mp3 indir - Escort Paris - Sex Videos

The Witcher

Test de The Witcher 3: Wild Hunt sur Playstation 4

Test de The Witcher 3: Wild Hunt sur Playstation 4Quasiment quatre ans jour pour jour après la sortie du second opus de la saga sur PC et Xbox 360, CD Projekt Red nous gratifie d’un nouveau volet de la saga The Witcher. De superbes graphismes Next-Gen avec un bon scénario, un monde à explorer tout simplement gigantesque et une durée de vie de malade, voici tout ce que vous propose The Witcher 3: Wild Hunt.

Alors histoire de ne pas vous proposer le test deux mois après la sortie du jeu, j’ai décidé de le publier après un peu plus de 60 heures. Et vu comme j’ai une sainte horreur de rusher sur ce type de jeu, je peux vous dire que j’ai au moins encore une bonne centaine d’heures à faire dessus. Autant vous le dire de suite : Pour moi, The Witcher 3: Wild Hunt est l’un des meilleurs jeux sortis à ce jour sur Next-Gen malgré ses petits défauts.

A la recherche de Yennefer et de Ciri

Test de The Witcher 3: Wild Hunt sur Playstation 4Suite directe oblige, le Sorceleur Geralt de Riv, un chasseur de monstre reconnu, est toujours le personnage principal du jeu. Après avoir retrouvé la mémoire, le loup blanc part à la recherche Yennefer dans Nilfgaard, qui ne serait plus amnésique, accompagné de son maitre Vesemir. Enfin, la recherche de la belle brune ensorcelante aux yeux violets ne vous prend pas bien longtemps puisque qu’après l’avoir retrouvée, vous vous mettez à la recherche de Ciri, qui a bien changer depuis la dernière fois que vous l’avez vue. La jeune demoiselle aux cheveux couleur cendre entrainée par les Sorceleurs est la dernière descendante d’une lignée d’elfes anciens capable de faire pas mal de dégâts autour d’elle. C’est sans doute pour cela qu’elle est traquée par les chevaliers fantômes de la Chasse Sauvage qui n’hésitent pas à tout saccager sur leur passage pour la trouver.

Je ne vous en dirai pas plus sur l’histoire du jeu pour vous éviter tout spoiler, ça serait dommage. Il faut savoir que chaque action faite ou réponse donnée lors d’une phase de dialogue aura des conséquences sur la suite du jeu. Le monde de The Witcher 3: Wild Hunt est gigantesque et le nombre d’actions possibles l’est tout autant. Petit plus de la part de CD Projeckt Red : Les développeurs ont eu l’idée de faire de la jeune Ciri un second personnage jouable ce qui offre une perspective supplémentaire et une manière de jouer légèrement différente.

C’est très très beau mais il y a quelques petits défauts

Dès la sortie du jeu, un tsunami de critiques a envahi le net. La cause : Un downgrade graphique par rapport à ce qui avait été présenté auparavant. Mais malgré tout, pour moi The Witcher 3: Wild Hunt est l’un des plus beaux jeux sortis à ce jour sur la nouvelle génération de consoles. L’environnement ouvert gigantesque et varié propose un niveau de détail tout simplement impressionnant. C’est la première fois dans un jeu que j’explore des aires ouvertes qui proposent autant de végétation et de vie. Contrairement à pas mal de titres, la flore n’est pas immobile et bouge constamment au gré du vent. Que dire des variations climatiques qui sont tout simplement sublimes comme vous pourrez le voir dans les nombreux screenshots maison qui sont présents dans ce test.

Test de The Witcher 3: Wild Hunt sur Playstation 4Le chara design du jeu est tout simplement sublime avec des visages très bien modélisés et très expressifs même si on croise quelques clones habillés différenement si l’on regarde de plus près. Petit détail qui tue: La barbe de Geralt pousse avec les jours qui passent. Mais si le style homme des cavernes ne vous plait pas, vous pouvez toujours aller faire un tour chez le barbier. Style de jeu oblige, notre Sorceleur peut revêtir un nombre de tenues aux designs variés assez conséquent. Bon, je vous avoue que pour un gars comme Geralt, il est difficile de le prendre au sérieux lorsqu’on le voit se balader avec un haut blanc à losanges bleus digne du cirque Arlette Gruss. Mais au début du jeu, vous ne pouvez pas vous permettre de faire la fine bouche. Je vous rassure, le design des armures est bien plus sympathique au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire. Les développeurs ont fait aussi un sacré boulot avec diverses armes présentes dans le jeu et des épées toutes plus belles les unes que les autres.

