26 mai 2020
Far Cry Nos tests

Test de Far Cry 5 sur Xbox One X : Bienvenue dans le Montana

Quatre longues années après le quatrième opus et plus de deux après le spin-off Primal, la saga Far Cry est enfin de retour avec un cinquième volet qui est disponible depuis quelques jours maintenant sur Playstation 4, Xbox One et PC. Bye bye l’Himalaya et bonjour l’Amérique profonde avec un scénario qui vous amène dans le Montana et plus précisément à Hope County, une région qu’il va falloir débarrasser de l’Eden’s Gate, une secte de fanatiques qui prêchent la fin du monde.

Vous retrouverez ci-dessous mon avis sur ce nouvel opus de la saga dans sa version Xbox One X.

Welcome to Hope County, Montana

Bienvenue dans l’état du Montana et plus précisément dans le comté de Hope avec ses montagnes, ses verts pâturages à perte de vue, ses grandes forêts sans oublier le projet l’Eden’s Gate. Cette secte peuplée de fanatiques qui prêchent la fin du monde est dirigée par Joseph Seed et ses seconds qui nomme ses enfants. Tout ce beau monde a pris d’assaut le paisible comté qui est devenu une véritable zone de guerre et qui a fait un sacré paquet de morts. C’est dans ce contexte que vous débarquez sur place en tant que nouvelle recrue de la police du comté qui accompagne un U.S. Marshall venu chercher Joseph Seed qui a un mandat d’arrêt fédéral sur le dos. Comme vous vous en doutez, cela ne va pas se passer comme prévu et tout va partir en cacahouète après le crash de votre hélicoptère comme vous allez le voir dans la vidéo présente ci-dessous. A partir de là, votre mission va être de mettre fin aux agissements de Joseph Seed, de retrouver l’U.S. Marshall et vos collègues qui ont été kidnappés mais aussi de soutenir la résistance locale qui vous aidera en retour.

Affrontez l’un des pires psychopathes de la saga

Une fois n’est pas coutume, ce nouvel opus de la saga se déroule dans un open world gigantesque. Après les hauteurs de Kyrat en Himalaya, nous voici dans le Montana qui offre un terrain de jeu varié. Ceux qui ont joué à Far Cry 3 se souviennent sans peine d’un certain Vaas, un type complètement barré. Pour moi, Joseph Seed est presque au même niveau et entraîne avec lui tout un groupe de personnes aussi dangereuses que lui. Une chose est sûre, Pagan Min méchant du quatrième opus ne fait pas le poids. Bref, avant de faire face à ce psychopathe de Joseph, il vous faut mettre hors d’état de nuire ses trois seconds qui se partagent le territoire d’Hope County. A l’ouest vous avez John Seed qui prêche la bonne parole du grand Josef. A l’est, vous faites la connaissance de Faith, une jeune demoiselle qui va vous en faire voir de toutes les couleurs avec des hallucinations qu’elle produits grâce à une fleure cultivée en masse par la secte. Au nord c’est l’ancien tireur d’élite de l’armée Jacob qui va vous donner du fil à retordre et qui va aussi vous faire vivre des expériences bizarres. Pour résumer, vous avez en face de vous une famille de psychopathes à qui il manque pas mal de cases mais qu’il faut tout de même prendre au sérieux. Dans les trois cas, vous devez remplir une jauge de points de résistance au maximum avant d’affronter le boss de chaque zone et faire exploser son bunker. Pour cela vous pouvez accomplir des missions principales et secondaires mais aussi libérer des otages, détruire des convois d’essence et vous pouvez aussi gagner quelques points en reprenant de force les diverses installations à l’ennemi pour y installer la résistance.

