Playstation 5

Mon avis sur les nouveautés dans The Last of Us Part II Remastered

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur les nombreuses nouveautés qui seront présentes à la sortie de The Last of Us Part II Remastered ce vendredi. Au lieu de vous faire un test dans lequel j’aurais dit sensiblement la même chose que dans celui du jeu d’origine que vous retrouverez ici, je vais me concentrer sur tout ce qu’apporte cette version remastered du titre de Naughty Dog. Vous en saurez donc plus sur les améliorations techniques faites sur cette version PlayStation 5, sur le mode guitare en jeu livre ou encore sur Sans retour, le mode Roguelike qui est la grosse nouveauté du jeu.

Une nouvelle version optimisée PlayStation 5

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : Le jeu est toujours aussi beau en général. Comme la plupart des exclusivités PlayStation 5, The Last of Us Part II Remastered dispose de plusieurs modes graphiques. Le mode Fidélité propose une résolution en 4K avec un framerate à 30Fps. Pour le mode Performance, nous avons une résolution en 1440p upscalée en 4K avec un framerate à 60Fps et qui est compatible avec les écrans VRR. Dans les deux cas, pas la moindre baisse de fréquence d’image à signaler, ça reste fluide dans tous les cas. On en a l’habitude avec les créations de Naughty Dog : Le titre était déjà magnifique sur PlayStation 4 Pro il y a plus de trois ans et il faut signaler tout de même que nous avons déjà eu une mise à jour du jeu PS4 avec une petite optimisation PS5 (avec un combo 1440p/60Fps il me semble).

Justement, pour être honnête, la différence n’est pas non plus énorme entre l’update PS5 et la version PS5. Une fois de plus, c’est magnifique tant au niveau du level design qu’au chara design. En gros, la différence est visible au niveau des distances d’affichages qui sont bonnes avec extrêmement peu de clipping. Dans le mode Fidélité, la résolution permet d’avoir des textures légèrement plus nettes avec des ombres un peu plus détaillées. Pour le reste, ça ne saute pas aux yeux même si ça reste très beau dans l’ensemble. Vous en aurez un aperçu dans la vidéo de gameplay présente ci-dessous et dans sa suite ici.

Bien évidemment, le jeu est également optimisé pour le disque dur de la console donc l’action s’enchaîne tout au long de l’aventure sans le moindre temps de chargement. La DualSense n’est pas en reste puisque la manette sans fil est pleinement compatible avec le titre. Les gâchettes adaptatives permettent de sentir une résistance lors de l’utilisation des armes lors de la visée ou des tirs. Mais ce n’est pas tout puisqu’il y a également une option d’accessibilité avec la possibilité de retranscrire l’intensité dialogues dans les vibrations pour les personnes malentendantes.

Composez vos morceaux dans le mode Guitare en jeu libre

Dans jeu d’origine, il y a plusieurs scènes dans lesquelles les personnages du jeu font un petit solo de guitare. Nous avions la possibilité de prendre l’instrument et de composer nos propres morceaux. Bien évidemment, il faut avoir un minimum de connaissance en musique ou solfège avant de se lancer dans ce genre de choses. Mais certains joueurs ont tout de même fait quelques belles créations comme le morceau Nothing Else Matters de Metallica que vous retrouverez ici.

Dans The Last of Us Part II Remastered, vous n’avez pas besoin d’attendre ces fameuses scènes puisque dès le lancement du jeu vous avez accès au mode Guitare en jeu libre. Comme vous pourrez le voir dans la vidéo maison présente ci-dessous, le mode propose tout un tas de nouvelles options. Avec des points, il vous est possible de débloquer cinq autres guitares avec des sonorités différentes, de choisir parmi une sélection de pédales d’effets, choisir un personnage entre Ellie, Joel et Gustavo, choisir un décor ou encore mettre des filtres. Comme je dis dans ma vidéo, je ne vais pas vous faire de l’Eric Clapton, du Carlos Santana ou du Jimi Hendrix mais juste vous montrer les nombreuses possibilités proposées dans le mode.

