18 septembre 2019
test de dragon's crown sur Playstation Vita et Playstation 3
Dragon's Crown

Test / Review de Dragon’s Crown sur Playstation 3

test de dragon's crown sur Playstation Vita et Playstation 3Avant que les gamers européens puissent enfin jouer à Muramasa : The Demon Blade sur PlayStation Vita, un autre titre des studios de Vanillaware sort ce mois d’Octobre en exclu sur la dernière portable de Sony et sur Playstation 3. Il s’agit de Dragon’s Crown. Disponible depuis l’été dernier au Japon et aux Etats-Unis, la nouvelle production d’Atlus débarque enfin chez nous et en voici le test.

la 2d n’est toujours pas morte !

test review dragon's Crown Ps3 VitaComme Golden Axe, jeu auquel le titre de Vanillaware fait directement penser, Dragon’s Crown est un Beat Them All médiéval à quatre joueurs avec une touche de RPG. Au lancement du jeu vous devez choisir l’un des six personnages disponibles, chacun ayant sa propre classe, ses caractéristiques et sa difficulté à maîtriser. Le Guerrier, l’Amazone et le Nain sont les plus simples à jouer pour les débutants tandis que les trois autres classes demandent un peu plus de temps à être maitrisées. Même si vous parcourez les nombreux donjons en écrasant tout sur votre passage, il faut préparer vos quêtes au village du jeu qui sert de Hub. Vous pouvez y constituer une équipe dans la taverne, ressusciter des guerriers au temple de Canaan pour vous accompagner, acheter des objets dans la boutique de Morgan ou encore accepter des quêtes et acquérir de nouveau pouvoirs à la guilde.

Une fois votre organisation finie, vous partez accomplir votre quête dans l’un des neuf niveaux du jeu. Vous pouvez les parcourir rapidement jusqu’au Boss final ou bien prendre votre temps afin de les explorer pour trouver tous les trésors qui trainent et accomplir des objectifs divers donnés par le maitre de guilde. A vous de faire votre choix mais sachant que l’argent est très important dans le jeu afin de débloquer de nouvelles armes et pouvoirs, il est préférable de bien fouiller chaque recoins des donjons. Même si en montant le niveau vos personnages le jeu devient de plus en plus intéressant, au bout d’un moment le gameplay s’avère un peu répétitif. Au final, on visite pas mal de fois les mêmes donjons pour faire du leveling en prenant des chemins différents qui amènent à des Boss eux aussi différents.

Comme je le dis dans l’introduction de ce test, le jeu sort aussi sur Playstation Vita et je pense que le gameplay doit être meilleur avec l’écran tactile de la console portable. Sur Playstation 3, tout au long de vos explorations vous allez devoir diriger un pointeur avec le joystick de droite pour donner des consignes à un personnage secondaire pour que celui-ci ouvre des portes et des coffres. Le curseur sera aussi utilisé pour faire revivre un vos compagnons KO. Pour accomplir tout cela sur Vita, vous aurez juste besoin de tapoter sur l’écran au bon moment ce qui doit être plus pratique et rapide en pleine action.

Des graphismes sublimes

Que dire des graphismes du jeu ? Et bien c’est tout simplement sublime ! Dragon’s Crown est un des rares titres à tourner en 1080p sur les consoles actuelles et cela se voit directement car les graphismes en 2D sont d’une finesse incroyable. Plus important encore, le jeu est fluide et je n’ai jamais vu la moindre baisse de framerate pendant mes heures de jeu. Pourtant je peux vous assurer qu’avec quatre personnages à l’écran qui exécutent les attaques et des pouvoirs au point que vous ne savez plus où vous êtes, je m’attendais à en avoir pas mal mais ce n’est pas le cas.

test review dragon's Crown Ps3 VitaMême si j’ai apprécié le chara design finalement, j’avoue que la première fois que j’ai vu les artworks du jeu j’ai eu un peu de mal avec. Il faut dire qu’à première vue, le physique des personnages est assez étrange. Le chevalier et le Nain ont tous les deux des carrures impressionnantes mais avec des petites jambes disproportionnées. L’amazone a des cuisses et un fessier plus impressionnant que Chun-Li de Street Fighter et je ne parle même pas de la belle sorcière qui a une poitrine démesurée qui fait passer les combattantes de Dead or Alive pour des planches à pain. Mais au final leurs aspects passent mieux dans le jeu en lui-même et le design des ennemis est aussi appréciable surtout en ce qui concernes les divers Boss que vous allez croiser comme la Harpie, le Minotaure, la Vampire ou les Wyvern.

