18 septembre 2019
yaiba ninja gaiden z review test
Ninja Gaiden

Test de Yaiba Ninja Gaiden Z sur Playstation 3

yaiba ninja gaiden z review testAprès un Ninja Gaiden 3 Razor‘s Edge sortit il y a un peu plus d’un an maintenant, la licence est de retour non pas avec une suite à la saga mais un spin-off développé par les studios américains de Spark Unlimited. Le titre est toujours orienté Beat’em all bien bourrin et sanglant mais un nouvel (anti)héro du nom de Yaiba fait son apparition et a pour ennemi juré un certain Ryu Hayabusa.

Ninja Gaiden of the Dead

Test review de Yaiba Ninja Gaiden Z sur Playstation 3Le jeu commence par une cinématique qui explique ce qu’il se passe deux semaines avant les évènements du scénario. Lors d’un duel entre Yaiba et Ryu Hayabusa, ce dernier prend le dessus en coupant notre héros en deux. Mais quinze jours après cet affrontement où il est supposé avoir laissé la vie, Yaiba se réveille avec un nouveau bras cybernétique et se retrouve dans une ville assiégée par des zombies et d’autres monstres. C’est l’occasion pour lui de se défouler et de découvrir les capacités qu’offre son nouveau corps cybernétique avec l’aide de la très sexy Miss Monday, l’ingénieur de Forge Industries, qui a ramené Yaiba à la vie. La belle travaille pour un certain Del Gonzo qui a un point commun avec Yaiba puisque pour lui, Ryu Hayabusa gène ses petites affaires et souhaite s’en débarrasser. Notre robot ninja n’a pas trop le choix de lui obéir car le boss de Forge Industries détient le système d’arrêt d’urgence du générateur qui le maintien en vie et qu’il peu activer à tout moment.

On ne peut pas dire que le scénario de Yaiba Ninja Gaiden Z soit très intéressant. L’histoire du jeu manque cruellement de profondeur et de rebondissements. Vous allez traverser les sept chapitres du jeu d’une façon très linéaire en tuant tout ce qui se trouve devant vous et en résolvant quelques casses tête sans grand intérêt. Dommage car de ce côté je m’attendais à quelle chose d’un peu plus travaillé.

Un hack ‘n’ slash où il faut un peu réfléchir

Test review de Yaiba Ninja Gaiden Z sur Playstation 3Grâce à son bras cybernétique, Yaiba dispose en tout de trois armes par défaut : Un katana basique mais tranchant, Un coup de poing missile dévastateur et un cyber fléau très utile pour faire le ménage lorsque vous êtes entouré de zombies. Mais malgré que vous allez tout dévaster sur votre chemin tout au long du jeu, de temps en temps vous arriverez à bout de certains ennemis plus vite en utilisant la bonne arme. Vous allez croiser des monstres autres que les hordes de zombies qui ont tous une spécificité. Par exemple vous avez la Mariée Zombie qui produit des attaques éclair, la Dame Pustule qui balance des produit toxiques qui vous aveugle ou encore le Saint Rôtisseur qui brûle tout ce qui bouge. Vous l’aurez compris, ces ennemis disposent d’attaques élémentaires mais heureusement vous allez disposer d’armes secondaires temporaires pour y faire face. Pour les récupérer il faudra d’abord exécuter un de ces adversaires pour se servir d’une partie de son corps contre les autres. Je m’explique : Les ennemis de feu n’aiment pas du tout les attaques électriques donc si vous exécutez une Mariée Zombie, vous allez récupérer le Coup de Fouet Spinal avec lequel vous pourrez flageller les Saint Rôtisseur pour provoquer des tempêtes magnétiques. Non seulement vous n’en ferez qu’une bouchée et en plus vous gagnerez du temps. Mais attention car les armes secondaire ne permettent pas de faire des excusions, donc vous ne pourrez pas récupérer des bonus de vie. A vous de faire le bon choix selon votre situation.

La puissance des attaques des armes principales et secondaires peut être améliorée grâce à l’arbre des gratifications qui permet de débloquer des attaques grâce aux points acquis en faisant un max de combos. Mais malgré tout, cet attirail ne vous protègera pas de certaines attaques. Dans ce cas, soit vous esquivez, soit vous bloquez ou alors vous tentez de contrer. Les contres se font au dernier moment juste avant qu’un ennemi ne vous attaque. Si vous réussissez, le temps se ralenti histoire d’en mettre plein la tronche à vos ennemis. Mais je ne sais pas si c’est moi qui suis mauvais mais sur les sept chapitres, j’ai dû faire cinq ou six contres au total, la plupart du temps face aux ennemis qui jettent des projectiles. Au combat corps à corps je n’en ai fait aucun et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Pour finir, il est possible de faire des attaques qui infligent pas mal de dégâts en déclenchant la Soif de Sang après avoir rempli au préalable une jauge en tuant un maximum de zombies. Aucun monstre n’y résiste.

