes un peu plus féroces comme des tigres, des ours ou des loups. Il faut juste garder à l’esprit que certaines peuvent être redoutables et vous tuer en un clin d’œil. Si vous êtes patient, vous pouvez poser des pièges plus ou moins gros et attendre d’attraper quelque chose. Plus vous chassez plus obtenez de points qui vous donnent accès à des items rares. Le jeu vous propose aussi quelques parties Pêche qui peuvent être fructueuse en fonction de l’appât que vous utilisez.

Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 001
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 002
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 003
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 004
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 005
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 006

Lors de vos expéditions vous visitez aussi pas mal de grandes villes et petits villages où vous trouvez tout ce dont vous avez besoin. Vous pouvez acheter de nouvelles armes ou en fabriquer chez le forgeron avec tout ce que vous avez ramassé. Les commerçants vous proposeront des produits ainsi que la possibilité de vous confectionner divers items avec vos ressources. Les salons de thé vous proposent des mets qui vous donneront des avantages temporaires comme l’augmentation de l’attaque ou de la défense ou encore la possibilité de gagner plus d’expérience lors des combats. Vous y retrouverez aussi des étables qui vous vendent des chevaux plus endurants et puissants. Lors de vos explorations, vous trouvez aussi de la monnaie ancienne qui permet d’obtenir des items de valeur auprès de certains marchands.

Désormais, ce Dynasty Wariors propose même du housing ! Une fois que vous avez un peu d’argent, vous pouvez faire l’acquisition de plusieurs maisons un peu partout sur la map. En plus de pouvoir vous y reposer, il est possible d’entièrement les aménager et les meubles que vous installez dans ces maisons ne sont pas là juste pour la déco. Vous pourrez cuisiner des plats avec un four, crafter des items avec un atelier, changer de tenue depuis votre armoire ou encore écrire des lettres à vos amis depuis votre bureau. Cette dernière possibilité permet d’entretenir les liens avec vos officiers ou de recevoir des cadeaux de leur part. De temps en temps ils passent même vous voir chez vous.

Vous l’aurez compris, l’arrivée d’un monde ouvert renouvelle vraiment la saga même si pour le reste on garde les mêmes bases que l’on connait depuis des années. On ne passe plus 99% du temps sur le champ de bataille puisqu’il faut explorer la map à la recherche de ressources diverses afin de faire évoluer ses personnages. Accessoirement, ça augmente encore plus la durée de vie alors que vous pouviez déjà passer plusieurs dizaines d’heures de jeu sur les volets précédents.

Ça reste du Hack ‘n’ slash pour le reste

Même si la map gigantesque diminue un peu l’impression de répétitivité au niveau des combats, ces derniers gardent les bases que l’on connait. Comme les précédents opus, vous enchaînez les batailles à grande échelle afin de capturer les bases tout en répandant la mort autour de vous avec des milliers de victimes au compteur. Niveau armes, nous sommes une fois de plus servis avec une diversité assez incroyable. Epées en tous genres, doubles lames, haches, Piques, Massues, fléaux, javelots, gants, tridents, il y a plus de 300 armes disponibles pour venir à bout des milliers d’ennemis que vous allez croiser. Avec tout cela vous pouvez produire un bon paquet de combos en mitraillant la touche carré ou en combinant la touche R1 avec d’autres pour faire des coups spéciaux.

En combat, cibler les officiers ennemis en priorité intimide les soldats de base et les fait fuir. Par la même occasion, les gradés laissent tomber des items derrière eux ce qui est toujours bon à prendre. Mais si vous souhaitez faire le ménage, vous pouvez aussi éliminer tout le monde ce qui fera monter votre jauge de Musou afin de produire de grosses attaques bien dévastatrices comme on les connait. Petite nouveauté : Lors des combats vous pouvez produire des attaques dites « réactives ». Si vous appuyez au bon moment sur la touche triangle, vous pouvez attaquer par surprise un ennemi ou le contre attaquer. Mais ces attaques servent aussi à briser la garde de certains adversaires ou à leur asséner un coup fatal qui peut leur enlever une jauge de vie complète (les ennemis les plus puissants en ont plusieurs).

