16 juin 2019
Multi-plateforme Nos tests

Test de Team Sonic Racing sur Xbox One X

Après Sonic & All-Stars Racing Transformed et Sonic & Sega All-Stars Racing, SUMO Digital s’est remis au travail sur un jeu de course mettant en scène le seul hérisson bleu de l’histoire. Dans ce nouvel épisode, il est question d’esprit d’équipe et non pas uniquement des performances individuelles, suffisant pour mériter vos euros? Notre avis à la suite.

Dans le monde des jeux de course de karting délirantes, Mario Kart règne en maître depuis des années. Le problème c’est qu’évidemment, il est confiné aux plateformes Nintendo et nous autres (Xbox et PS) sommes contraints d’espérer des offres alternatives. Heureusement, nous en avons 2 en approche dans les mois à venir! Crash Bandicoot va débarquer dans quelques semaines mais le fameux hérisson bleu compte nous appâter en premier avec ce Team Sonic Racing!

Disponibles dans toutes les bonnes gameries depuis le 21 mai, TSR met l’accent sur la coopération pour l’emporter, lors d’une aventure mise en scène par un certain Dodon Pa. Cette fois-ci, les personnages sont cantonnés à l’univers de Sonic et ne s’étendent pas au line-up complet de SEGA. Pas de Shinobi (Joe Musashi), Alex Kidd ou Super Monkey Ball donc, mais plutôt Tails, Silver, Amy ou encore Shadow.

La raison de la présence de tous ces personnages c’est une invitation pour un ensemble de courses bizarres proposées par un personnage inconnu du nom de Dodon Pa. Alors que les courses deviennent de plus en plus périlleuses, il devient clair que ces invitations n’étaient pas si innocentes que prévu et que le diabolique Eggman n’est pas très loin. Sonic et son équipe vont alors devoir batailler pour découvrir l’ampleur des plans de Dodon Pa et y mettre un terme!

On peut saluer la volonté de SEGA et SUMO Digital de proposer une trame scénaristique dans un genre de jeu qui n’en nécessite pas vraiment. Par ailleurs les animations, dialogues et voix sont tous excellents et se laissent regarder sans souci, mais vous pourrez évidemment tout passer si vous êtes pressés d’en découdre sur la piste!

Tout pour l’équipe

Autant commencer gentiment et laisser la difficulté en “normale” pour l’instant, car si vous avez la moindre expérience des jeux de course Sonic, vous savez qu’ils sont relativement ardus! Le feeling ici est similaire aux précédents opus. Le but est évidemment d’aller le plus vite possible et passer la ligne d’arrivée en 1ère position mais quelques variations sont présentes dans le mode “Aventure” qui est le cœur du jeu. Dans certaines épreuves, vous devrez ramasser un maximum de “pièces” dans un temps imparti, pour survivre à une élimination, vous devrez également avancer le plus loin possible en privilégiant certaines trajectoires hasardeuses. Ces épreuves alternatives permettent de peaufiner sa technique et maximiser sa vitesse tour après tour.

Le drift est toujours primordial car il permet de bénéficier de boosts courts mais efficaces même si tout dépend du personnage que vous incarnez. 3 types de bolides sont disponibles, les modèles “vitesse”, technique” ou “puissance”. Les voitures “vitesse”, comme celle de Sonic, sont les plus équilibrées avec des statistiques d’accélération, turbo, défense, maniabilité et vitesse relativement comparables. Les autres versions diffèrent davantage avec les véhicules “technique” qui mettent en avant l’accélération et la maniabilité au détriment du turbo et de la vitesse. Enfin les bolides “puissance” conviendront à ceux qui veulent un turbo énorme et une grande vitesse mais avec une accélération et maniabilité compromises. Vous pourrez donc changer de véhicule/personnage en fonction de votre connaissance des tracés ainsi que votre façon de jouer!

En plus des drifts et sauts obligatoires dans ce genre de titres, vous pourrez et même devrez utiliser des “wisps”, ce sont évidemment les différentes armes dispersées sur les circuits. En plus de pouvoir les utiliser pour vous même, vous pourrez les partager en appuyant sur B. De cette façon vous pouvez armer vos amis et les aider à remonter ou faire tomber la concurrence, notamment lorsque vous êtes confortablement en tête (il est possible de shooter les armes vers l’arrière cependant). Le double avantage de cette aide à vos amis pilotes c’est qu’en contrepartie vous pourrez obtenir des boosts autrement inaccessibles (comme le fait qu’une arme simple vous revienne multipliée par 3). Une grande partie de l’entraide “Team Racing” de ce jeu vient donc du partage d’armes. Étant donné que le classement final dépend de la place de chacun, il n’est pas vraiment intéressant de finir loin devant si vos coéquipiers terminent en 5 et 6ème place (surtout qu’avec le temps, le nombre d’adversaires augmente!)!

Autre point crucial et qui m’a de suite fait penser à l’excellentissime “Trailblazers”, vos amis “peignent” (temporairement) la piste avec leur trajectoire, et le fait de les suivre vous offre un boost non négligeable! Par ailleurs, si jamais ils se font shooter par la concurrence, le fait de leur foncer dessus le plus fort possible leur offre un boost qui les remet dans la course beaucoup plus vite.

Jamais sans mon kart

Vos résultats en course vous permettent de récupérer des points de score et des crédits “R” à dépenser pour obtenir une capsule de modification (menu principal). Via celle-ci, vous pourrez bénéficier d’un bonus à usage unique pour votre personnage. Il peut s’agir d’un gain de vitesse, boost, probabilité de décrocher plus de Wisps etc etc. Il faut juste se souvenir de l’utiliser en appuyant sur Y avant de lancer la course mais une option pour pouvoir acheter une capsule avant chaque entrée en piste aurait été bienvenue.

Le gameplay en lui-même ne réinvente pas la roue et les mécaniques de drift ou super départ sont aussi simples que possibles. Combinez cela à des circuits superbes mais relativement peu techniques (une fois qu’on s’est fait au maniement des véhicules) et on obtient une expérience relativement simple, mais attention, les 2 autres niveaux de difficulté ont de quoi remettre en question vos skills en un rien de temps!

Petit bémol concernant les armes ou “power ups” que vous ramassez sur la piste. Les développeurs auraient, à mon sens, pu faire un meilleur job pour expliquer l’effet qu’à chaque objet afin de mieux savoir les utiliser d’emblée. Un tutoriel façon Devil May Cry sur une piste ovale aurait pu fonctionner, ou de simples indications à l’écran. Celle-ci sont présentes durant les temps de chargement mais on n’y fait pas toujours attention… Il existe également une section dédiée appelée “Astuces” qui détaille les différents objets mais une fois encore, peut-être pas la façon la plus ludique de présenter les infos.

Techniquement le jeu est solide d’une manière générale, mais quelques passages au framerate bizarre me font craindre un peu pour la performance sur Xbox One S et surtout Xbox One originale. Dans l’ensemble c’est tout de même très bon sur One X des graphismes aux sons en passant par les dialogues et musiques, mais on ne s’attend pas à moins que ça de la part d’un titre SEGA.

En plus de tout cela, SUMO Digital est parvenu à rendre l’histoire intéressante et captiver le joueur malgré l’éléphant présent dans la pièce depuis le début, mais encore faut-il être un inconditionnel de Sonic et son univers pour le reconnaître d’emblée.

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

escort99.com