Même si j’ai aimé le fait que les développeurs aient incorporé un système élémentaire au jeu qui oblige le joueur à ne pas avancer bêtement et tuant tout ce qui bouge, Yaiba Ninja Gaiden Z a en revanche un gros défaut niveau gameplay. Il vient de la caméra statique qui est tout simplement insupportable. Lors de certains affrontements les angles ne sont pas du tout adaptés et par moment on sort même du champ de vision du jeu. Un véritable cauchemar lorsque l’on est assaillit par des dizaines de zombies…

Ah oui petite précision : Il n’y a qu’un seul boss dans le jeu et c’est celui de la fin. Tous les autres sont justes des monstres plus durs à tuer que les zombies de base. En fait le jeu manque cruellement de personnages qui ont du charisme et que l’on affronte à la fin de chaque chapitre du jeu par exemple. Certes il y a Hayabusa mais c’est bien trop peu et le combat qui vous oppose à lui n’est pas bien passionnant (c’est limite le plus facile).

Le Cell shading pour un style comics

Test review de Yaiba Ninja Gaiden Z sur Playstation 3Histoire de se différencier des autres opus de la saga, Yaiba Ninja Gaiden Z arbore des graphismes en Cell shading avec les ombres accentuées et des couleurs flashy pour un style Comics. Même si on est loin de ce qui se fait acculement sur Playstation 3 et Xbox 360, le jeu n’est pas moche mais j’ai vu de plus belles réalisations en Cell Shading dernièrement. Le plus important est que malgré l’action qu’il y a à l’écran et les dizaines de zombies  qui vous attaquent, le jeu reste fluide et il n’y a aucune baisse de framerate. D’un autre côté je regrette que les décors du jeu soient trop grossiers et manquent cruellement d’imagination et de finesse. Une ville, des égouts, on voit ça dans tous les jeux. On ne peut pas dire que le titre se rattrape du côté du bestiaire avec seulement une dizaine de sortes de zombies environ. Bref il y a un gros manque de variété dans le jeu…

Beaucoup trop court

Test review de Yaiba Ninja Gaiden Z sur Playstation 3Le gros point noir de ce Yaiba Ninja Gaiden Z est sa durée de vie. Il faut environ cinq heures avant d’arriver au générique de fin et de compléter les sept chapitres du jeu. Certes il y a une rejouabilité mais celle-ci consiste juste à récupérer les secrets que vous n’avez pas trouvés lors de votre première partie ou à compléter l’arbre des gratifications afin de débloquer de nouveaux coups ce qui est largement faisable en finissant le jeu une seule fois. Sinon les plus courageux pourront essayer de terminer le jeu en mode difficile ou en difficulté Cauchemar et Infernal qui doivent être infaisables. Pour ma part je bloque au niveau difficile et je ne compte plus le nombre de fois où je suis mort. Mais le côté positif à tout cela est que le jeu est tellement répétitif qu’au final ce n’est pas plus mal qu’il se finisse rapidement malheureusement.

Trop de points négatifs malheureusement…

12

Yaiba Ninja Gaiden Z n’est pas un mauvais jeu mais il a beaucoup trop de points noirs malheureusement. Un scénario pas travaillé, linéaire, extrêmement répétitif, un gameplay pas trop mauvais mais qui souffre de problèmes de caméra fixe et une durée de vie beaucoup trop courte… Je m’attendais à bien mieux… Au final que ce qui est bien ? C’est bourrin, il n’y a pas de lag malgré le nombre d’ennemis à l’écran, il y a une légère touche d’humour grâce aux zombies débiles et le système élémentaire est pas trop mal. Mais tout cela ne donne pas le jeu de l’année… Par contre un jeu comme celui-ci en téléchargement sur le PSN à 25-30€ marcherait bien mieux je pense.

Les plus

Les moins

La pointe d’humour
Pas de baisse de framerate
Le système élémentaire
• Histoire peu passionnante
Durée de vie trop courte
La caméra
Bestiaire pauvre
Linéaire
Ultra répétitif

Laisser un commentaire

error: Notre contenu est protégé contre la copie