Pour faire face à Joseph et des hordes de psychopathes, vous n’êtes pas seul. Il vous est possible de faire tout le jeu avec un ami en coopération ce qui n’est pas mal même si on espère voir un jour un Far Cry avec un vrai mode coopération à quatre. Si vous jouez en solo, vous allez pouvoir recruter tout un tas de résistants (deux au maximum simultanément) auxquels vous pouvez donner des ordres. Un peu partout vous croisez des PNJ qui ne demandent qu’à vous aider et qui ont chacun un type d’arme différent. Mais ils sont vite remplacés par des compagnons experts plus efficaces qui ont un peu plus de conversation mais surtout qui ne font pas dans la dentelle. Chacun a aussi sa spécialité et son arme qui va avec. Vous pouvez faire dans la discrétion avec Jess Black et son arc ou tout simplement y aller franco avec Hurk ou Sharky Boshaw qui donnent plus dans le bourrinage avec lance flamme et le lance-roquette. Mais pour ma part le duo gagnant est Nick Rye avec son avion et Adelaide avec son hélicoptère. Les deux véhicules sont surarmés et font pas mal de dégâts surtout lorsqu’un appareil volant ennemi vous tourne autour. Mais ce n’est pas tout puisqu’en plus d’humains, vous allez pouvoir compter sur l’aide de compagnons à quatre pattes. En plus du fidèle toutou Boomer, vous pourrez aussi faire appel à Pepêche la cougar (je parle du félin bien-sûr) et à l’imposant Cheeseburger, un énorme ours. Avoir de la compagnie c’est bien mais des fois il veut mieux être seul que mal accompagner. Par moments, l’IA est d’une débilité incroyable au point où l’on a envie de les achever. Il y a des tonnes d’exemples qui me viennent à l’esprit mais on peut citer l’IA qui se colle sur un pas de porte et qui vous empêche de passer. L’IA qui ne bouge plus. L’IA qui passe devant vous lorsque vous tirez pour se prendre des balles dans la tête. L’IA qui vise avec le lance-roquette mais qui ne fait pas attention à l’arbre à 1 mètre de lui. Bref, je serais tenté de dire que les animaux qui vous accompagnent sont plus efficaces que les humains. L’IA ennemie n’est pas en reste car des fois elle fait vraiment n’importe quoi et bug pas mal. Elle court contre les murs, se cacher à côté d’un arbre, se jette sous vos roues pour éviter votre voiture et j’en passe. Il arrive aussi de voir des PNJ qui ont des positions pas possibles lorsqu’ils meurent où qui se retrouvent catapultés directement dans le ciel mais ça c’est plus marrant qu’autre chose. Ah oui j’oubliais : NE LAISSEZ PAS L’IA CONDUIRE ! Je vous aurais prévenu !

Test Far Cry 5 001
Test Far Cry 5 002
Test Far Cry 5 003
Test Far Cry 5 004
Test Far Cry 5 005
Test Far Cry 5 006

Bien-sûr, pour faire un maximum de dégâts, vous avez accès à un arsenal de guerre impressionnant et surtout entièrement customisable avec des lunettes, des silencieux, de plus grands chargeurs, des munitions spéciales ou encore des skins. Arc, Fusil à pompe, sniper, lance flamme, lance-roquette, batte de baseball, explosifs en tout genre, bref il y a de quoi faire. Vous pouvez même débloquer une arme capable de faire exploser vos ennemis c’est pour dire. Rajoutez à ça les armes fixes avec des tourelles et des mortiers sans oublier que tout un tas de véhicules sont aussi à votre disposition. Ils se débloquent avec de l’argent ou tout simplement en remplissant des missions. Coupé sportif, 4×4 Baja, semi-remorque équipé de mitrailleuses lourdes, ou tout terrain avec tourelle, à vous de faire votre choix sans oublier que des avions, des hélicoptères et des bateaux sont aussi à votre disposition. Enfin pour ne rien vous cacher, la plupart du temps on prend direct le véhicule armé car même s’il est possible d’aborder chaque situation de manière discrète, il faut avouer qu’à 95% du temps ça fini en burinage avec des cadavres parsemés un peu partout.

Vraiment magnifique sur Xbox One X !

Y’a pas à dire, Ubisoft a fait des merveilles avec la version Xbox One X du jeu au point où j’ai du mal à lui trouver de gros défauts. Bien-sûr il y a du clipping car un open world en aura toujours. Mais celui-ci se voit surtout lorsque vous êtes dans le ciel à grande vitesse. En voiture ou à pied il faut vraiment scruter l’horizon pour voir apparaître la végétation en relief. Mis à part ça, le jeu est une sacrée claque visuelle sur un écran 4K surtout pour un open world de cette taille. Même si malheureusement nous ne sommes pas en 60Fps, le framerate ne bouge pas d’un poil à 30 alors que par moments il peut y avoir un sacré bazar à l’écran. Je trouve que le choix de quitter des lieux exotiques comme des îles paradisiaques ou l’Himalaya pour une Amérique profonde est plutôt une bonne idée. La carte propose une bonne diversité d’environnements avec de grandes plaines et des forêts denses entourées de grandes montagnes. Le Montana quoi. Vous croisez aussi une grande variété d’animaux ce qui rend les décors plus vivants. Et comment ne pas vous parler de la végétation dense entièrement en 3D ou du magnifique cycle jour/nuit avec des couchés et levés de soleil qui produisent de superbes effets de lumière.