A 95% en anglais

Voilà le gros problème du jeu : Il n’est malheureusement pas traduit en français. Si vous voulez vivre cette aventure 2D et que vous ne parlez pas un mot d’anglais, vous risquez fortement de passer à côté de pas mal de choses mais surtout de peiner dans la progression de certaines quêtes. Vu les trois mois de décalage qu’il y a entre la sortie Européenne et Américaine, on aurait espéré une traduction dans la langue de Molière… On peut se consoler avec la possibilité de choisir entre les voix japonaises et anglaises de chaque personnage même si ils ne parlent pas beaucoup ou encore en écoutant la superbe bande originale du jeu qu’on aurait aimé réécouter avec un lecteur dans les menus du jeu.

Il y a de quoi faire

On peut dire que Dragon’s Crown se déroule en deux parties. En gros, dans la première, vous allez faire une partie de l’histoire, apprendre les principales fonctions du titre et faire connaissance avec votre personnage choisi pendant six ou sept heures de jeu. Après cela, la véritable quête du jeu commence et surtout le mode online se débloque. Vous pourrez alors jouer avec vos amis en ligne ce rend le jeu un peu moins répétitif qu’en solo. Toutefois, faites bien attention avec qui vous jouez. Les personnes que j’ai croisé en ligne rush le plus vite possible et ne vous laissent pas le temps d’explorer les niveaux et surtout d’apprécier le jeu. Jouez avec un ami est bien plus fun et vous ne passerez pas à côté de certaines choses.

test review dragon's Crown Ps3 VitaPour ce qui est de la durée de vie en elle-même, elle est assez conséquente. Finir une première fois le jeu vous prendra environ une quinzaine d’heures. Sachant qu’il y a un mode New Game Plus où vous pourrez refaire l’histoire une nouvelle fois avec votre personnage en gardant ses stats et que vous débloquerez les deux niveaux de difficulté supplémentaires (Hard et Inferno), cela rajoute pas mal de temps de gameplay. Mais ce n’est pas fini ! Les modes Colosseum et Labyrinth of Chaos se débloquent une fois le jeu fini. Dans Colosseum vous pourrez affronter d’autres joueurs en duel en ligne et dans Labyrinth of Chaos vous devrez explorer des donjons qui sont générés aléatoirement. Puis si vous voulez vous amuser à maitriser les six classes de personnages, alors là la durée de vie du jeu risque d’exploser.

Si vous comptez prendre le jeu sur Playstation 3 mais aussi sur Vita, sachez que le titre propose des sauvegardes cross plateforme. Vous pourrez donc commencer votre partie sur votre télévision et la continuer en dehors de chez vous sur votre portable.

Un bon jeu de vanillaware

15

Je n’ai jamais eu l’occasion de jouer à Odin Sphere sur Playstation 2 mais je pense que je vais essayer de me trouver une copie de ce jeu aussi développé par les studios japonais de Vanillaware pour l’essayer. Malgré qu’il soit un peu répétitif, Dragon’s Crown est un très bon mélange de Beat Them All 2D et de RPG. Le titre est sublime visuellement, tourne en 1080p et ne souffre d’aucun lag ou baisse de framerate sur Playstation 3 malgré le nombre de choses affichées à l’écran. La durée de vie est conséquente, il y a une bonne rejouabilité et le multijoueur à 4 est fun. Bref, je le conseille aux possesseurs de Playstation 3 et Vita !
Les plus Les moins
  • Superbe visuel
  • Bon gameplay
  • Multijoueur
  • La bande originale
  • Durée de vie
  • Voix japonaises
  • Les montures
  • Cross Save
  • L’IA parfois inutile
  • Un peu le foutoir à l’écran par moments
  • Un peu répétitif
  • Scénario trop léger
  • Pas de Cross Play
  • Pas de Cross Buy

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie