25 mars 2019
Nos tests Playstation 4

Test de PlayerUnknown’s Battlegrounds sur Playstation 4 Pro

Après la Xbox One, le PC et les plateformes iOS et Android, les joueurs Playstation 4 ont enfin le droit le droit de jouer à PlayerUnknown’s Battlegrounds sur leur console depuis la semaine dernière. Avant que Fortnite débarque, les joueurs n’avaient que ce nom à la bouche et malgré le succès incroyable du jeu d’Epic Games, le Battle Royale des studios sud-coréens de Bluehole reste tout de même joué par des millions de joueurs à travers le monde chaque jour.

Bref, vous retrouverez ci-dessous mon avis sur cette version Playstation 4 Pro de PlayerUnknown’s Battlegrounds.

Le plus important est de bien s’équiper

Est-il encore nécessaire de présenter les jeux Battle Royale ? Bon aller, je suis sûr que certains d’entre vous ne connaissent pas bien ce type de jeu alors voici comment une partie de PlayerUnknown’s Battlegrounds se déroule. Pour commencer, vous pouvez choisir plusieurs modes de jeu et jouer en solo, dans une team avec trois autres joueurs ou seul contre des teams. Une fois que vous avez fait votre choix, vous vous retrouvez dans un lobby en attendant que les 99 autres joueurs soient présents. Lorsque c’est le cas, vous vous téléportez dans un avion prêt à être largué en parachute où vous le souhaitez sur l’une des trois maps disponibles dans le pour le moment. Ah oui j’oubliais : Vous n’avez pas le moindre stuff sur vous.

A ce moment, vous avez deux choix qui s’offrent à vous : Le premier est d’atterrir dans une zone qui vous semble assez désertique pour prendre votre temps afin de fouiller un peu partout pour trouver des armes et de l’équipement avant de partir en chasse. Le second est d’atterrir dans une zone plus peuplée où vous pouvez potentiellement trouver du bon matos mais où vous allez immédiatement entrer en conflit avec d’autres joueurs pour obtenir le meilleur stuff. Lors de vos premières parties, la seconde solution est assez risquée et peut se résumer qu’à quelques minutes de jeu (je sais de quoi je parle). Dans les deux cas, vous devez faire en sorte d’avoir un équipement digne de ce nom avant de vous confronter aux autres joueurs. En fouillant bien, vous pouvez tomber sur des gilets pare-balle, des casques et des sacs de plus grande capacité qui ont une qualité qui peut varier d’une à trois étoiles (trois étant le top). D’après ce que j’ai constaté, les équipements rares se retrouvent dans les zones les plus dangereuses des maps. Il est certain que la prise de risque peut payer puisque vous pouvez vous retrouver avec des armes qui font plus de dégâts ou des protections plus efficaces.

Pour ce qui est de l’arsenal, on se retrouve environ avec une vingtaine d’armes qui offrent une bonne variété et qui permettent tous les styles de gameplay que vous vouliez vous battre an corp à corp ou à distance. Bon, il peut aussi arriver que vous n’ayez qu’une poêle pour vous défendre ! Vous pouvez porter deux armes longues et une de poing et il est conseillé d’en trouver des différentes qui n’utilisent pas le même type de munitions histoire de ne pas se retrouver à cours très vite. Vous pouvez aussi tomber sur des accessoires spécifiques à chaque arme qui améliorent leurs stats. Au cas où, il vous est aussi possible de tromper sur des kits de soin. Même si vous avez un bon stuff qui protège bien, il vaut mieux avoir de quoi vous soigner. Vous n’aurez pas de mal à trouver des bandages qui ne redonnent que quelques pourcents de vie mais les kits de premiers soins et les medkits qui boost bien votre barre de vie sont un peu plus rares. Vous pouvez aussi tomber sur des boosts avec boissons énergétiques ou des antidouleurs.

PlayerUnknowns Battlegrounds 012
PlayerUnknowns Battlegrounds 011
PlayerUnknowns Battlegrounds 010
PlayerUnknowns Battlegrounds 009
PlayerUnknowns Battlegrounds 008
PlayerUnknowns Battlegrounds 007

Plus sympa en équipe qu’en solo

Comme je le dis un peu plus haut, le jeu vous propose quatre modes de jeu pour joueur en solo ou en coopération. Pour le moment, tous les modes de jeu disponibles ne se jouent uniquement qu’en vue à la troisième personne. Enfin ça c’est au lancement de la session car à n’importe quel moment dans la partie vous pouvez switcher sur une vue First Person Shooter. Je suppose que les rooms où la vue FPS est imposée verront le jour un peu plus tard sur cette version Playstation 4.

