Test de J-Stars Victory VS+ sur Playstation 4

par | 27 juin 2015 - 05:33 | J-Stars Victory VS

Test de J-Stars Victory VS+ sur Playstation 4Alors que tout le monde pensait que le titre ne sortirait pas en dehors des frontières japonaises, c’est en Décembre dernier que Bandai Namco Entertainment a annoncé que J-Stars Victory VS verrait le jour en occident. Plus d’un an après la sortie du titre au Japon, la version “+” du jeu est enfin disponible avec en prime une version Playstation 4 en plus de celles sur  Playstation 3 et Playstation Vita.

Dans le test qui suit, c’est la version Playstation 4 de J-Stars Victory VS+ qui a été testée.

Les héros plus ou moins connus du magazine Jump dans un seul jeu

Test de J-Stars Victory VS+ sur Playstation 4Pour ceux qui ne le savent pas, à la base lorsqu’il est sorti l’année dernière au Japon, J-Stars Victory VS a été développé par le studio nippons Spike Chunsoft afin de célébrer les 45 ans du magazine japonais de prépublication Weekly Shōnen Jump qui a vu passer pas mal de héros de manga dans ses pages. Le casting du jeu est impressionnant avec plus d’une cinquantaine de protagonistes en provenance de manga connus de tous comme Dragon Ball Z, Naruto, One Piece, Saint Seiya ou encore Bleach. Mais il y en a aussi issus de moins connus du grand public ou qui n’ont jamais vu le jour en dehors du Japon comme Sakigake!! Otokojuku, Bobobo-bo Bo-bobo, Tottemo! Luckyman ou encore Chinyūki Tarō to Yukaina Nakama tachi. C’est une bonne occasion pour le public français de découvrir des héros jusque-là inconnus. Pour ma part, j’ai eu un coup de cœur pour le policier Kankichi Ryotsu du manga au nom imprononçable Kochira Katsushika-ku Kameari kōen-mae hashutsujo qui a commencé en 1976 et qui est toujours en publication avec plus de 190 volumes !

Ce n’est pas la première fois que l’on voit un jeu de baston regroupant divers personnages de manga puisqu’il y a quelques années Nintendo a proposé Jump Superstars et Jump Ultimate Stars sur sa 3DS et Sony avait fait un équivalent sur PSP avec Sunday VS Magazine sans compter sur Battle Stadium D.O.N où les personnages de Dragon Ball, One Piece et Naruto s’affrontaient sur Playstation 2 et Gamecube. Je ne m’attendais pas à voir débarquer J-Stars Victory VS+ car le jeu regroupe tout un tas de personnages issus d’œuvres différentes et que les droits des licences chez nous n’appartiennent pas à une seule société comme c’est le cas au Japon. Dragon Ball et Bleach appartiennent à Glénat tandis que Naruto et Assassination Classroom appartient à Kana par exemple. Je ne sais pas comment tout cela s’est réglé entre les divers éditeurs français et Bandai Namco Entertainment mais en tout cas cette version “+” est bien arrivée chez nous au final ! D’ailleurs, pourquoi la version occidentale du jeu a hérité d’un “+” ? Au final c’est juste parce qu’il y a un mode arcade qui a été rajouté. Mis à part cela, il n’y a rien de nouveau par rapport à la version originale. On aurait pu au moins s’attendre à des personnages supplémentaires mais rien du tout malheureusement. Le casting est déjà bien rempli mais c’est le genre de titre où l’on verrait bien débarquer de nombreuses mises à jour pour avoir un maximum de manga représentés.

Un mode histoire pas très passionnant mais plus complet qu’un mode arcade

Alors que l’on aurait pu s’attendre à un mode histoire banal avec une succession de combats qui s’enchainent, même si elle est simple J-Stars Victory VS+ propose une vraie histoire avec le mode Aventure-J. Comme vous pourrez le voir dans la vidéo maison présente dans ce test, avant de partir à l’aventure vous devez choisir un des quatre personnages qui sera le capitaine de votre bateau. Plus vous avancerez dans votre aventure, plus vous débloquerez des compagnons de combat et de soutient qui rejoindront votre équipage. Et oui, les combattants présents dans le jeu ne sont pas tous “jouables”. Une quarantaine peuvent être utilisés en combat tandis que vous pourrez faire appel à tout moment à une quinzaine en soutient qui peuvent attaquer l’ennemi ou vous soigner par exemple.

Test de J-Stars Victory VS+ sur Playstation 4Le but de votre périple est simple : Participer au Tournoi martial Jump qui regroupe les meilleurs combattants de l’univers. Pour cela vous devez réunir les trois fragments d’emblème du héros dispersés sur la map du jeu. Mais avant de tous les trouver, vous devez remplir plusieurs objectifs principaux afin d’améliorer votre navire et pouvoir accéder aux différents endroits de la carte. En plus de cela, vous devez accomplir tout un tas de missions secondaires avec divers objectifs qui se résument à trouver des objets, chasser des monstres géants avec votre canon ou à combattre tout un tas de persos. Tous les combats auxquels vous participez font monter non seulement le niveau de vos personnages mais aussi les jauges bonus d’amitié, d’effort et de triomphe. Vous gagnerez aussi des JP, la monnaie du jeu qui va vous permettre d’acheter des combattants pour les autres modes, des améliorations de personnages ou de bateau mais aussi des jetons qui vont vous permettre de débloquer des cartes de jeu. Celles-ci permettent de composer différents decks qui améliorent vos personnages leur rajoutant puissance, points de vie et autres attributs.

[widgetkit id=1600]

Un gameplay simple et accessible mais vite répétitif

Test de J-Stars Victory VS+ sur Playstation 4Il est sûr que ce J-Stars Victory VS+ ne révolutionne pas le monde du jeu de baston 3D. Son gameplay est accessible à tous et la prise en main est quasi immédiate, mais il y a tout de même quelques défauts qui viennent gâcher l’expérience. Les deux gros reproches que j’ai à faire au titre sont les suivants : Les problèmes de caméra qu’à le jeu tout comme un certain Dragon Ball Xenoverse. Dès que vous rapprochez d’un bâtiment ou des limites de l’arène, la caméra ne sait plus où elle habite et les zooms intempestifs sont vraiment agaçants en plein duel. Mais le truc le plus rageant dans les combats est ce moment ou votre adversaire clignote après que vous lui ayez mis un bon combo dans la tête et où il devient intouchable. Si à ce moment-là vous dépensez de l’énergie afin de sortir une grosse attaque et bien celle-ci ne le touchera pas du tout. En gros les combats se résument à taper l’adversaire jusqu’à le mettre au sol, s’éloigner ou se protéger en attendant qu’il redevienne attaquable et enchainer comme ça jusqu’à pouvoir faire des attaques ultimes tout en remplissant sa barre de victoire et en faisant attention à sa jauge de vie. A la fin ça devient un poil répétitif surtout que tous les personnages ont les même combinaisons de touches pour les combos.

Une version Playstation 4 équivalente à celle de la Playstation 3

Ayant déjà pu jouer un peu sur la version Playstation 3 importée du Japon il y a quelques mois, je trouve que cette version Next-Gen du titre n’est qu’un simple portage comme si le jeu PS3 était émulé sur Playstation 4. Certes il tourne en 1080p mais ses textures auraient mérité d’être retravaillées et affinées que ce soit au niveau des personnages ou des décors. Heureusement le tout reste fluide et sans baisses de framerate ce qui est toujours agréable pour un jeu de baston. Je vous rassure le titre de Spike Chunsoft n’est pas moche non plus, c’est juste que l’on n’est pas au niveau d’une console Next-Gen. Du côté des points positifs il faut tout de même dire que la modélisation des personnages est impeccable et que la douzaine d’environnements destructibles est variée. Vous pouvez combattre dans des stages connus comme celui d’Alabasta d’One Piece ou Konoha de Naruto. Mais une fois de plus vous pouvez en découvrir issus de manga moins connus comme celui de Sakigake!! Otokojuku ou celui de Kochira Katsushika-ku Kameari Kōen mae Hashutsujo.

[widgetkit id=1601]

De quoi vous occuper quelques heures

Test de J-Stars Victory VS+ sur Playstation 4En plus de proposer un mode histoire qui vous prendra au moins une quinzaine d’heures de jeu voir plus, J-Stars Victory VS+ propose pas mal d’autres modes. Comme je le dit un peu plus haut, cette version “+” dispose d’un mode arcade qui était absent dans sa version japonaise. Celui-ci vous propose simplement de participer à plusieurs combats avec différents niveaux de difficulté. Toujours en solo, le mode Route de la victoire qui vous prendra quelques heures propose aussi des combats mais tout en remplissant des objectifs dans chacun des environnements du jeu. A cela rajoutez le mode classique Combat Libre dans lequel il est possible de paramétrer vos affrontements comme bon vous semble et on en a fini avec les modes solo.

Côté online il y a qu’un seul mode de jeu qui peut accueillir jusqu’à quatre joueurs en 2 Vs 2. Vu que J-Stars Victory VS+ vient de sortir, les serveurs ne sont pas encore très peuplés mais le peu de parties que j’ai pu faire se sont déroulées sans accros. D’ailleurs lorsque c’est quatre joueurs qui sont aux commandes lors de combats, le gameplay est encore plus intense ce qui est un vrai régal. Si vous réunissez tout cela avec en plus le fait qu’il faille débloquer avec des JP les personnages pour jouer avec, vous aurez compris que vous passerez au moins une bonne vingtaine d’heures sur le jeu voir plus.

Tout fan de manga se doit de posséder ce jeu

 16

Cela faisait des années que j’attendais qu’un développeur nous propose à nouveau un jeu regroupant les héros de plein de manga. Même si il a fallu plus d’un an pour que J-Stars Victory VS+ arrive dans nos contrées ce n’est pas bien grave. Le casting des personnages de Jump est bien complet et varié tout comme les décors et les modes de jeu proposés. Dans les points négatifs on notera quelques problèmes cités un peu plus haut au niveau du gameplay et cette version Playstation 4 ne brille pas par ses graphismes et se qui résume à un simple portage sans grandes modifications. Mais au final on ne va pas trop se plaindre car le jeu est finalement sorti chez nous alors que l’espoir de le voir un jour était de plus en plus mince. Maintenant si une suite est en préparation chez Spike Chunsoft, il faudrait que visuellement le jeu ressemble plus à la vidéo d’introduction et que les problèmes de caméra soient réglés. Ce serait le top !

Les plus

Les moins

• Plus de 50 persos de l’univers Jump
12 arènes destructibles
Assez complet
Des combats bien nerveux surtout à 4 en ligne
Gameplay simple
Superbe cinématique d’intro
Japonais sous-titré français : Impeccable
L’encyclopédie des persos

• Mode histoire qui manque d’intérêt
La caméra insupportable par moments
Identique visuellement sur Ps3 et Ps4

 

Playstation 4

Vidéos

Chargement...

Pin It on Pinterest

Share This