20 juin 2019
Test de Tropico 5 sur Playstation 4
Multi-plateforme

Test de Tropico 5 sur Playstation 4

Test de Tropico 5 sur Playstation 4Un an après sa sortie sur Pc et Xbox 360, Tropico 5 est désormais disponible sur Playstation 4. Développé dans les studios bulgares de Haemimont Games, c’est la première fois que le célèbre city builder débarque sur une console de Sony. Pour ceux qui ne connaissent pas, Tropico 5 vous propose de diriger d’une main de fer une petite île paradisiaque du pacifique.

Déclarez l’indépendance au plus vite

Test de Tropico 5 sur Playstation 4Avant de commencer quoi que ce soit, le jeu vous propose de créer un avatar avec un éditeur très simple qui permet de sélectionner plusieurs tenues, visages et coiffures. Il n’est pas poussé mais vu que l’on voit à 95% du temps les différents personnages en versions microscopiques sur la carte, ce n’est pas bien grave. Une fois votre avatar créé, vous pouvez vous lancer dans les différents modes solo et multijoueur. Dans tous les cas, vous devrez choisir de régner sur l’une de la douzaine d’îles disponibles qui offrent différents types mais si celles-ci ne vous plaisent pas, vous avez toujours la possibilité d’en générer une nouvelle en paramétrant sa taille, son relief, sa quantité de ressources ou encore son climat.

Une fois vos choix faits, vous voilà prêt à régner sur la petite république bananière de Tropico. Maintenant à vous de voir si vous deviendrez un homme à l’écoute de son peuple et qui fait tout pour son bien-être ou si vous allez plutôt choisir de remplir votre compte en suisse tout en les exploitant et en faisant régner la terreur sur votre île. En tout vous allez régner sur quatre ères différentes en commençant par l’époque coloniale où vous êtes dépendant de la couronne et de ses missions. Afin d’être libre de vos mouvements et faire ce qu’il vous chante, il faut déclarer votre indépendance au plus vite avant que votre mandat n’arrive à son terme sous peine d’un game over. Une fois la souveraineté à la porte (en échange d’une belle somme) s’en suit les époques de la seconde guerre mondiale, la guerre froide et les temps modernes. Dans les deux premières, votre priorité est de protéger votre petit paradis des ennemis de l’intérieur comme de l’extérieur avec les alliés ou l’axe qui n’hésitent pas à vous attaquer à la moindre occasion si vous n’êtes pas dans leurs petits papiers. Pour cela, vous devez faire exploser votre budget militaire afin de construire bases, tourelles et autres installations militaires pour vous défendre. Une fois ces guerres passées, vous pourrez alors entamer une période un peu plus tranquille avec les temps modernes. Les technologies les plus poussées sont alors à votre portée et vous devez aussi faire en sorte que votre île devienne un petit paradis pour les touristes en installant tout un tas d’infrastructures pour les accueillir.

Mais dans ces quatre ères, vous devez constamment faire les mêmes tâches et gérer pas mal d’objectifs à la fois : Diriger votre peuple en faisant en sorte que tout le monde ait un toit, une éducation, un travail et des distractions tout en essayant d’attirer de nouveaux concitoyens pour travailler dans vos infrastructures. Jouer les politiciens en côtoyant quotidiennement les royalistes et les révolutionnaires tout en tissant des liens avec les puissances étrangères. Faire avancer votre pays en lançant des programmes de recherche qui débloqueront de nouvelles technologies, améliorations et infrastructures. Gérer les ressources alimentaires ou les matières premières de votre île afin de faire du commerce. Ou alors vous pouvez penser qu’à vous-même et faire fleurir votre compte en Suisse. Bref, les métiers de président et gouverneur ne sont pas si simples que ça au final !

Simple et compliqué à la fois

Test de Tropico 5 sur Playstation 4A chaque fois que je démarre la version console d’un city builder, j’ai toujours l’appréhension du gameplay à la manette. En principe ce genre de titre est plus destiné à un gameplay à la souris mais avec la Dualshock 4, ce n’est pas si mal que ça. Avant de lancer dans le jeu, passer par la case didacticiel n’est pas un luxe mais une nécessité si vous voulez comprendre les bases de la gestion de votre île. La difficulté de ce Tropico 5 est progressive. Au début vous construisez maisons, ranchs, plantations, faites un peu d’exportation de ressources et partez à la découverte des environs à la recherche de mines, puits et pétrole et autres. Mais il faut constamment gérer la population de l’île qui grossit peu à peu et qui demande de plus en plus d’attention. Vous devez leur proposer du travail et des lieux de vie dignes de ce nom. Sinon les cahutes où s’entassent les SDF et les manifestations vont se multiplier. Votre industrie demande aussi de l’attention car il faut faire rentrer les matières premières pour avoir une production et il faut surtout des employés sans quoi vos bénéfices risquent de stagner. Il faut aussi gagner les élections en maintenant au-dessus de 50% l’indice de satisfaction du peuple. Promulguer des décrets comme mettre en place la prohibition, lancer les essais nucléaires, légaliser certaines substances, accueillir les jeux, proposer le wi-fi gratuit et j’en passe. Mais il faut aussi faire attention aux catastrophes naturelles ou non comme les tsunamis, les tornades ou les marées noires.