Après quelques parties seul contre tous, je me suis vite penché sur le cas des escouades de quatre et honnêtement, je ne pense plus refaire une partie de PUBG en solo. Quatre paires d’yeux valent mieux qu’une et on se fait surprendre moins facilement par les adversaires s’il y a un minimum de dialogue dans la team. Accessoirement les parties peuvent durer plus longtemps car si vous vous faites mettre à terre, vos coéquipiers peuvent vous réanimer. Bien évidemment, jouer avec des amis est bien plus efficace que de jouer avec un anglais, un allemand et un italien en même temps (oui ça arrive).

Comme tout bon Battle Royale qui se respecte, pour éviter que les parties ne durent une semaine avec des joueurs qui s’amusent à camper avec un sniper, la zone de jeu diminue petit à petit. Quelques minutes après le lancement de la partie, la zone dans laquelle l’action a lieu commence à diminuer et le jeu vous impose de vous rendre dans un endroit précis. Si vous ne respectez pas cette règle et que vous vous retrouvez en dehors, vous subissez des dégâts qui réduisent votre barre de vie et peuvent la vider assez vite. Si vous êtes à pied et trop éloigné de la zone, ça peut vous être rapidement fatal. Mais vous pouvez sortir ce cette zone dangereuse plus rapidement si vous mettez la main sur un véhicule. Pour vous dépasser un peu plus vite qu’à pied, vous en avez plusieurs types qui peuvent accueillir deux à quatre joueurs et qui se trouvent un peu partout sur la map. Mais tout cela est à double tranchant. Certes ça vous permet de vous déplacer plus vite sur la map et d’explorer plus d’endroit pour looter de bonnes armes et équipement mais en recherche les autres joueurs vont vous voir et vous entendre à des kilomètres. Surtout ne faites pas comme moi et ne sortez pas de la voiture en marche car ça pourrait vous être fatal…

Petit conseil : PlayerUnknown’s Battlegrounds fait partie de ces jeux qu’il est préférable de jouer au casque. A moins d’être équipé d’un bon système audio, un Turtle Beach, un Thrustmaster ou tout autre type de casque gaming sera votre meilleur ami car vous pouvez mieux entendre vos adversaires et déterminer où ils sont ou d’où viennent les tirs.

A chaque fin de partie, vous allez gagner un certain nombre de BP (Battle Points) qui peuvent débloquer pas mal d’items. Vous en recevrez en fonction du nombre de victimes que vous aurez fait, des dégâts que vous aurez infligés ou du temps que vous serez resté en vie. Ces points BP sont à dépensé dans la boutique du jeu et vous permettent de débloquer des skins pour vos armes ou des items pour personnaliser vos personnages. D’ailleurs, cette version Playstation 4 a quelques exclusivités comme des items Uncharted.

PlayerUnknowns Battlegrounds 005
PlayerUnknowns Battlegrounds 004
PlayerUnknowns Battlegrounds 003
PlayerUnknowns Battlegrounds 002
PlayerUnknowns Battlegrounds 001
PlayerUnknowns Battlegrounds 006

Complètement dépassé sur le point de vue technique

Avant d’entrer dans les détails, je me souviens avoir joué au jeu lors de son lancement sur Xbox One X et ce n’était ni plus ni moins qu’une catastrophe sur le plan technique. Heureusement, ce lancement plus tardif sur Playstation 4 permet de limiter la casse côté graphismes même si pour moi le titre reste bien en dessous de ce dont est capable de produire une Playstation 4 Pro ou une Xbox One X à l’heure actuelle. Selon Digital Foundry qui reste ma référence niveau technique, la version Playstation 4 Pro tourne en 1440P tandis que la version Xbox One X tourne en 4K native. Dans les deux cas, le jeu propose un framerate qui ne vas pas au-dessus de 30 Fps mais qui est assez stable même si par moment il y a quelques baisses. Mais comme je viens de le dire, côté graphismes ce n’est pas le pied. Prenez tous les défauts que peut avoir un jeu et ils sont quasiment tous dans PUBG… Clipping, aliasing, jaggies, textures parfois grossières, mouvements des personnages bien trop rigides et j’en passe. C’est au point où on se demande pourquoi le jeu ne tourne pas en 60Fps stable avec des graphismes pareils. Dans les points positifs, on peut tout de même dire que le jeu propose une bonne variété niveau environnements et un bon level design avec les maps Miramar, Sanhok et Erangel qui sont très intéressantes. La map Vikendi qui se situe dans un décor enneigé sera disponible au début de l’année prochaine sur consoles.

Laisser un commentaire