Test Far Cry 5 007
Test Far Cry 5 008
Test Far Cry 5 009
Test Far Cry 5 010
Test Far Cry 5 011
Test Far Cry 5 012

Il faut du temps pour libérer Hope County

Pour ce qui est de la durée de vie du jeu il y a largement de quoi vous occuper plusieurs dizaines d’heures. Avec les trois régions à libérer de l’emprise de l’Eden’s Gate, vous avez un sacré paquet de choses à faire. Des dizaines de missions vous sont données par des PNJ, il faut trouver les IA Expertes qui vous accompagnent, libérer de nombreux avant-postes de la secte et détruire ses propriétés. Deux choses importantes : Votre personnage a plusieurs compétences à débloquer et pour cela vous allez devoir remplir des objectifs ou trouver des magazines qui vont vous donner des points pour gagner tout cela. Ensuite il vous faut améliorer votre arsenal donc avoir de l’argent. Vous récupérez quelques dollars sur les ennemis mais de plus grosses sommes vous attendent en remplissant des missions, en trouvant des caches d’armes, dans des bunkers bien planqués ou alors en revendant le produit de votre chasse et de votre pêche. Cet argent permet aussi de débloquer de nouveaux véhicules et de les customiser par la même occasion mais aussi d’acheter de nouvelles tenues pour votre personnage. Il y a aussi des objets à collecter comme des balles de baseball collector ou des briquets qui prennent pas mal de temps à être trouvés. Les amateurs de sensations fortes pourront aussi s’adonner au wingsuit, au parachute ou encore aux défis du célèbre cascadeur Clutch Nixon.

En plus de cela, Ubisoft a dévoilé il y a quelques semaines ce qui nous attend pour les prochains mois dans le jeu avec trois DLC complètement barrés qui n’ont rien à voir avec l’histoire de base du jeu. Au programme : Un retour durant la Guerre du Vietnam où vous allez éliminer du Viet-cong, un voyage sur Mars pour dézinguer des arachnides et pour finir vous pourrez butter du zombie à foison dans le dernier DLC. Avec cela, les détenteurs du season pass du jeu auront même le droit à Far Cry 3 Classic Edition gratuitement.

Le grand retour de l’éditeur de maps avec Far Cry Arcade

Comme si la durée de vie du mode solo n’était pas suffisance, ce nouvel opus marque le grand retour de l’éditeur de map dans la saga. Résultat : On s’attend que des joueurs nous fassent des trucs de malade car l’éditeur est une fois de plus très poussé même s’il demande bien évidement quelques heures avant d’être maitrisé. Far Cry Arcade vous propose de créer des maps faites pour du solo et coopération ou pour du multijoueur. Avant de vous lancer dans la création, vous devez choisir la fonction de votre carte avec des modes assaut, avant-poste, chasseur de primes, match à mort en solo ou par équipe ou tout simplement de l’exploration. Ensuite vous voilà sur l’éditeur où vous pouvez faire ce qu’il vous plait. Après avoir choisi votre environnement de base, vous avez accès à des tonnes d’objets en provenance du mode solo du jeu mais aussi d’autres sagas d’Ubisoft comme les autres opus de Far Cry, Watch_Dogs ou encore Assassin’s Creed. De nombreux items seront rajoutés dans les mois à venir avec les DLC. Je n’imagine même pas ce que certains vont nous proposer avec toutes les possibilités offertes par l’éditeur. Mais si vous ne souhaitez pas vous prendre la tête, vous pouvez toujours télécharger les créations des autres joueurs. J’imagine qu’Ubisoft a prévu de faire une sélection régulière des meilleures maps proposées.

Test Far Cry 5 018
Test Far Cry 5 017
Test Far Cry 5 016
Test Far Cry 5 015
Test Far Cry 5 014
Test Far Cry 5 013