14 novembre 2019
Multi-plateforme Nos tests

Test d’Injustice 2 sur Playstation 4 Pro

Quatre longues années après la sortie d’Injustice : Les dieux sont parmi nous, Warner Bros. Interactive Entertainment, NetherRealm Studios et DC Entertainment proposent depuis peu une suite directe à ce titre qui avait séduit la critique. Bon scénario, bonne réalisation, casting de folie entièrement personnalisable qui va ravir tous les fans du DC Universe, un gameplay amélioré, bref, tous les élèvements sont présents pour nous proposer une bonne suite mais est-ce que c’est le cas ? Voici mon avis sur Injustice 2 qui a été réalisée sur une Playstation 4 Pro.

La Résistance de Batman VS le Régime de Superman

Rien ne va plus entre Superman et Batman. Alors que le justicier de Gotham reste fidèle à sa règle numéro un qui est de ne tuer personne même s’il a en face de lui le pire criminel qui soit, Superman lui n’hésite plus et s’en débarrasse sans sourciller et c’est pour cela que le Chevalier noir a emprisonné le kryptonien. Quelques années après, Batman et ses compagnons tentent de reconstruire un monde meilleur mais en parallèle, Gorilla Grodd monte une nouvelle faction nommée la société afin de dominer le monde. Black Canary, Green Arrow et Harley Quinn qui ont été envoyés par Batman pour enquêter sur cette nouvelle menace découvrent que le véritable ennemi qui se cache derrière tout ça est un certain Brainiac. Responsable de la disparition de la planète Krypton, ce grand vilain de l’univers DC collectionne les mondes et leurs connaissances avant de les anéantir. Pour mettre fin à cette menace, Batman va devoir élargir son cercle d’ami et faire des concessions.

Côté casting, les fans de DC Comics risquent d’apprécier le choix des personnages puisque l’on arrive quasiment à la trentaine de super-héros et de super-vilains du DC Universe. Batman, Superman, Supergirl, Flash, Wonder Woman, Cyborg, Blue Beetle ou les méchants Gorilla Grodd, Deadshot, le Joker, l’épouvantail, Atrocitus sont jouables. Le choix des personnages sera enrichi au cours des mois et semaines à venir avec des DLC déjà annoncés avec un season pass. Surprise : Des personnages de Mortal Kombat seront de la partie comme Sub-Zero.

Personnalisez les personnages du DC Universe de A à Z

Vu qu’elles étaient très bonnes, NetherRealm Studios a gardé les bases de gameplay du premier Injustice. Nous restons donc sur un plan 2D et contrairement à d’autres jeux de baston, il n’y a pas deux ou trois touches pour les coups de poing et d’autres pour les coups de pied puisque le système de combos est basés sur la puissance. Vous avez trois touches qui vous permettent de placer des coups faibles, moyens et forts avec tout une panoplie de combos mis à votre disposition. Pour la garde, on retrouve une commande plus classique puisqu’il suffit de diriger la croix directionnelle vers la direction opposée à l’attaque ennemie. Comme dans le premier opus, vous avez la possibilité d’interagir avec les environnements en prenant tout ce qui vous tombe sous la main pour le jeter sur votre ennemi ou l’inverse en balançant ce dernier dans le décor. Il est aussi encore possible de l’envoyer valdinguer à travers le décor pour qu’il se retrouve dans une nouvelle zone et pour lui infliger des dégâts par la même occasion.

L’un des points importants à gérer lors de vos combats est la gestion de la super jauge qui est fragmentée en quatre parties. Celle-ci se rempli petit à petit à chaque coup reçu ou porté et lorsque vous réussissez un coup spécial. Remplie à 100%, elle permet de faire pas mal de choses comme les super attaques qui donnent lieu à de petites scènes bien sympathiques et destructrices. La super jauge est aussi utilisée lors des chocs. Plus elle est remplie, plus vous avez de chances de remporter le duel en misant le bon nombre de barres. Si c’est vous qui avez lancé l’attaque et que vous gagnez, vous récupérerez de la vie et si c’est l’ennemi qui l’initie et que vous la remportez, vous infligerez plus de dégâts. La gestion de la jauge est donc importante car si vous misez trop de fragments lors des chocs, vous ne pourrez pas contrer l’ennemi et vous ne pourrez pas produire de super attaques, de coups brûle jauge, des roulades esquives ou des esquives aériennes.

L’une des nouveautés de cette suite est la possibilité de personnaliser tous les personnages. Si leur apparence d’origine ne vous plait pas, vous pouvez customiser leur tête, leur torse, leurs bras, leurs jambes mais aussi leur arme et la couleur générale de leurs tenues. Chaque pièce d’armure que vous allez remporter vous permettra d’avoir une tenue unique mais aussi d’augmenter les statistiques de vos personnages. Vous pouvez remporter tous ces items à la fin d’un combat mais vous en débloquez surtout avec les boîtes mères gagnées et qu’il faut décoder dans la chambre forte de l’œil. Bronze, argent, or, platine, diamant, plus elles sont précieuses plus vous remporterez d’items rares. Un boîte mère bronze peut contenir trois objets standards alors qu’une en diamant peut avoir six items rares ou épiques. Tous ces parties d’armures et armes amélioreront votre force, vos capacités, votre défense et votre vie. Si vous arrivez à collecter des pièces d’ensemble, alors vous débloquerez des effets plus puissants. Il vous est aussi possible de débloquer des facultés et des mouvements spéciaux à équiper donc vous aurez compris que cette personnalisation des combattants n’est pas seulement une question d’apparence. Mais dans tous les cas, certains items nécessitent d’avoir un niveau de personnage requis pour être équipé. Cela signifie donc que pour customiser vos combattants, il faut jouer un minimum avec. Le système devrait plaire à certains joueurs qui pourront créer leur propre version de leurs héros préférés.