Jongler entre le bien-être du peuple, les missions principales, les quêtes secondaires tout en faisant en sorte que les habitants de l’île votent pour vous aux prochaines élections sous peine d’être évincé du pouvoir et bien-sûr perdre la partie peut être compliqué. Et tout cela n’est qu’une partie de que vous devez faire mais heureusement les menus sont assez clairs après quelques heures de jeu pour tout gérer sans faire trop de bavures. A la limite vous pouvez vous faire une partie simple dans le monde bac à sable pour vous familiariser avec le jeu avant de vous lancer dans le mode histoire. Par contre j’ai trouvé les missions secondaires assez répétitives et parfois un peu confuses. Par moments, un personnage peut vous demander de construire une banque et vous en faire gagner une autre avant de vous solliciter pour en monter deux autres. Je ne vous parle même pas de la partie où j’ai dû gagner au moins une douzaine de postes de police. Parfois c’est un peu incohérent.

Un mode multijoueur à perfectionner

Test de Tropico 5 sur Playstation 4La bonne surprise du jeu est son mode multijoueur même si ce dernier demande quelques améliorations. Il vous est possible de jouer en versus où le vainqueur sera celui qui aura le plus de points, d’argent ou qui fabriquera en premier un bâtiment comme une centrale nucléaire ou une navette spatiale. Mais il est aussi possible de jouer en coopération jusqu’à quatre El Presidente sur la même île. Si vos comptes en banque sont dans le rouge, vous pouvez faire appel à vos amis pour leur demander quelques dollars de même s’il vous manque des ressources comme le pétrole, le bois, le fer, l’or et tout un tas d’autres choses. Si vous êtes attaqué par n’importe quel ennemi, les forces armées de vos amis viendront vous épauler. Mais il y a tout de même quelques soucis sur le multijoueur en commençant par la taille de l’île sur laquelle tout le monde se retrouve. Même avec l’éditeur de carte qui permet de faire de grandes étendues, vous les remplissez très vite rien qu’à deux joueurs tout en se disputant les ressources naturelles de l’île. A quatre ça doit vite être un sacré bazar. J’aurais préféré que chaque joueur ait sa propre île avec la possibilité un moment donné de construire un pont entre elles afin de faire des échanges commerciaux. De plus, arrivés dans l’époque moderne avec tout ce qu’il est possible de construire en place, le jeu ne propose plus grand-chose de nouveau. Pour finir, une chose très étrange : la possibilité d’avancer dans les époques plus rapidement qu’un autre joueur et de vous retrouver en 1935 alors que votre ami peut-être en 1912.

Pas si fluide que ça au final

D’un point de vue technique le jeu est reste propre sans être une grosse claque graphique. Il y a juste quelques textures qui auraient mérité plus de finesse et sur lesquelles il faut éviter de zoomer au maximum. Kalypso Media et Haemimont Games ont annoncé “une fluidité exemplaire” en 1080p et 30fps mais ce n’est pas tout le temps le cas lors des déplacements de la caméra surtout lorsque vous commencez à remplir la map. J’ai par moment trouvé l’interface du jeu un peu trop chargée entre l’action à l’écran, la mini map, la liste des missions affichée et le cadre qui nous prévient du moindre évènement qui se qui se déroule dans votre île ce qui est assez fréquent.

Petit mot rapide sur la partie sonore du jeu : Les musiques sont très répétitives et si vous n’aimez pas la salsa vous n’allez pas apprécier du tout. Par contre, pour une fois le doublage français m’a bien plu avec sa pointe d’humour et les interventions de Penultimo (sorte de premier ministre) qui n’en rate pas une pour nous sortir un jeu de mot à chaque fois.

Il faut plus de City Builder sur consoles de salon !

15

Il faut le dire, les city builder se font extrêmement rares ces dernières années sur les consoles de salon. On a plus tendance à les voir débarquer sur Pc et même sur Facebook de plus en plus. Alors lorsqu’ils arrivent sur console on en profite. Pour ma part c’est la première fois que je joue à un opus de Tropico donc pour vous dire s’il y a de grands changements par rapport aux quatre volets précédents, ça va être difficile. Personnellement j’ai bien aimé le jeu avec ses différentes époques à traverser et sa difficulté progressive même si par moments il est répétitif. Le multijoueur aussi est sympa mais pour le prochain opus il va falloir que Haemimont Games le perfectionne énormément. Tropico 5 est un bon city builder comme on aimerait en voir plus sur les consoles de salon.

Les plus

Les moins

• Possibilité d’être un bienfaiteur ou un tirant
Facile à jouer après un certain temps d’adaptation
Toutes les possibilités proposées
Les différentes époques
Les différents modes de jeu
Multijoueur
L’humour bien présent
Le remote play

Missions secondaires répétitives
Multijoueur à perfectionner
Cartes trop petites en multijoueur
Bande son un peu répétitive

 

 

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie

Mersin escort

Eskişehir escort

Eskişehir model escort

Bayan escort

Adana Aladağ escort

Adana escort

Mersin Rus escort bayan

Mersin bayan escort

Escort bayan

Escort bayan Eskişehir

Eskişehir günyüzü escort

Mersin escort modeller

Mersin inönü escort

Kayseri escort

eskişehir escort

themenulled.xyz

adana escort alara özdemir

adana escort gönül

adana escort olgun

kanal d canlı
escort99.com