Sans retour : La grosse nouveauté du remaster

Mais la grosse nouveauté de cette version remastered de The Last of Us Part II reste Sans retour. Pour faire simple, nous avons là un Roguelike. Pour ceux d’entre vous qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’un mode dans lequel vous évoluez sur plusieurs niveaux avec des embranchements à choisir et un boss final qui vous attend au bout. Roguelike oblige : Si vous mourrez, vous recommencez à zéro et perdez toutes les armes et avantages temporaires débloqués lors de la partie.

Plus vous allez jouer à Sans retour, plus vous allez débloquer tout un tas de choses via des défis pour entièrement customiser le mode. Il vous est possible de faire des sessions standards, quotidiennes mais surtout personnalisées. Dans ce dernier cas, vous pourrez paramétrer de A à Z toutes les options de votre partie. Vous pourrez changer les mécaniques de jeu, les modes d’affrontement, le type d’ennemis et modifier tout un tas d’autres choses. Si vous le souhaitez, il vous sera donc possible de faire uniquement des parties en mode attaque, avec un chrono, avec uniquement des ennemis humains non infectés, sans les chiens et avec un boss précis à la fin. Tout ça c’est sans compter sur toutes les petites modifications que l’on peut activer avec des filtres visuels, des pièges, un niveau de santé des ennemis plus ou moins haut, les attaques au corps à corps qui mettent le feu aux ennemis et j’en passe. Les possibilités sont vraiment nombreuses et permettent de jouer comme on le souhaite.

En plus de cela, il vous est également possible de débloquer du contenu avec de nouveaux personnages jouables comme Jesse, Lev, Yara et j’en passe. Tout ce beau monde a son propre inventaire et chaque protagoniste est personnalisable avec des tenues différentes. Ce sont surtout Ellie et Abby qui ont une tonne d’items à obtenir (avec des t-shirts aux couleurs des licences de Sony) mais en plus de tout cela, toutes les armes ont également des skins à débloquer. Pour tout avoir, je peux vous dire qu’il faudra tout de même pas mal d’heures de jeu. La seule petite critique que je pourrais faire au mode reste le fait que j’aurais bien aimé avoir une partie multijoueur juste avec un compagnon. Vous aurez un aperçu du mode dans la capture maison ci-dessous où j’ai lamentablement échoué à l’avant dernier niveau avant le boss…

Toujours aussi bon avec des petits plus

Mon avis n’a pas changé sur le jeu en général (vous pourrez retrouver mon test d’origine ici). Ça reste une très bonne production des studios américain mais est-ce que ça valait vraiment le coup de faire une seconde optimisation PlayStation 5 ? Le jeu est à 49€ en dématérialisé sur le PlayStation Store et à 44.99€ sur Amazon. Si vous n’avez jamais fait le jeu auparavant, ça en vaut le coup car ça reste tout de même l’un des titres phares de la fin de génération précédente. Si vous avez déjà le jeu et que vous souhaitez profiter de toutes les nouveautés, sachez que normalement, une update à 10€ environ doit voir le jour à la sortie du titre le 19 Janvier. Rien que pour jouer au mode Sans retour je pense que ça en vaut le coup. Bon, ce n’est pas tout mais maintenant, qu’est-ce que nous concocte Naughty Dog pour la fin de vie de la PlayStation 5 ?  On sait depuis peu que le jeu multijoueur The Last of Us a été annulé et d’ailleurs je me demande si le mode Roguelike n’a pas conçu avec ce qui a été créé pour le titre. Bref, moi je souhaiterais voir un nouvel Uncharted ou pourquoi pas une nouvelle licence.

Articles Similaires

Une date pour la saison 2 « Groovy Disco » de Foamstars

Takumi

Découvrez le système de combat de Rise of the Ronin

Takumi

Un trailer de lancement pour Trails of Cold Steel III et Trails of Cold Steel IV

Takumi