19 janvier 2019
Nos tests Playstation 4

Test de Marvel’s Spider-Man sur Playstation 4 Pro

Un peu plus de deux ans après sa première présentation par Sony à l’occasion de la conférence de l’E3 2016 de l’éditeur, Marvel’s Spider-Man est disponible depuis la semaine dernière en exclusivité sur Playstation 4. Développé par les studios américains d’Insomniac Games à qui l’on doit dernièrement Sunset Overdrive et le reboot de la franchise Ratchet and Clank, cette nouvelle adaptation en jeu du comics de Marvel marque le grand retour de l’homme araignée sur console. La dernière fois que nous l’avions vu, c’était il y a plus de quatre ans avec The Amazing Spider-Man 2 qui n’était pas une grande réussite.

Bref, l’une des exclusivités les plus attendues cette année par les joueurs Playstation 4 est disponible et vous pourrez retrouver ci-dessous mon avis sur le jeu avec ce test réalisé sur la version Pro de la console.

Un scénario inédit

L’un des gros points positifs de cette nouvelle adaptation du comics et que le scénario est totalement inédit. Bien-sûr il reprend tout de même les bases de l’œuvre originale mais ne s’inclut pas dans l’univers cinématographique et télévisuel de Marvel. On en retrouve tout de même quelques traces avec la tour des Angers qui sont apparemment partis en vacances bronzer sur la côte ouest, le bureau d’Alias Investigations de Jessica Jones; Lockjaw le bouledogue géant de la série The Inhumans, une référence à Matt Murdock alias Daredevil et j’en passe. Marvel’s Spider-Man est complètement consacré au super héros de Stan Lee et se déroule plusieurs années après qu’il ait découvert ses pouvoirs alors que ce dernier travaille pour le docteur Otto Octavius. Bien évidemment, tout un tas de super vilains vous attendent dans ce jeu et cela ne se résume pas uniquement à Mister Negative, Wilson Fisk, Scorpion ou Rhino qui ont été présenté ces derniers mois puisqu’il y en a d’autres qui rêvent d’écraser l’homme araignée et les guerres de pouvoir sont nombreuses entre tout ce beau monde. Vous pourrez découvrir les premières minutes de jeu dans la vidéo de gameplay maison présente ci-dessous.

Spider-Man se bat mieux que Batman !

La première chose qui me vient à l’esprit pour ce qui est du gameplay, c’est ce dès le premier affrontement avec l’ennemi on pense directement à la série Batman: Arkham de Rocksteady Studios. Il est possible de se retrouver entouré d’une douzaine d’ennemis et de les enchaîner un par un tout en changeant de direction très rapidement et contrairement à Batman, on ne se téléporte pas sur les ennemis. Grâce à votre sens de l’araignée, vous pouvez sentir les attaques ennemies arriver ce qui vous permet de les esquiver si vous appuyez sur la touche rond au bon moment. Les combos s’enchaînent très rapidement et avec un Spider-Man bien amélioré, il est possible de faire beaucoup de dégâts en très peu de temps. Il vous est aussi possible de balancer tout un tas d’éléments du décor sur les ennemis ce qui est assez efficace sur certains adversaires. Tout au long du jeu, plus on avance dans l’histoire plus on croise des types d’ennemis différents qui s’adaptent aux capacités de notre super héros. On peut citer ceux équipés de bouclier insensibles aux attaques frontales, ceux qu’il est impossible de toucher avec ses toiles, ceux en jetpack ou encore les plus gros à qui vous coups ne feront rien à moins de les emmailloter dans une toile. D’ailleurs ces derniers sont vraiment pénibles surtout lorsqu’ils sont plusieurs. Aspect important dans le jeu : La concentration. Vous en accumulez en bastonnant vos ennemis avec des combos et plus vous en avez, plus vous leur infligez de dégâts et déclenchez des attaques spéciales. Mais ce n’est pas tout puisque la concentration vous permet également de regagner de la vie en pressant la flèche du bas et plus vous en avez, plus vous votre jauge sera dans le vert. C’est le seul moyen de retrouver de la vie durant les combats donc c’est assez important de toujours en avoir en stock au cas où.

Tout au long du jeu vous allez gagner de l’expérience lors des combats, en remplissant les missions principales et secondaires ou en accomplissant des défis qui sont sous forme de jalons. Tout cela vous fait monter de niveau et à chaque level vous renforcez votre attaque, votre défense, votre furtivité ainsi que votre aisance à vous déplacer à haute vitesse dans les rues de la ville. En parlant de déplacement, voltiger entre les buildings de Manhattan et bien moins galère que dans les anciens jeux Spider-Man. Insomniac Games a fait un sacré bon boulot de ce côté et avec une liberté pareille, je dois avouer que je m’attendais à bien plus de problèmes niveaux bug de collision avec les éléments du décor. Après quelques heures de jeu, on maîtrise avec une facilité déconcertante les balancements du personnage et on arrive à se faufiler à toute vitesse dans des ruelles sans se prendre les murs constamment ou les célèbres escaliers de secours en métal des immeubles new yorkais. Si ça arrive, on continue en courant dessus donc on ne perd pas de temps lors d’une poursuite. Les déplacements à travers la ville sont tellement agréables que je n’ai utilisé que deux ou trois fois le système de téléportation via le métro. Les six kilomètres de long de la map se parcourent assez vite à toile d’araignée.

L’une des petites surprises du jeu est que l’on ne contrôle pas uniquement Peter Parker dans des phases de bagarre ou en exploration. Lors de plusieurs missions d’infiltration et sans le moindre pouvoir, vous incarnez aussi Mary Jane Watson et Miles Morales. Ce n’est pas la chose que vous retiendrez du jeu mais les quelques phases ne sont pas si mal et demandent pas mal de discrétion.

Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 001
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 002
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 003
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 004
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 006
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 007

Tout un tas de tenues entièrement personnalisables

Si la traditionnelle tenue bleue et rouge du héros vous sort par les yeux, bonne nouvelle ! Les développeurs d’Insomniac Games se sont lâchés et vous en proposent plus d’une vingtaine à débloquer ! Il y en a pour tous les goûts et ça va d’une des premières tenues confectionnées par Peter Parker à celles fabriquées par Stark en passant par des exclusives comme l’étonnante Ghost Spider qui fait référence au Ghost Rider. Mais toutes ces tenues ne sont pas là juste pour l’esthétique puisqu’elles vous procurent des pouvoirs spéciaux et sont aussi personnalisables avec des mods ! En plus de pouvoir déclencher des attaques spéciales en combat, les trois mods que vous avez équipés vous donnent des passifs comme vous soigner automatiquement, vous protéger mieux des balles, ralentir le temps, gagner plus d’XP et j’en passe. Les Combinaisons possibles sont nombreuses et il faut rajouter à cela des gadgets en tous genres qui sont tous améliorables avec les lances toile, les Spider-Drones, les bombes de toiles (très utiles pour les paquets d’ennemis), les toiles électriques et bien d’autres.

Mais pour débloquer et améliorer tout cet équipement il vous faut obtenir tout un tas de ressources qui sont sous forme de jetons. Vous devrez parcourir la ville à la recherche de tout ça mais il n’y a rien de compliqué puisqu’à la manière d’un Assassin’s Creed vous devez activer des tours de communication un peu partout en ville qui vont vous donner l’emplacement de pas mal de choses. Vous débloquez des jetons en trouvant des sacs à dos, en prenant certains monuments en photo, en remplissant des défis, en résolvant des casse-têtes ou tout simplement en éliminant des ennemis par exemple. Donc si vous voulez un Spider-Man compétent, il ne faut pas juste se concentrer sur l’histoire principale du jeu mais il faut aussi faire tout un tas de missions secondaires un peu répétitives même si elles sont très variées. Avec tout ça, le jeu a aussi un petit côté RPG puisqu’il vous est possible de débloquer tout un tas de nouveaux coups et capacités dans trois arbres des compétences où vous pourrez dépenser les points correspondants gagnés en passant des niveaux. Vous l’aurez compris : Il est possible de faire son propre Spider-Man de A à Z qui s’adapte à votre façon de jouer.

Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 008
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 009
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 010
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 011
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 012
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 013

New York comme vous ne l’avez jamais vu dans un jeu vidéo

Dès les premiers instants de jeu, ce Marvel’s Spider-Man en met plein les mirettes alors que Peter Parker se jette de sa fenêtre pour aller se balancer dans les rues de de la ville pour la première fois. Comme tous les jeux Spiderman qui ont vu le jour, cette nouvelle adaptation se déroule à New York et plus précisément sur l’île de Manhattan. Alors oui, votre terrain de jeu est un peu plus petit que dans les autres open world du moment mais croyez-moi : Je n’ai jamais vu New York aussi vivant tous jeux confondus. Jusqu’à maintenant, c’était The Division qui pour moi proposait la plus belle version de la ville même si la surface de jeu est bien plus petite. Mais là, Insomniac Games a une fois de plus fait un très bon boulot avec un environnement qui propose bien évidemment une bonne verticalité. Comme je viens de le dire, la ville est vivante avec des dizaines de PNJ affichés à l’écran qui vont interagir avec vous et une circulation digne de la grosse pomme même si les rues de la ville sont bien plus larges en réalité. Malheureusement, comme le jeu reste tout de même assez scripté, nous n’avons pas le droit à un cycle jour/nuit à et une météo dynamiques. Attention ! Le jeu propose tout de même toutes les intempéries possibles à n’importe quel moment de la journée mais qu’à certains moments précis. Si les missions secondaires que vous allez faire se déroule à un autre moment de la journée, vous avez le droit à un temps de chargement. Les développeurs ont aussi fait un très bon travail sur le chara design du jeu en général que ce soit du côté des gentils ou des super vilains. Vous pourrez vous en apercevoir dans les images présentes dans ce test. Le seul gros défaut visuel que j’ai pu voir dans le jeu reste les reflets sur certains immeubles quasi recouverts de matières réfléchissantes. Ils ne sont vraiment pas propres mais lorsque l’on voit la qualité du jeu en général ce n’est pas bien grave surtout que l’on reste que très rarement immobile.

Côté son, la bande originale du jeu fait énormément penser à celles des films de Marvel. Le jeu est entièrement doublé en français et c’est notre doubleur national Donald Reignoux qui s’occupe de la voix de Peter Parker. Dans l’ensemble, la version française du jeu n’est pas mal du tout mais il y a tout de même quelques hics avec des libertés prises par les traducteurs qui ne me plaisent pas trop. On peut citer par exemple Spider-Man qui prend un accent de policier du sud et qui demande ses papiers à un criminel. Oui Peter Parker avec un accent Marseillais ça me gêne. C’est vraiment le genre de chose qui me fait passer sur les versions originales des jeux.

Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 005
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 018
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 017
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 016
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 015
Test Marvels Spider Man Playstation 4 Pro 014

Laisser un commentaire