Mais le titre des développeurs polonais a tout de même quelques petites lacunes sans lesquelles il serait limite parfait. On commence par un problème récurrent sur pas mal de jeux ces derniers temps : Le célèbre framerate. On ne peut pas dire que celui-ci soit stable surtout lorsque vous chevauchez à pleine vitesse à travers les décors. Les baisses sont fréquentes même lors de cinématiques. Le clipping est aussi au rendez-vous mais on aurait pu s’attendre à plus violant vu la taile des zones. Mais au final, j’ai du mal à en vouloir aux développeurs du jeu tellement les divers environnements sont riches et constamment en mouvement, le tout avec des conditions climatiques dynamiques en plus de cela. Lorsque vous traversez une zone d’un bout à l’autre il n’y a pas le moindre temps de chargement. Heureusement, car lorsque vous en avez, ils sont assez longs. Maintenant tout ce que j’espère c’est que les développeurs continuent à patcher le jeu comme ils le font actuellement pour le rendre plus stable et régler ces problèmes de framerate.

Un petit mot tout de même sur l’ambiance sonore du jeu très travaillée. Pour commencer, la bande originale du titre est superbe. Ensuite les effets sonores permettent de s’immerger un peu plus dans le jeu. Lorsque vous êtes en pleine forêt, de nuit, avec le vent qui souffle dans les branches, les arbres qui craquent et les cris de certaines bestioles qui trainement aux alentours, on s’y croirait presque. Pour ce qui est du doublage français, celui-ci est loin d’être mauvais et on reconnait pas mal de doubleurs de chez nous qui travaillent sur des films ou des séries. La version anglaise est très bonne aussi.

Un mode histoire complet et des quêtes par dizaines

En plus d’un mode histoire assez complet qui va vous demander de voyager pas mal à pied, à dos de cheval mais aussi en bateau, The Witcher 3: Wild Hunt dispose de pas mal d’objectifs secondaires. Vous êtes libres de faire ce qui vous plaît et d’avancer à votre rythme. Si vous souhaitez privilégier les missions secondaires ou les contrats afin de faire monter votre niveau et gagner de l’argent, vous le pouvez. Le craft a une place très importante dans le jeu. Afin de confectionner potions, bombes et d’obtenir de nouvelles armes et armures, vous devez collecter tout ce que la nature, la faune et les ennemis vous donnent. L’inventaire de Geralt est quasi illimité mais il y a tout de même une limite de poids à respecter si vous ne voulez pas qu’il se déplace à la vitesse de l’escargot. Cette limite peut être augmentée en trouvant certaines sacoches pour votre cheval mais si vous le souhaitez et si la lenteur du Sorceleur ne vous gêne pas, vous pouvez très bien avoir des dizaines d’épées de plusieurs kilos afin de les revendre aux marchands histoire de vous faire un peu d’argent. En parlant des camelots, ces derniers n’ont pas des fonds illimités comme dans tous les autres jeux. Pour la plupart ils disposent de peu d’agent et ne peuvent pas racheter tout ce que vous avez pour eux donc cela ne sert pas à grand-chose de se surcharger constamment. Une fois créées, les diverses potions créées n’ont pas besoin d’être recraftées puisque il suffit juste de méditer au moins une heure pour qu’elles de rechargent. Pour les armes et armures, en plus de celles que vous récupérez sur le cadavre de vos ennemis ou dans les coffres, les forgerons vous aideront à en obtenir de meilleures qualités surtout si vous leur ramenez les dizaines de plans plus ou moins rares qui sont à trouver un peu partout dans le jeu.