Injustice 2 012
Injustice 2 011
Injustice 2 010
Injustice 2 009
Injustice 2 008
Injustice 2 007

Assez beau en général mais quelques inégalités

Pour commencer, sachez que le jeu tourne en 1440p upscalé sur la version Pro de Playstation 4 contre le 1080p de la console de base. Dans l’ensemble, le jeu est beau sans non plus vous mettre une grosse claque. La bonne nouvelle est que le framerate est stable et semble être bloqué à 60Fps ce qui est toujours agréable dans un jeu de baston. En général, j’ai trouvé la réalisation d’Injustice 2 assez bonne. Les différents environnements proposés sont variés, ils ont une modélisation vraiment soignée avec des décors vivants qui évoluent au cours des combats vu qu’il est possible d’en détruire certaines parties. Pour ce qui est des personnages, leurs modélisations et animations sont assez inégales et c’est surtout au niveau des visages que j’ai trouvé que certains combattants ont bénéficié de plus de soins que d’autres. Harley Quinn, Cyborg ou Brainiac sont bien plus travaillées que Superman, Batman ou Black Adam par exemple.

Pour la partie sonore, je recommande vivement de passer les voix en version originales. La version française n’est pas trop mauvaise mais une fois de plus, la synchronisation labiale est une véritable catastrophe. J’ai trouvé aussi que lors de certaines cinématiques, le son de la musique de fond est bien trop forte lors des phases de dialogue.

Un mode multivers qui rallonge considérablement la durée de vie du jeu

Pour finir une première fois le mode histoire du jeu, il ne vous faudra pas plus de cinq heures. Mais si vous voulez atteindre les 100%, il faudra aussi découvrir la fin alternative et refaire des combats avec le second personnage qui vous était proposé. En plus de cela, le jeu dispose du multivers dans lequel vous risquez de passer bien plus de temps. Ce mode propose aux joueurs de participer à des séries de combats plus ou moins durs grâce à l’œil conçu par Bruce Wayne qui détecte des mondes parallèles. Le dispositif ne peut que les voir pendant un certain temps, ils sont donc temporaires et une fois disparus, vous ne les reverrez plus. Les multivers sont renouvelés constamment et offrent des récompenses qui permettent de gagner de nouveaux items afin de customiser vos personnages en plus d’argent. Plus vous remporterez de points lors de vos combats, plus à la fin vous gagnerez de boîtes mères à décoder qui renferment des objets plus ou moins rares. Si vous réalisez des défis qui vous sont données vous en gagnerez encore plus. De temps en temps le jeu corsera un peu les choses lors des combat en rajoutant des modifications comme des bombes qui tombent du ciel ou alors l’écran qui s’inverse avec vos personnages qui se retrouvent la tête en bas.  

Bien sûr en plus de cela, le jeu dispose de modes multijoueur. Vous pouvez jouer en local mais surtout en ligne. Vous pouvez rejoindre des salles pour rencontrer des adversaires dont vous pouvez voir les affrontements avant que ne vienne votre tour d’affronter le dernier vainqueur. Les matchs classés vous opposent automatiquement à des joueurs du même niveau que le vôtre. Dans tous les cas, le netcode semble être bon puisque je n’ai pour le moment eu aucun problème de lag ou de ralentissement sur les parties jouées. Par contre, il est préférable de se pointer en ligne avec un personnage modifié car en face les autres joueurs ne se privent pas. Je vous rassure : Si vous ne voulez pas passer des heures à améliorer votre personnage, vous pouvez jouer dans les modes où les customisations sont desactivées. Pour finir, si vous vous sentez de taille à affronter les meilleurs joueurs sachez que Warner Bros Interactive Entertainment a annoncé un programme eSport avec les Championship Series dont vous pourrez retrouver les détails dans cet article.

Injustice 2 006
Injustice 2 005
Injustice 2 004
Injustice 2 003
Injustice 2 002
Injustice 2 001

Une très bonne suite avec de bonnes nouveautés

Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Vous aimez les jeux de baston et le DC Universe ? Ce jeu est fait pour vous sans hésiter. Même si je ne suis pas non plus un expert en jeu de baston, j’aime l’univers des comics de DC et c’est un véritable régal de jouer au jeu de NetherRealm Studios. Le scénario qui reprend l’opposition entre Batman et Superman et leurs clans respectifs avec un super vilain qui débarque au milieu de tout ça est assez bon même s’il y a des chances que vous finissiez le mode histoire en quatre ou cinq heures. Niveau gameplay, nous sommes loin de titres comme King of Fighters ou Guilty Gear mais le jeu s’en sort pas si mal finalement. Le mode Multivers qui se renouvelle constamment rallonge considérablement la durée de vie du jeu surtout si vous vous mettez en tête de customiser vos personnages de la tête aux pieds, ce qui est pour moi une très bonne idée de NetherRealm. Le netcode semble solide et propose des matchs en ligne sans le moindre petit lag. Les seules choses que je reproche au titre sont l’inégalité au niveau de la modélisation et de l’animation des personnages mais aussi la version française et sa synchronisation labiale catastrophique. On peut aussi noter le fait que l’on se tape une fois de plus des personnages en DLC prochainement ou de voir Darkseid à 5.99€ sur le Playstation Store. Mis à part ça, cette suite est très bonne et il y a fort à parier qu’un troisième opus sortira dans les années à venir.

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

kanal d canlı