Pour le reste, ça reste de la stratégie. Sur la map vous voyez les forces alliées et ennemies en temps réel et leur progression. Le but est de remplir tout un tas de missions principales et secondaires tout en faisant attention de garder le contrôle de votre région. Lors de l’assaut d’un château ou d’une grande base, il est plus pratique de faire le ménage autour de la zone en capturant les petites bases. Cela fait baiser non seulement l’influence de l’ennemis dans la région mais ça affaibli aussi le big boss qui vous attend. Lorsque que vous vous battez à proximité de vos officiers, ces derniers ont une zone autour d’eux qui donne de la force à vos soldat et affaibli l’ennemi. Si plusieurs haut gradés se retrouvent au même endroit, c’est encore mieux puisque ces zones se superposent. Mais il faut garder à l’esprit que ce système marche aussi pour les ennemis donc une concentration de boss au même endroit peut être dangereux. Le jeu est plus ou moins compliqué selon le mode de difficulté que vous choisissez. Du moment que vous n’allez pas attaquer un ennemi au level plus haut que le vôtre, il n’y a pas de problème. En revanche, lors que vos explorations sur la map il faut faire extrêmement attention car vous pouvez tomber sur des adversaires, qu’ils soient humains ou animaux, bien plus puissants que vous. Même dans la difficulté la plus facile, les affronter reste risqué mais si vous y arrivez, vous gagnez récompenses plus importantes.

Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 007
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 008
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 009
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 010
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 011
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 012

On frôle la catastrophe du côté technique

Et nous sommes rendus dans la partie de ce test où je vais enchaîner les points négatifs. Sur Playstation 4 Pro (et sur Xbox One X), le jeu propose le choix entre le mode Action qui permet au framerate de se stabiliser plus facilement et le mode Movie qui le bloque la fréquence d’images à 30Fps (théoriquement) pour une meilleure résolution. Malheureusement, dans les deux c’est la catastrophe avec un résultat indigne de ce dont est capable de produire une Playstation 4 Pro. Pour commencer, les graphismes sont ternes et les textures sont vraiment moches voir immondes par moments que ce soit au niveau des personnages ou des décors. Niveau résolution, on est loin de la 4K et pour le framerate, le jeu a du mal à afficher du 30Fps alors qu’avec des graphismes pareils on pourrait s’attendre à un 60 stable. Ajustez à cela du clipping, de l’aliasing et du screen tearing et vous avez le plus puissant des combos du jeu ! Pour plus de détails techniques, je vous invite à regarder la vidéo comparative du jeu faite par DigitalFoundry qui lui ont taillé un beau short.

On se demande si le passage à l’open world avec une carte gigantesque n’est pas responsable de ce désastre visuel même si la saga d’Omega Force n’est pas connue pour ses prouesses techniques. C’est vraiment dommage car cette map gigantesque aurait mérité mieux car elle propose une sacrée diversité au niveau des environnements même s’ils vont un peu vides. C’est toujours mieux que l’ancien système de zones et couloirs de la saga, il n’y a pas photo.

Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 018
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 017
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 016
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 015
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 014
Test Dynasty Warriors 9 Playstation 4 Pro 013

Enfin un opus qui renouvelle un peu la franchise !

Nous sommes d’accord : D’un point de vue technique c’est la catastrophe dans les deux modes de graphismes proposés. On a tout ce que l’on déteste voir dans un jeu surtout sur une Playstation 4 Pro (ou une Xbox One X). Les graphismes sont pauvres, le framerate n’est pas stable, il y a du clipping et du screen tearing, bref, les développeurs ont encore un sacré boulot avant de maitriser la puissance des dernières consoles de Sony et Microsoft. Mais avec une recette quasi inchangée depuis un sacré paquet d’années maintenant, il fallait bien qu’Omega Force nous propose quelque chose de nouveau. Et c’est chose faite avec un monde ouvert tout simplement gigantesque à explorer entre chaque affrontement et qui propose pas mal de choses à faire. Ce que j’aurais bien aimé, c’est de faire tout cela avec un ou plusieurs amis en ligne mais malheureusement, le jeu ne propose pas le moindre mode multijoueur. Maintenant il faut qu’Omega Force limite son nombre de projets et prenne au moins deux longues années afin de peaufiner ce nouveau concept pour nous proposer un Dynasty Warriors 10 qui corrigera tous les problèmes de ce neuvième opus. Le même jeu avec des graphismes aux top serait juste terrible.

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

kanal d canlı
escort99.com