Test de The Witcher 3: Wild Hunt sur Playstation 4Pour vous aider à remplir certaines missions, Geralt peut désormais utiliser son sens de Sorceleur à tout moment. Ce don précieux vous permet de traquer des ennemis et des proies avec les traces ou les odeurs qu’ils laissent mais aussi pour mettre en évidence certains indices lorsque vous menez l’enquête. Il est sûr que cela est très utile mais par moments on se sent un peu trop assisté et les missions deviennent trop faciles. Le jeu n’utilise pas le système de « plus vous avancez plus les ennemis sont forts ». Dès le début du jeu il est possible d’avoir des quêtes à haut level ou de croiser des ennemis avec plusieurs niveaux d’écart. Une règle simple à respecter si vous ne voulez pas mourir tout le temps : N’attaquez surtout pas les ennemis avec un crane rouge au-dessus de leur tête. Si vous jamais vous engagez le combat, cela peut se finir très vite pour vous.

Petite chose à une pas oublier: Sauvegarder assez souvent. Le jeu dispose d’une sauvegarde automatique mais il est souhaitable de le faire manuellement et régulièrement si vous ne voulez pas perdre votre progression après avoir fait une mauvaise rencontre et perdre tout ce que vous avez récupérer.

Le Gwent

Test de The Witcher 3: Wild Hunt sur Playstation 4The Witcher 3: Wild Hunt propose aussi un jeu dans le jeu avec le Gwent. Ce jeu de cartes inventé par les nains est pratiqué aussi bien par la bourgeoisie que par les paysans et vous propose de collecter plus d’une centaine de cartes de quatre factions différentes. Après avoir préparé votre deck de départ, vous devez disposer stratégiquement les cartes de différents niveaux afin d’obtenir plus de points que votre adversaire et remporter deux manches. Ce mini jeu est loin d’être facile au départ mais une fois que vous avez compris le système, il n’est pas si mal que ça. C’est le genre de jeu de cartes que l’on peut aisément imaginer voir sortir un jour sortir en application sur smartphones et tablettes.

Une énorme durée de vie exemplaire

Certes c’est le genre de jeu que l’on souhaite voir débarquer un jour avec un mode coopération mais même sans multijoueur, la durée de vie de The Witcher 3: Wild Hunt est tout simplement énorme. Pour commencer, le jeu propose un monde ouvert gigantesque qui va vous demander des heures et des heures d’exploration afin de tout découvrir et de récupérer tout ce qu’il vous faut pour crafter ce dont vous avez besoin. Le nombre de quêtes que propose le jeu est lui aussi impressionnant et en plus de celles de l’histoire principale, les secondaires tout aussi travaillées rajoutent des dizaines d’heure de jeu. Et comme si la tonne de missions principales, secondaires et autres contrats ne suffisait pas, CD Projeckt Red a déjà prévu d’en rajouter via plusieurs DLC. En tout je pense qu’il est possible de passer entre 150 et 200 heures sur ce troisième opus.

Un des jeux de l’année 2015 à avoir absolument

 18

Comme pas mal de jeux ces derniers temps (un peu trop à mon goût), The Witcher 3 : Wild Hunt souffre de baisses de framerate et de clipping. Mais honnêtement, le titre de CD Projekt Red est tellement bon à côté de ça que je lui pardonne ses “petits” défauts. La carte du jeu est tout simplement énorme et les dizaines et dizaines de quêtes disponibles vont vous tenir en haleine pendant plusieurs dizaines d’heures de jeu. Le jeu est beau avec une réalisation impeccable. Par moments c’est un véritable plaisir de prendre quelques minutes pour juste se balader à pied, à cheval ou en bateau et découvrir le travail ultra détaillé de CD Projekt Red. Le jour où un jeu comme The Witcher 3 : Wild Hunt sera jouable en coopération, ce sera le pied total ! Bref vous l’aurez compris, malgré ses défauts, c’est un jeu à avoir absolument dans sa collection.

Les plus

Les moins

• Graphiquement sublime
Une map gigantesque
Une durée de vie juste énorme
Le scénario
Personnages charismatiques
La variété et la qualité des missions secondaires
Un bon système de combat
Bons doublages VO mais aussi VF
Le Gwynt
16 DLC gratuits prévus

• Le framerate
Le clipping
Le contrôle de Geralt sous l’eau
Bugs de collision
Pas de online pour le Gwynt

çekmeköy escort kartal escort mersin escort mersin escort rokettube anal porno altyazılı porno sex hikayeleri zenci porno kuşadası escort denizli escort bodrum escort